Tags Posts tagged with "légumes"

légumes

par -

Depuis quelques jours, les prix de vente des légumes et viandes blanches ont commencé à décroître graduellement dans plusieurs marchés sis à Tunis et ce, après une flambée fortement ressentie depuis quelques mois. En plus de l’abondance et de la fraicheur des légumes, les prix auxquels ces denrées sont proposés sont accessibles à toutes les bourses.

Dans une déclaration faite ce mardi 20 février 2018 à Africanmanager, Houyem Bali, directrice auprès de l’Observatoire national de l’approvisionnement et des prix, a affirmé que les prix des légumes touchant en particulier (les petits pois, les tomates, les pommes de terre, viande blanches…) ont connu une baisse remarquable par rapport à l’année 2016. Elle a ajouté que ces produits de grande consommation qui étaient dans le temps inabordables sont devenus accessibles aux ménages, ajoutant que la tendance baissière est traductible par le prix abordable des légumes et viandes blanches.

On rappelle que le ministre du Commerce, Omar El Behi, avait récemment déclaré que les prix des légumes ont baissé de 40 à 60%, à part les pommes de terre qui ont enregistré une légère hausse et ce, par rapport à l’année dernière. El Behi avait précisé que le prix des tomates et du piment a baissé d’une façon considérable. Le prix des petits pois a également baissé de 30 à 35%. En ce qui concerne le prix de la viande blanche, il varie, d’après lui, entre 5,200 et 5,300 dinars le kilo gramme par personne.

Les brigades économiques travaillent d’arrache-pied !

Des équipes de contrôle économique ont été chargées depuis plusieurs mois de contrôler l’affichage des prix, l’hygiène et la qualité de la marchandise, outre les dépassements commis par les commerçants. Une grande majorité des infractions relevées sont toujours liées au non affichage et l’augmentation des prix, aux poids et pesages et à la non présentation des factures.

par -
Le ministre du Commerce, Omar Béhi, a fait savoir, ce vendredi 20 octobre 2017, qu’une rencontre sera organisée d’ici peu avec les patrons de circuits de distribution pour plancher sur le contrôle et le réajustement des prix des fruits et légumes.
«Nous sommes en train de recenser les produits dont les prix sont excessivement élevés pour les réajuster. Pour les tomates, l’augmentation s’explique par un déficit pluviométrique et à une faible production» a indiqué Omar Béhi sur Mosaïque Fm.

A rappeler que les citoyens s’étaient émus dernièrement de la flambée des prix des tomates, qui étaient montés jusqu’à 3 dinars le kilos. Le département du Commerce avait promis de s’attaquer, entre autres, aux hausses abusives des prix des produits de première nécessité…

par -

Dans une déclaration accordée ce mercredi 11 octobre 2017 à Africanmanager, Abdelkader Timoumi, directeur des recherches économiques au sein du ministère de l’Industrie et du Commerce, a précisé  que la dernière hausse des prix des tomates s’explique par celle des prix pratiqués par les fournisseurs  et par les conditions climatiques dans notre pays.

Il a également affirmé que les prix de vente des légumes seront revus à la baisse bientôt, ajoutant que son département a lancé plusieurs campagnes de contrôle économique et que plus de 1546 infractions ont été enregistrées dernièrement.

par -

Selon les données rapportées par le quotidien Assabeh dans son édiction de ce mardi 21 mars 2017, le prix du kilo du piment dans le gouvernorat de Monastir coûte cinq dinars. Ce légume est devenu un produit de «luxe» depuis quelques mois en Tunisie. Ce qui cause bien des soucis aux citoyens de ce gouvernorat.

par -

Le secrétaire d’Etat chargé du commerce, Faycel Hafiane, a annoncé une baisse des prix du piment et des tomates  par rapport au mois de janvier dernier.

« Nous espérons une normalisation des prix de ces produits et nous travaillons dans ce cadre avec le groupement des légumes et des fruits pour qu’il achète les produits agricoles directement auprès des agriculteurs », a déclaré le secrétaire d’Etat, lors de son intervention ce mardi 21 février 2017 sur les ondes de Shems Fm.

Il a fait par ailleurs savoir que la production du piment et de la tomate a baissé de 56% par rapport à janvier 2016 et cela à cause de la réduction de la surface agricole consacrée à ce genre de plantations et le manque de ressources en eau.

par -

Le secrétaire d’Etat chargé de la production agricole, Omar El Behi, a déclaré ce vendredi 17 février 2017 sur Jawhara fm que le code d’investissement relatif au secteur agricole sera applicable dès le 1er avril 2017. Et de préciser que ce code aura ainsi pour but de soutenir le secteur agricole.

Il a par ailleurs déclaré qu’actuellement les prix des tomates et poivrons, dont l’envolée a provoqué une levée de boucliers, se sont stabilisés.

par -

Le directeur général de la production agricole, Taoufik Oueslati, a déclaré jeudi 2 février 2017, sur Jawhara fm que la hausse des prix de certains légumes, en particulier les piments et les tomates, est due à la neige et à la baisse des températures en Tunisie, durant les dernières semaines.

Il a rappelé dans ce sens que le Maroc a connu le même sort que la Tunisie. Et d’ajouter que les prix des poivrons et des tomates connaîtront une baisse dans un délai maximum de deux semaines.

par -

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Zied Lâadhari, a fait savoir, dans une déclaration ce mercredi à Shems Fm, que la hausse du prix des légumes comme le piment et la tomate est due à la conjoncture actuelle à savoir la vague de froid et le manque d’eaux dans plusieurs régions agricoles du pays.

Il a par ailleurs précisé à la même source que son ministère œuvre actuellement pour faire baisser les prix en modérant le marché et en améliorant l’offre. Le ministre a aussi annoncé que la Tunisie a importé des légumes de Libye pour augmenter l’offre sur le marché. Environ 20 tonnes de tomates et piment avaient été importées.

Le ministre du Commerce a tenu à rassurer le consommateur tunisien concernant la qualité des produits importés de Libye. Ces produits auraient subi les tests et les examens nécessaires avant leur diffusion du marché tunisien.

par -

Dans un communiqué rendu public, mercredi 25 janvier 2017, le ministère de l’Industrie a fait savoir que la baisse de l’offre des légumes et des fruits au niveau des marchés de gros s’est ressentie suite à la vague de froid qui a touché le pays au cours de la dernière période.

Ainsi, au niveau du marché de Bir El Kassaa, les quantités de légumes ont diminué et les prix de vente ont grimpé entre 8 et 11% à l’exception des prix des tomates qui ont connu une hausse de 600 millimes à 1150 millimes pour le kilo.

Le même communiqué a souligné que la production des tomates et du piment sont dans une période de croisement des saisons. Ajoutons à cela, l’existence de difficultés dans les déplacements des agriculteurs et des commerçants qui approvisionnent les marchés de gros.

par -
Le ministère du Commerce a indiqué

Le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), Abdelmajid Zar a affirmé ce mercredi 11 janvier 2017, que la hausse des prix des légumes était prévisible.

Lors de son passage, ce mercredi 11 janvier 2017, sur les ondes de Jawhara Fm, il a expliqué que l’UTAP a mis en garde contre la hausse des prix des légumes depuis le mois de juin dernier, donnant à titre d’exemple le prix du poivron qui a atteint les 4 dinars le kilo, selon ses dires.

La vraie victime ici n’est autre que l’agriculteur, a-t-il ajouté, soulignant l’existence de réels problèmes au niveau de la distribution et des opérations de contrôle, ce qui contribue considérablement à la hausse des prix.

Le meilleur des RS

C'est un Taoufik Baccar très remonté qui a pris sa plume ce mardi 20 février 2018... ou plutôt son clavier. Sur sa page Facebook,...

INTERVIEW

Syndicaliste, de père en fils, le ministre tunisien de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, détruit le mythe de l’abondance pétrolière, s’adresse aux...

AFRIQUE

Des statistiques dévoilées par le département de l’Habitat et rapportées par le site de la Fédération des promoteurs immobiliers marocains, au titre du premier...

Reseaux Sociaux

SPORT