29 C
Tunisie
dimanche 9 août 2020
Accueil Actualités Marché Central de Tunis: les prix des légumes restent stables et ceux...

Marché Central de Tunis: les prix des légumes restent stables et ceux des fruits et poissons s’envolent

Au marché Central de Tunis, les prix des légumes sont restés stables par rapport à la période précédant le début du mois de Ramadan. Cependant, les prix des fruits et des poissons ont poursuivi leur envol, malgré leur disponibilité, ont constaté certains citoyens qui se sont rués vendredi matin, vers le marché de la capitale pour faire leurs provisions.Ainsi, les prix des tomates ont oscillé entre 2200 et 2600 millimes le kilo, tandis que les prix des piments ont varié entre 2300 et 2875 millimes, le kilo. La botte de persil est vendue, quant à elle, entre 500 et 700 millimes. Les prix des pommes de terre ont atteint 1400 millimes le kilo.S’agissant des prix des viandes blanches, ils ont oscillé entre 5790 et 6990 millimes, le kilo. Pour ce qui est des poissons, leurs prix sont en hausse. Ainsi, les prix des sardines ont oscillé entre 6000 et 7980 millimes, le kilo et ceux des maquereaux ( Ghzel) entre 15 000 et 17800 millimes. La daurade est vendue, quant à elle, entre 15000 et 16500 millimes, le kilo.En ce qui concerne les fruits, les prix des fraises a atteint 4800 millimes le kilo, tandis que ceux des bananes ont varié entre 4900 et 5600 millimes le kilo. Les dattes sont vendues à 10 dinars le kilo.

Interrogé par l’agence TAP, des clients du marché ont estimé que les prix de certains produits comme les poissons ou encore les fruits, ne sont pas du tout à la portée de toutes les bourses et ne sont pas à la hauteur de la conjoncture actuelle.

En contrepartie, les commerçants ont souligné que tous les légumes et fruits sont disponibles en quantités nécessaires et à prix relativement  » raisonnables  » comparés à ceux vendus dans les épiceries de quartiers. Cela s’explique, selon eux, par la présence des agents de contrôle économique sur les lieux et le respect du principe de la concurrence entre les commerçants.

Et d’expliquer que la hausse des prix de certains fruits et poissons, est due notamment, à l’augmentation de leurs prix sur le marché de gros de Bir El Kassaa. Ils ont constaté que le marché central enregistre une grande affluence des citoyens, et ce, malgré la conjoncture actuelle. Il est à rappeler que le ministre du Commerce avait déclaré, lors d’un point de presse tenue récemment, que le gouvernement a pris les mesures nécessaires afin de garantir un approvisonnement régulier du marché, préserver le pouvoir d’achat du citoyen et lutter contre la spéculation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,257FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,290SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles