Tags Posts tagged with "aviation"

aviation

par -

L’Afrique, l’avionneur européen Airbus y croit, beaucoup. Il a dévoilé à Kigali, capitale du Rwanda, ses prévisions de croissance des commandes d’appareils neufs sur le continent pour les vingt prochaines années, rapporte Bloomberg. D’après Airbus, vu la hausse du trafic intra-africain, le mouvement se fera surtout au niveau des appareils moyen-courriers. L’avionneur est déjà sur les starting-blocks et surveille comme du lait sur le feu les chiffres du trafic…

Selon la IATA (International Air Transport Association), le volume des passagers africains  devrait gonfler de deux-tiers à l’horizon 2035 à 303 millions de passagers annuels. En conséquence le nombre des avions devrait donc doubler. Le constructeur européen évalue à près d’un millier les appareils neufs qu’il faudra pour satisfaire les besoins du secteur aérien, notamment des marchés qui devraient enregistrer une forte croissance tels que le Mali, le Togo, le Rwanda, l’Ouganda, la Zambie et la Sierra Leone.

“Nous mettons la croissance de l’Afrique au-dessus de celle du monde”, a affirmé le jeudi 23 février Hadi Akoum, le vice-président en charge des ventes pour l’Afrique et l’Inde d’Airbus, au Forum 2017 de l’aviation de Kigali. Le concurrent direct de l’européen, l’américain Boeing, a évoqué en septembre 2016 le chiffre de 1 150 avions neufs qu’il espère commercialiser en Afrique d’ici 2035. Le continent où le taux de croissance est la plus forte à l’échelle du globe, après l’Asie, aiguise les appétits !

par -

Selon les statistiques de l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA), le trafic aérien dans les aéroports tunisiens a chuté de 9,4% durant les six premiers mois de l’année en cours.

L’aéroport de Zarzis était l’un des aéroports les plus touchés avec une baisse de 36% contre 5,1% pour l’aéroport Tunis-Carthage.

Contrairement à ces aéroports, ceux de Sfax-Thyna et de Tozeur ont connu des hausses respectives de 15,9% et de 3,8%, indiquent les mêmes sources.

par -
La Tunisie va réceptionner durant les prochains mois le premier lot d'hélicoptères de combat de fabrication américaine dans le cadre

L’aviation de combat syrienne a mené ce mercredi 03 août des raids sur des QG et des fortifications de l’organisation terroriste Daech dans la banlieue de Deir Ezzor, rapporte l’agence arabe syrienne d’informations (SANA).

«Les raids ont visé des QG et des fortifications du réseau précité à Mari’iya dans la banlieue sud-ouest de la ville, à Bgheiliya, à Janina dans la banlieue ouest et au sud de Panorama au sud-ouest de la ville», a dit une source militaire.

La source a ajouté que les raids s’étaient soldés par la destruction de 3 QG et des véhicules chargés d’armes et de munitions destinés à l’Etat islamique.

Des sources sur place ont affirmé au correspondant de Sana à Deir Ezzor que l’émir de Daech dans le village de Husseiniya, Amir Turki Hazzaan, avait été tué avec 7 terroristes, dans une opération spéciale exécutée par l’armée arabe syrienne.

De même, une unité de l’armée a porté des coups rudes à un groupe terroriste aux alentours du cimetière de Bahar, à Daraa al-Balad, dans la ville de Daraa, tuant et blessant la plupart des éléments du groupe et détruisant leurs véhicules qui étaient sur place, a relevé la même source.

par -

Les résultats préliminaires du trafic commercial des passagers enregistré par l’OACA (Office de l’aviation civile et des aéroports) au cours de l’année 2015, ne sont pas bons. Après les 10,690 millions de passagers commerciaux de 2014, ils n’étaient que 7,272 millions à utiliser des avions en Tunisie. L’aéroport de Tunis-Carthage reste leader sur les vols réguliers, même malgré une petite baisse (4,766 millions de passagers en 2015 contre 4,248 millions en 2014). Sur le non-régulier, c’est l’aéroport privé de TAV qui enregistrait le plus grand nombre de passagers (680 mille passagers en 2015 contre 1,720 une année plus tôt). A fin 2015 aussi, le nombre d’avions ayant atterri sur des aéroports tunisiens consacrait le trend baissier pris depuis 2013. Il passait de 99.208 en 2014 à seulement 74.168 vols commerciaux.

A fin décembre 2015 déjà, le nombre de vols commerciaux ayant atterri dans des aéroports tunisiens baissait de 11,5 % (4,9 millions contre 5,5 millions au cours du mois de décembre 2014) et le trafic passagers se dégradait de 9,9 % (448.885 passagers contre 498.298 passagers en décembre 2014), le tout en comparaison avec les chiffres du même mois de l’année 2014. A cela, il faudra ajouter la baisse de 29,4 % du trafic commercial des vols internes et la baisse de 26,8 % du trafic commercial de passagers internes. Le nombre d’avions ayant atterri sur des aéroports tunisiens a aussi baissé de 5 % en décembre dernier.

  • Un déficit de 14 MDT qui ne devrait pas s’améliorer en 2015

Cette baisse de l’activité aérienne impactera, il est sûr, les résultats financiers de l’Office. Déjà fortement touchés par l’arrêt de l’activité sur la Libye et qui a laissé un déficit de 14MDT dans les placards de l’OACE, l’exercice 2015 ne devrait pas changer grand-chose à ce déficit, indique Khaled Chelly, PDG de l’OACA, pour Africanmanager (AM). «Un déficit qui n’est cependant pas dû uniquement à la crise du secteur aérien en Tunisie, mais aussi à des impayés d’un volume de 400 MDT dont une grande partie chez les opérateurs du pavillon tunisien (deux privés et un public) ». Or, la capacité de ces opérateurs à rembourser l’Office rend difficile le recouvrement de ces créances, précise-t-il encore. Ces résultats et le mauvais recouvrement des créances impacteront aussi, certainement, la capacité de l’Office à honorer ses investissements, alors que son plan quinquennal 2016-2020 affichait «des intentions d’un montant de 1.080 MDT, dont l’extension de l’aéroport de Tunis-Carthage, l’aménagement de la piste de l’aéroport de Djerba pour 60 MDT, l’aménagement de la piste de l’aéroport de Gafsa pour 20 MDT, 20 autres MDT pour la piste de Tunis-Carthage», souligne encore le PDG de l’OACA pour AM.

  • Entre l’extension de T. Carthage et le nouvel aéroport d’Utique, l’OACA balance

Investissement phare de la prochaine quinquennie, le nouvel aéroport. Le PDG de l’office ne sait pas encore s’il va s’agir de la simple extension de l’existant ou d’en bâtir un autre, c’est le gouvernement qui décidera après études.

«Le projet qui a été officiellement communiqué est l’extension de l’aéroport à l’horizon de 2017 et qui finira en 2021», indique Khaled Chelli qui affirme que «Ce choix de l’extension a été décidé et les études déjà faites». Il explique cela «par la capacité de l’aéroport de Tunis-Carthage qui est de 5 millions de passagers par an est qui est déjà atteinte depuis 2014 où on a déjà fait 5,3 millions alors que les prévisions à l’horizon 2025 tablent sur dix millions, surtout avec les perspectives de l’Open Sky, le plan de flotte de Tunisair qui prépare de nouvelles dessertes sur l’Amérique du Nord et sur l’Afrique. Mais l’extension est aussi une volonté d’améliorer le confort des passagers et un terminal y sera dédié pour Tunisair qui inclura une partie transit, ainsi qu’une transformation du terminal du fret aérien pour une meilleure fluidité de la marchandise exportée, plus d’espace pour les agents cargo et une meilleure circulation des engins».

Cette extension devrait se faire en 2 étapes. Elle débutera par la partie gauche de l’actuelle aérogare qui devrait passer de 5 millions à 7,5 millions de passagers à l’horizon 2019. La seconde partie de l’extension devrait être achevée en 2021 avec 10 millions  de passagers. Tout ce chantier devrait mobiliser six à 7 MDT d’investissement dont une partie en autofinancement et le reste par recours au financement extérieur. L’autre alternative d’un nouvel aéroport qui pourrait être construit dans la région d’Utique près de Bizerte, est actuellement à l’étude au niveau de l’OACA.

par -
Le nouveau magazine de l’aviation a fait son apparition depuis ce jeudi

Le nouveau magazine de l’aviation a fait son apparition depuis ce jeudi, 17 jeudi 2013, dans les kiosques.

“Aviation Tunisie “est le nouveau magazine qui accompagne les principaux événements liés à l’aviation, au transport aérien, à l’industrie aéronautique, à l’Open Sky, aux métiers de l’aérien, à l’actualité des aéroports et leur environnement, aux nouvelles destinations et à l’aviation d’affaires dans le monde et plein d’autres sujets. “Aviation Tunisie “parlera également des Sports Aériens et des loisirs liés aux Aéronefs.

Mourad Bouslah, un consultant en aviation et transport aérien est le fondateur de ce magazine.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders est choqué par le traitement inhumain et les violences dont sont victimes les migrants en Libye. Il...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le Comité exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), a tenu mercredi à Ryadh (Arabie saoudite), une réunion sous la présidence de l'algérien Mohamed...