Mali : Les soldats de la paix du Burkina Faso sauvent des...

Mali : Les soldats de la paix du Burkina Faso sauvent des vies

par -

Les soldats de la paix burkinabés se préparent à s’acquitter de leurs tâches quotidiennes de protection des civils et du personnel, des installations et du matériel des Nations Unies à Tombouctou, dans le nord du Mali.

Avec 1700 Casques Bleus déployés au Mali, le Burkina Faso est le plus grand pays contributeur de la Mission de l’ONU au Mali. Opérant dans un environnement hautement instable, loin de leurs familles, Pascaline et d’autres soldats de la paix font des sacrifices au service de la paix tous les jours.

Créée en 2013, la MINUSMA soutient l’accord de paix malien en aidant à rétablir l’autorité de l’État, à promouvoir la diplomatie, à renforcer la sécurité, à promouvoir la primauté du droit, à soutenir des élections crédibles et à promouvoir les droits humains. La mission de l’ONU est devenue l’une des opérations de paix les plus dangereuses de l’histoire de l’Organisation.

Depuis 2013, 163 Casques Bleus ont en effet perdu la vie dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, y compris un soldat de la paix burkinabé, tué lors de l’attaque complexe de la base de l’ONU à Tombouctou le 14 avril dernier. Pascaline a été chargée de garder la base du super camp de l’ONU pendant l’attaque : « Je suis fière que nous ayons pu repousser l’attaque, cela a été un grand succès pour nous, mais parfois j’ai peur, mais nous disons qu’on ne peut rien contre le destin », soupire-t-elle.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire