AccueilActualitésMacron "recrute" Bouchamaoui et Bel Haj Hmida, dans le cadre du G7

Macron « recrute » Bouchamaoui et Bel Haj Hmida, dans le cadre du G7

Une consécration pour la businesswoman, ex-présidente de l’UTICA et prix Nobel de la Paix, Wided Bouchamaoui et pour la députée et présidente de la COLIBE, Bochra Bel Haj Hmida. Elles ont été cooptées par le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, pour rejoindre le Conseil consultatif pour l’égalité entre les femmes et les hommes du G7. Elles ont d’ailleurs été reçues au palais de l’Elysée mardi 19 février 2019, rapporte Huffington Post.

- Publicité-

A noter que l’égalité entre les femmes et les hommes est un des marqueurs du mandat de Macron, qu’il avait défendu à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies en appelant ses pairs à en faire une cause planétaire.
Le président français, à la tête du G7, qui se réunit à Biarritz, en France, du 25 au 27 août 2019, a mis sur les rails ce projet, animé par d’éminentes personnalités du monde qui s’activent pour l’égalité. Wided Bouchamaoui et Bochra Bel Haj Hmida seront aux côtés de l’actrice britannique Emma Watson, des prix Nobel de la Paix Nadia Murad et Denis Mukwege, de la militante féministe du groupe FEMEN Inna Shevchenko, etc.

Ce comité a pour mission de plancher sur un “agenda mondial autour de 3 priorités” : l’émancipation économique des femmes africaines, le combat contre les violences sexuelles et sexistes et l’éducation des femmes et des filles. Il est également question de suggérer “un bouquet législatif des lois les plus avancées pour l’égalité entre les femmes et les hommes” sous l’appellation “partenariat de Biarritz”.

1 COMMENTAIRE

  1. l’égalité des sexes , dans les cinq continents Droits et opportunités pour les hommes et les femmes. Les droits des femmes sont des droits de l’homme. Ensemble, nous devons changer les mentalités, lutter contre les stéréotypes et le sexisme et créer une culture du respect des femmes et des filles. Il est temps de briser le silence et de faire passer le blâme des victimes aux coupables. Toutes les femmes devraient se sentir en sécurité et libres, surtout à la maison et au travail dans toute l’Europe. Nous devons mettre en œuvre une tolérance zéro pour l’impunité, prendre ces crimes au sérieux et traduire les auteurs en justice. La Convention d’Istanbul est le traité international le plus complet pour protéger les femmes contre toutes les formes de violence et pour prévenir, poursuivre et éliminer la violence à l’égard des femmes et la violence dans des relations étroites. En éliminant toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et en favorisant une égalité effective entre les femmes et les hommes,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,577SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles