AccueilActualitésL'UGTT appelle les partenaires sociaux à ouvrir un nouveau round de négociations...

L’UGTT appelle les partenaires sociaux à ouvrir un nouveau round de négociations sectorielles dans le secteur privé

Les membres du groupement du secteur privé relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), ont appelé, samedi, les partenaires sociaux à ouvrir un nouveau round de négociations sectorielles dans le secteur privé.

- Publicité-

Lors d’une réunion tenue par le groupement, hier vendredi au siège de l’UGTT, sous la présidence du secrétaire général adjoint de l’UGTT chargé du secteur privé, Mohamed Ali Boughdiri, les membres du groupement du secteur privé ont appelé le ministère des Affaires sociales à inviter l’Union tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) et l’UGTT, à lancer un nouveau cycle de négociations sociales face à la détérioration du pouvoir d’achat des travailleurs du secteurs privé.

Ils ont, en outre, appelé à classer la contamination par le Coronavirus sur la liste des maladies professionnelles, à promulguer une nouvelle législation qui limite les licenciements des travailleurs et à accélérer la recherche de solutions appropriées pour l’attribution des primes exceptionnelles aux travailleurs qui ont suspendu le travail en raison de leur contamination par le Covid-19.

Ils ont souligné la nécessité de renforcer le contrôle sur toutes les entreprises privées et de sanctionner tout employeur ne respectant pas le protocole sanitaire et qui procède au licenciement de ses travailleurs de manière illégale.

Pour sa part, le complexe du secteur privé relevant de l’UTICA, a appelé à signer les annexes d’ajustement dans le secteur du transport des marchandises par voie terrestre et à mettre en œuvre l’accord du 3 mai 2019 sur le transport de carburant.
Dans ce contexte, l’organisation syndicale a exigé la nomination d’un administrateur judiciaire dans les établissements dont l’incapacité à payer les salaires de leurs travailleurs, a été confirmée.

ils ont dénoncé le non recours au régime de travail par alternance dans le secteur privé et la non-application par un grand nombre d’employeurs du secteur privé, du protocole sanitaire, dont, la distanciation sociale et la fourniture du matériel de prévention pour faire face à la pandémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,857SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles