Tags Posts tagged with "Aïd Al Idh’a,"

Aïd Al Idh’a,

par -

Le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche a récemment annoncé qu’un million 390 mille têtes de moutons de sacrifice sont disponibles en prévision de Aid Al-Idha, contre un million 211 mille têtes de moutons au cours de l’année précédente, soit une hausse de 15%.

Le prix du mouton, de moins de 40 kg, est fixé à 11,5 dinars tunisiens (DT) par kilogramme et à 11 DT/kg pour les moutons de plus de 40 kg.

En Tunisie, les prix du mouton ont connu ces dernières années une augmentation vertigineuse. Il faut débourser entre 350 et 450 dinars pour un mouton de taille moyenne, et entre 500 et 700 dinars pour un plus gros. Résultat : Une bonne frange de la population tunisienne recourt à l’endettement pour l’achat du mouton, pour l’accomplissement du sacrifice, lequel est une “sunna confirmée” !

Des vendeurs de moutons ont récemment fait savoir que «coïncidant avec le mois de Ramadan, la rentrée scolaire, l’affluence des Tunisiens dans les points de vente des moutons de sacrifice de l’Aïd el Idha est très faible cette année, malgré la baisse des prix par rapport à l’année dernière».

Le pouvoir d’achat des Tunisiens est grevé par l’augmentation spectaculaire des prix de plusieurs produits et services, à l’instar de l’électricité, du loyer, des télécommunications, des médicaments, du tabac. Envolée des prix, inflation, chômage, pertes d’emploi, endettement, appauvrissement… Rien n’est épargné aux citoyens ces dernières années !

Selon les estimations de l’Organisation de Défense du Consommateur (ODC) , 55% des Tunisiens n’achèteront pas le mouton d’Aïd Al-Idha cette année. D’ailleurs, depuis la dite Révolution du 14 janvier 2011, près du quart de la population tunisienne est considérée comme pauvre et subit de plein fouet le renchérissement du coût de la vie.

L’offre a, cette année, dépassé la demande et de nombreux paysans ont préféré retourner chez eux avec leurs moutons plutôt que “de vendre à perte“.

Bettaieb : Le prix d’un mouton oscille entre 250 DT et 280 DT !

Lors de sa visite hier 16 août 2018 dans l’un des points de vente sis au gouvernorat de Ben Arous, le ministre de l’Agriculture, Samir Bettaieb, a affirmé que le citoyen peut s’offrir un mouton à 250 ou 280 dt pour fêter l’Aid Al-Idhha, ajoutant qu’en cas de maladie détectée, le mouton pourrait être remplacé.

Bettaib a, sur un autre volet, indiqué que 136 points de vente répartis sur 19 gouvernorats ont été mis en place contre 48 points de vente répartis sur 18 gouvernorats l’année dernière.

Et d’ajouter que quelque 367 vétérinaires sont chargés du contrôle sanitaire dans ces points de vente, outre une liste de médecins vétérinaires disponibles dans 24 gouvernorats le jour de l’Aid, a indiqué le ministre à l’agence TAP.

par -

Des sources bien informées ont confié ce vendredi à Mosaïque fm que Youssef Chahed va reporter l’annonce de la nouvelle équipe gouvernementale. Rendez-vous après l’Aïd Al Adha, soit la première semaine du mois de septembre.

Les mêmes sources ont précisé que ce report intervient après des tractations ayant duré deux jours entre le président de la République et le chef du gouvernement.

Béji Caïed Essebsi a appelé Youssef Chahed à sélectionner des personnalités compétentes capables d’accomplir leurs misions, une position défendue par le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Tabboubi et le leader de Machrou Tounes, Mohsen Marzouk…

par -

Le ministère de l’Agriculture a annoncé que des services de contrôle sanitaire vétérinaire seront mis en place dans les points de vente organisés des moutons.

Dans un communiqué rendu public mercredi 7 septembre, le ministère a expliqué qu’à l’occasion de l’Aïd Al Idha, 350 vétérinaires privés et aussi des vétérinaires retraités volontaires seront répartis dans tout le territoire de la République afin de répondre aux questions des consommateurs.

L’office du ministère de l’Agriculture assure également un service de permanence.

par -

Le Diwan Al-Iftaâ a dit jeudi n’avoir aucune intention d’émettre une fatwa interdisant l’achat des moutons de sacrifice à l’occasion de l’Aïd Al-Idha sur fond de l’identification de cas de peste des petits ruminants (PPR) dans certaines régions du pays.
Dans un communiqué, le Diwan Al-Iftaâ a jugé inutile d’émettre une Fatwa pour interdire l’accomplissement de l’un des rituels de l’Islam après que les autorités compétentes aient donné des assurances à ce sujet.
Le ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche a assuré mercredi que la peste des petits ruminants (PPR) n’est pas une maladie transmissible à l’Homme.
” La consommation de la viande ovine ne représente aucun danger pour la santé “, précise un communiqué du département, faisant remarquer que toutes les mesures ont été prises pour renforcer le contrôle sanitaire dans les points d’élevage et de vente de moutons et limiter la propagation de la maladie.
” Les animaux infectés par la peste ont été mis en quarantaine “, selon la même source.
Le Syndicat des Imams tunisiens avait demandé au Mufti de la République d’émettre une Fatwa interdisant l’achat des moutons de sacrifice pour cette année, sur fond de l’identification de certains cas de PPR dans nombre de régions du pays.
Connue aussi sous le nom de la peste caprine, la peste des petits ruminants (PPR) est une maladie virale des caprins et des bovins qui se caractérise par la fièvre, des lésions buccales, de la diarrhée, une pneumonie et parfois la mort.

par -
Jusqu’au fin mars 2013

A l’occasion de l’Aïd El Kébir, la société nationale de transport interurbain (SNTRI) et les sociétés régionales de transport ont annoncé  qu’elles ont programmé, à partir de ce mercredi, 291 voyages supplémentaires reliant la capitale aux différentes régions du pays.

Les sociétés en question ont également annoncé la programmation de 327 autres voyages réguliers et ce dans le cadre du programme exceptionnel de transport des voyageurs.

Pour sa part, la société des chemins de fer tunisiens (SNCFT) a programmé 5 voyages supplémentaires sur les longues dessertes à partir de la capitale ainsi que 31 voyages réguliers. La SNCFT a également augmenté le nombre de wagons afin de renforcer la capacité d’accueil des trains.

La même source a ajouté que le programme du retour à Tunis prévoit 255 voyages supplémentaires par jour le dimanche 27 et lundi 28, outre les 580 voyages réguliers.

Dans le même contexte, le ministère du Transport a annoncé la mise en place d’un bureau de coordination central et des bureaux de coordination régionaux chargés d’assurer le suivi de ce programme qui a démarré depuis le 18 septembre 2015 et se poursuivra jusqu’au 28 septembre 2015.

FOCUS 🔍

Italcar, concessionnaire et distributeur exclusif de plusieurs marques de voitures et de camions en Tunisie (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Fiat Professional, Iveco et Jeep), a...

Le meilleur des RS

L'étrangère qui vous dit vos 4 vérités

Elle s’appelle Martine Maçon. Manifestement une étrangère vivant à Tunis. Sur sa page des réseaux sociaux, elle se définit comme «Empêcheuse de tourner en...

INTERVIEW

Le PDG de la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), Béchir Irmani a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Selon les données économiques et financières du mois de septembre rendues publiques par la banque centrale et rapportées par Ecofin, le stock de la...

Reseaux Sociaux

SPORT

Paris SG: suspension de trois matchs confirmée en appel pour Mbappé

La suspension de l'attaquant du PSG Kylian Mbappé pour trois matchs de Championnat de France, pour son geste d'humeur lors de la rencontre contre Nîmes le...