Tags Posts tagged with "GNA"

GNA

par -

Les forces loyales au gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont gagné du terrain à Tripoli en chassant mercredi des groupes rivaux de leurs fiefs, au prix de violents combats qui ont paralysé la ville, rapporte lapresse.ca.

La capitale libyenne, en proie à une insécurité chronique depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, est sous la coupe de dizaines de milices.

Le GNA, soutenu par les Nations unies, a obtenu le ralliement de certaines d’entre elles depuis son entrée en fonction en mars 2016, mais plusieurs secteurs de Tripoli sont toujours hors de son contrôle.

Mercredi, des forces loyales au gouvernement d’union ont pu chasser des groupes armés de leur quartier général, au sud du centre-ville, après des heures de violents combats, notamment à l’arme lourde, selon un témoin et une source de sécurité.

par -

Le centre médiatique libyen « Al Bouniane Marsous » a annoncé ce lundi 5 décembre 2016, sur sa page officielle facebook, que les forces du gouvernement libyen d’union nationale (GNA) ont repris le contrôle total de Syrte à l’organisation terroriste Daech.

On rappelle que le Pentagone a récemment annoncé que les Etats-Unis continuent de mener des frappes aériennes contre des éléments du groupe terroriste en Libye.

par -

Le dernier des quatre terminaux du Croissant pétrolier qui était encore contrôlé par le gouvernement d’union nationale (GNA), appuyé par l’ONU, est tombé hier mardi dans l’escarcelle des forces du gouvernement non reconnu de Libye, commandées par le général Khalifa Haftar. Une très mauvaise affaire pour l’économie libyenne, déjà sinistrée, en plus d’être un coup très rude pour le GNA, qui peine à reprendre en main le pays depuis son installation en mars dernier à Tripoli.

Les troupes du général Haftar, qui ont établi leur quartier général dans l’est, ont pris le contrôle du terminal de Brega “sans combats (…) grâce aux habitants et notables de Brega”, a confié à l’AFP un responsable des gardes des sites pétroliers acquis à la cause de Haftar.
“Nous contrôlons désormais la totalité de la région du Croissant pétrolier”, a-t-il ajouté.

La zone du Croissant pétrolier est nichée dans le nord-est du pays, entre Benghazi et Syrte…

C’est assurément un succès qui compte pour les éléments du général Haftar lesquels avant Brega ont arraché le port de Zoueitina et les terminaux d’Al-Sedra et de Ras Lanouf, les deux plus gros du pays.
Tous ces sites étaient sous la responsabilité des Gardes des installations pétrolières, une milice de l’est qui avait reconnu cet été l’autorité du GNA.

Les Etats-Unis et cinq pays européens (France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni) ont émis un communiqué commun pour appeler “au retrait immédiat et sans conditions de toutes les forces armées qui se trouvent dans le Croissant pétrolier”.

Le président du Parlement libyen, une instance reconnue par la communauté internationale mais qui appuie le gouvernement installé à l’est, tente de calmer le jeu en déclarant hier que l’assaut sur le Croissant pétrolier avait pour but de “libérer les installations pétrolières de ceux qui entravent l’exportation du pétrole libyen”.
“L’armée va se retirer des champs et des terminaux (…) et il n’y aura plus d’éléments armés à l’intérieur”, a-t-il indiqué, ajoutant que les exportations vont reprendre par le canal de la Compagnie nationale du pétrole (NOC)…

par -

Les forces gouvernementales libyennes ont remporté une importante victoire sur le groupe Daech  à Syrte en prenant le contrôle de son centre de commandement mais devaient encore chasser les jihadistes de plusieurs quartiers de la ville.

Près de trois mois après le début d’une offensive visant à reprendre Syrte, devenue en juin 2015 le fief de Daech en Libye, les forces du gouvernement d’union nationale (GNA) se sont emparées mercredi du Centre de conférences Ouagadougou, un complexe qui abritait le QG de Daech.

“La bataille de Syrte a atteint sa phase ultime, après l’offensive réussie menée par nos héros”, a déclaré le général Mohamad al-Ghassri, porte-parole des forces du GNA, cité jeudi par l’agence de presse Lana.

Il a également fait état de la reprise mercredi “de l’hôpital Ibn Sina, du campus (…) de l’université de Syrte, des bâtiments de la Banque al-Wahda et de la Banque nationale du Commerce”.

Des responsables américains s’exprimant sous couvert d’anonymat dans le Washington Post ont expliqué que des forces spéciales américaines aidaient également pour la première fois le gouvernement libyen à Syrte.

En Italie, la plupart des journaux faisaient état jeudi de la présence de dizaines de militaires italiens en Libye depuis la semaine dernière. Des informations que le gouvernement italien a refusé de confirmer.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Pour la première fois, un évènement spécialisé dans les échanges commerciaux entre les entreprises Chinoises et Marocaines ouvrira ses portes du 20 au 22...

Reseaux Sociaux

SPORT