L’OACI et le NEPAD scellent un partenariat pour moderniser l’aviation en Afrique

L’OACI et le NEPAD scellent un partenariat pour moderniser l’aviation en Afrique

par -

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et l’Agence de planification et de coordination du Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) ont conclu un nouvel accord afin d’accroître la contribution de l’aviation civile au développement socioéconomique du continent africain et de promouvoir aussi le développement de l’infrastructure de l’aviation et le renforcement des capacités pour un secteur du transport aérien viable pour l’Afrique et les Africains.

« La coopération a toujours été fondamentale pour le secteur de l’aviation », a souligné le Président du Conseil de l’OACI, M. Olumuyiwa Benard Aliu. « Grâce à ce nouveau cadre créé avec le NEPAD, nous pourrons nous atteler concrètement au développement et à la modernisation d’une infrastructure de l’aviation de qualité en Afrique, suivant le plan mondial de l’OACI et le plan régional pour l’Afrique, en fonction de la croissance exponentielle du trafic prévue pour le continent. »

Le nouveau protocole d’entente OACI-NEPAD va permettre d’officialiser et d’intensifier la coopération entre les deux organisations, tout en contribuant à la mise en œuvre de la déclaration et du cadre visant un plan d’action pour le développement de l’infrastructure aéronautique en Afrique adoptés au troisième Forum aéronautique mondial de l’OACI (Abuja, Nigéria, novembre 2017).

Les deux organisations travailleront désormais plus étroitement ensemble dans le but de faciliter le mouvement des personnes et des marchandises en Afrique, mobiliser des ressources pour le développement de l’infrastructure aéronautique, mettre en œuvre l’initiative MoveAfrica du NEPAD en faveur du secteur de l’aviation, augmenter le commerce électronique et former et maintenir en poste la prochaine génération de professionnels de l’aviation en assurant l’égalité entre les sexes sur le continent.

« Cette collaboration apportera une valeur ajoutée pour les deux organisations et permettra un meilleur développement de l’infrastructure aéronautique en Afrique », a déclaré le Secrétaire exécutif du NEPAD, M. Ibrahim Mayaki. « Grâce à elle, le NEPAD aura une meilleure compréhension du secteur de l’aviation et, ce qui est plus important, nous pourrons faire en sorte que les projets aéronautiques soient inclus dans le Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA). »

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire