Tags Posts tagged with "Amen Bank,"

Amen Bank,

par -

Comme nous l’annoncions dans notre livraison du 22 novembre, la SFI s’est désengagée de l’Amen Bank, une opération qui s’était faite «en conformité avec les accords scellés depuis que la SFI avait décidé en 2013 d’entrer dans le tour de table de l’Amen Bank», comme précisé à Africanmanager par Georges Joseph Ghorra, le Représentant Résident d’IFC en Tunisie. Pour remplacer l’IFC, la banque du groupe Amen a fait appel aux filiales du groupe. La société Ennakl automobile y avait pris part en premier par le rachat de 1,2 millions d’actions. Le 22 novembre, c’est la Comar, autre société du groupe Amen qui est spécialisée en assurance, qui rachète à son tour 794.300 actions pour un montant d’un peu plus de 19,897 MDT. Tout se passe donc bien pour l’Amen Bank, qui se fait normalement aider par ses filiales.

par -

L’Amen Bank vient de publier, ce mercredi 22 novembre 2017, un communiqué annonçant que le Secrétaire Général d’Ennakl automobile, Laaroussi Ben Yedder, comme ne l’a pas indiqué ledit communiqué, avait acheté plus d’un million d’actions du capital du concessionnaire tunisien de Volkswagen. Le montant de la transaction était de plus de 26,529 MDT. Cette opération, selon nos sources, fait suite au désengagement de la SFI (Société financière internationale) de l’Amen Bank. Membre du groupe de la Banque Mondiale, l’IFC ou SFI détenait 9,998 % du capital.

Joint par Africanmanager, le bureau de l’IFC à Tunis nous a d’abord confirmé que l’institution a annoncé son intention de se retirer du capital d’Amen Bank. Selon, Georges Joseph Ghorra, le Représentant Résident d’IFC en Tunisie «l’exercice de cette option de vente est en conformité avec les accords, termes et dispositions contenus dans les actes scellés en juin 2013, date à laquelle IFC était entrée dans le tour de table de la banque tunisienne pour soutenir sa stratégie de développement».

Et GJ Ghorra d’ajouter que «au cours de ces quatre dernières années, le partenariat avec IFC aura permis à Amen Bank d’améliorer certains points essentiels comme la gestion des risques, la gouvernance d’entreprise, les normes environnementales et sociales et les relations avec les investisseurs. Amen Bank est aujourd’hui bien placée en Tunisie pour développer des pratiques bancaires innovantes, telles que la banque en ligne, le financement de la transition énergétique et les services dédiés à sa clientèle féminine.  Ce désengagement n’empêchera pas l’IFC de «continuer à soutenir le développement du secteur privé en Tunisie (au travers mais sans s’y limiter au secteur financier) pour stimuler l’activité économique et la création d’emplois».

Pour racheter les 10 % de la SFI, l’Amen a sollicité les sociétés du groupe Ben Yedder, comme la PGI, la Comar et Ennakl, dont le secrétaire général aurait donc agit au nom d’Ennakl pour prendre 1,2 millions d’actions sur les 2.545.832 actions que la société membre de la Banque Mondiale détenait. De fait, Ennakl deviendrait ainsi actionnaire d’Amen Bank, elle-même actionnaire à moins de 10 % dans le capital d’Ennakl Automobile.

par -

Le Fonds Européen d’Investissement (FEI) et AMEN BANK ont ​​signé le 09/11/2017 le premier accord InnovFin en Afrique, pour mettre en place une garantie de 60 millions d’euros, soit 175 millions de dinars, en faveur des entreprises tunisiennes innovantes, de petites et moyennes tailles (PME) et de taille intermédiaire (ETI).

L’accord InnovFin permettra à AMEN BANK, au cours des deux prochaines années, de mettre en place des financements en faveur des entreprises innovantes qui réalisent des partenariats avec des universités, des centres de recherches scientifiques et technologiques et des pépinières d’entreprises en Tunisie. L’accord couvre également les investissements réalisés par des entreprises innovantes ainsi que les besoins en fonds de roulement de celles-ci. La garantie InnovFin fournie par le FEI est soutenue par le programme Horizon 2020 et le programme-cadre de l’UE pour la recherche et l’innovation. Cette garantie couvre 50% de chaque prêt accordé, contribuant ainsi à alléger le coût de financement pour les PME. Ainsi, les PME tunisiennes innovantes peuvent bénéficier de solutions de financement à des conditions plus attrayantes, notamment avec des exigences de garantie réduites, des maturités plus longues pouvant aller d’une année à dix ans et de meilleurs taux d’intérêts.

Commentant la signature, Pier Luigi GILIBERT, Directeur Général du FEI, a déclaré: “Je suis ravi de signer notre premier accord InnovFin en Tunisie pour soutenir les entreprises innovantes à travers le pays. AMEN BANK est l’une des premières banques privées de Tunisie et nous sommes heureux que ce nouvel accord puisse aider la Banque à soutenir les entreprises innovantes grâce à des conditions de financement plus attrayantes, y compris avec des exigences de garantie réduites, des échéances plus longues et de meilleurs taux d’intérêts. L’accord d’aujourd’hui permettra à la Banque d’étendre ses activités de financement au profit des entreprises tunisiennes innovantes.”

Carlos MOEDAS, Commissaire Européen à la Recherche, la Science et l’Innovation, a déclaré: ” Je suis très heureux que cet accord permette aux entreprises tunisiennes de prendre des risques plus élevés et d’investir davantage dans la construction de l’économie du pays. L’accord d’aujourd’hui est un témoignage de la relation productive entre l’UE et les autres pays membres du programme Horizon 2020, programme ouvert sur le monde. “

Ahmed EL KARM, Président du Directoire d’AMEN BANK, a déclaré : “La signature de cet accord vient consolider des relations financières privilégiées entre les organes financiers de l’Union Européenne et AMEN BANK. Cet accord présente d’énormes avantages permettant, par des garanties adéquates, d’accompagner la mutation de l’économie tunisienne vers des secteurs et des opérations basées sur l’intelligence et l’innovation. Nos entrepreneurs seront de ce fait plus compétitifs et plus porteurs d’investissements rentables et créateurs d’emplois durables. Cet accord présente également l’avantage d’être étendu à tous les secteurs d’activités économiques et rend éligible à ces interventions, une multitude d’opérations d’investissements. Il constitue aussi pour AMEN BANK un facteur multiplicateur lui permettant de confirmer sa position comme première institution financière en Tunisie de financement des investissements du secteur privé et d’utilisateurs des fonds et des facilités des bailleurs financiers internationaux ».

L’objectif de la Garantie InnovFin est d’encourager les banques et les autres institutions financières à prêter aux PME et aux ETI (jusqu’à 499 employés), ayant besoin d’investissements et/ou de fonds de roulement pour financer leurs activités de recherche, développement et innovation. Les institutions financières sont sélectionnées par le FEI à la suite d’un appel à manifestation d’intérêt pour les intermédiaires financiers à travers l’Europe.

Le mécanisme de garantie InnovFin est établi dans le cadre de l’initiative «InnovFin Finance for Innovators» de l’UE, développée dans le cadre du programme-cadre de recherche et d’innovation «Horizon 2020». Il fournit des garanties et des contre-garanties sur le financement de la dette compris entre 25 000 et 7,5 millions d’euros afin d’améliorer l’accès au financement pour les PME innovantes et les Entreprises de Taille Intermédiaire (jusqu’à 499 employés). La Garantie est gérée par le FEI et déployée par le biais d’intermédiaires financiers – banques et autres institutions financières – dans les États membres de l’UE et les pays associés. Dans le cadre de cette facilité, les intermédiaires financiers sont garantis par l’UE et le FEI contre une partie de leurs pertes subies sur le financement de la dette couvert par la facilité.

par -

AMEN BANK vient d’annoncer l’émission d’un emprunt obligataire subordonné sans recours à l’appel public à l’épargne “Amen Bank Subordonné 2017-2”. L’emprunt est réparti en cinq catégories suivantes: Catégorie A : d’une durée de 5 ans au taux fixe de 7,50%. Catégorie B : d’une durée de 5 ans au taux fixe de 7,55%. Catégorie C : d’une durée de 7 ans dont 2 ans de franchise au taux fixe de 7,75%. Catégorie D : d’une durée de 7 ans in fine au taux fixe de 7,95%. Catégorie E : d’une durée de 7 ans à Coupon Unique au taux fixe de 7,98%. Amen Bank est ainsi la première institution en Tunisie à émettre des obligations subordonnées à Coupon Unique.

Notons qu’une obligation à coupon unique est un titre dont le remboursement s’effectue une seule fois à l’échéance finale de l’emprunt avec paiement des intérêts capitalisés. Le montant nominal de l’emprunt est fixé à 30 millions de dinars divisé en 300.000 obligations de 100 dinars de nominal susceptible d’être porté à un maximum de 40 millions de dinars divisé en 400.000 obligations de 100 dinars de nominal. Les souscriptions et les versements à cet emprunt seront reçus à partir du 25 octobre 2017 auprès d’Amen Bank, et seront clôturées au plus tard le 25 décembre 2017. Les souscriptions peuvent être clôturées sans préavis dès que le montant de 40 millions de dinars est intégralement souscrit. Le but de la présente émission est de : Préserver l’adéquation entre les maturités et les taux des ressources et des emplois de la banque en adossant des ressources longues à des emplois longs ; Renforcer davantage les fonds propres nets de la Banque en application de la circulaire de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) qui fait référence aux emprunts subordonnés pour définir les fonds propres complémentaires, composants des fonds propres nets.

par -

La Commission des Finances de l’ARP a approuvé, ce mercredi 25 octobre 2017, le projet de loi portant approbation de l’accord de crédit entre l’Etat et 13 banques locales pour le financement du budget de l’État pour l’exercice 2017, moyennant une enveloppe de 250 millions d’euros.

Les 13 banques concernées par cet accord sont la BIAT (60 millions euros), Attijari Bank (60 millions euros), l’UIB (40 millions euros), la BNA (21 millions euros), l’ATB (20 millions euros), la STB (10 millions euros), l’Amen Bank (10 millions euros), la BH (5 millions euros), l’ABC (5 millions euros), la NAIB Bank (North Africa International Bank) (5 millions euros), la BTI (3 millions euros) et la BTE (1 millions euros).

La Banque Nationale Agricole (BNA), en tant que “moniteur délégué”, se charge des opérations de retrait du crédit et du remboursement.

par -

La Société financière internationale -SFI -(relevant du Groupe de la Banque mondiale) et ses deux fonds, “IFC Capitalization Fund, L.P.” et “Africa Capitalization Fund, Ltd.”, tous trois actuels actionnaires d’Amen Bank S.A. (détenant 9,998 % du capital et des droits de vote) ont décidé d’exercer leur option de vente de tout ou partie de leur participation dans la banque.
Selon un communiqué, publié jeudi, par Amen Bank sur le site de la Bourse de Tunis, l’exercice de cette option de vente est en conformité avec les accords, termes et dispositions contenus dans les actes scellés en 2013, et intervient après un partenariat financier et technique avec Amen Bank, jalonné par plusieurs missions d’assistances techniques qui ont permis à la banque de renforcer sa gouvernance et sa gestion des risques.
Préalablement à cet exercice, la SFI et ses deux fonds (collectivement désignées les “Parties IFC”) organisent une phase de liquidité sur soixante jours au cours de laquelle elles pourront offrir à la vente sur le marché de la Bourse de Tunis des titres de l’Amen Bank.
A l’issue de cette période, les Parties IFC se réservent le droit de demander aux sponsors d’Amen Bank d’assurer le rachat de tout ou partie du reliquat d’actions non vendues.

par -

Au 30 juin 2017, les états intermédiaires d’Amen Bank font apparaître une évolution positive de l’exploitation de la banque avec une hausse de 13,4% pour les Produits d’Exploitation Bancaire, une hausse de 21,8% pour le PNB et une progression du résultat net de 40% qui a atteint 50,2 millions de dinars.

Ce premier semestre a démontré la capacité de résilience de la banque, qui a su diversifier ses sources de revenus face à l’évolution modérée des revenus
en intérêts de 5,5%, au vu de la conjoncture économique du pays. En effet, la diversité des produits et services bancaires proposés, notamment la bancassurance, la banque digitale et les moyens de paiement, a permis de faire progresser le niveau des commissions qui a augmenté de 15,2%. De même, les revenus sur portefeuille et opérations financières ont augmenté de 40,7%.

Le coefficient d’exploitation a atteint 36.25% à fin juin 2017. Il reste l’un des plus bas du secteur malgré la hausse enregistrée au niveau de la masse
salariale qui découle d’une opération de régularisation ponctuelle. Concernant les ressources, en quasi stagnation, Amen Bank a poursuivi sa politique volontaire de réduction des dépôts chers en les remplaçant par des ressources plus stables et moins dispendieuses ce qui a permis de réduire le coût de ces ressources de 6,4%. Par ailleurs et pour le premier semestre de l’année en cours, la légère augmentation des crédits à la clientèle d’AMEN BANK, qui ont atteint 6,0 milliards de dinars à fin juin 2017.

Amen Bank a également conforté sa politique de consolidation en affectant 57,6 MD en dotations aux provisions pour couvrir notamment le secteur touristique. La dynamique de recouvrement à trois niveaux : commercial dynamique et contentieux, qui vient d’être mise en place, ne manquera pas de réduire les créances impayés et par là d’améliorer les ratios en relation et la rentabilité de la banque.

Rappelons qu’au cours de 2017, Amen Bank a été certifiée aux standard MSI 20 000 par SGS (Genève), ce qui est un gage de solidité et de performance
financière.

par -

Dans un souci de proximité avec ses clients Tunisiens résidant à l’étranger (TRE) et pour répondre au mieux à leur besoins, AMEN BANK a décidé d’installer une agence mobile à bord du car-ferry Le Tanit (CTN), au cours de cette saison estivale, afin de les accueillir sur les traversées en provenance de Marseille et de Gênes.

A cette occasion, AMEN BANK a fait bénéficier à nos compatriotes du professionnalisme et de l’expertise de ses conseillers, qui ont su les guider dans leurs besoins bancaires et les assister dans la réalisation de leurs projets en Tunisie et ce, en leur proposant des solutions adaptées et innovantes.

C’est également dans cette optique qu’AMEN BANK a spécialement développé à l’intention de ses clients Tunisiens résidant à l’étranger le PACK WATANI, qui constitue un ensemble de produits et de services correspondant à leurs besoins et proposés à un tarif global attractif.

En effet, le PACK WATANI est composé de deux variantes, en dinars et en dinars convertibles :

Le client pourra bénéficier de l’ouverture d’un compte en dinars convertibles ou d’un compte chèque en dinars, avec la gratuité des frais de tenue de compte, d’une carte bancaire internationale « Visa Classic » ou d’une carte nationale « Sésame », d’un accès à la Banque Digitale avec @mennet et Amen Mobile, d’un compte CRÉDIM WATANI* (épargne logement en dinars convertibles, qui permet de financer toutes formes de projets immobiliers en Tunisie) avec la gratuité des virements reçus de l’étranger et en cas de besoin urgent pour un crédit immobilier, il aura un accès prioritaire au CREDIM EXPRESS, dont les formalités sont simplifiées, tout en bénéficiant de conditions de financement avantageuses et de délais réduits et ce, grâce à un partenariat avec plusieurs Promoteurs Immobiliers.

Par ailleurs, les conseillers d’AMEN BANK ont proposé d’autre produits et services novateurs et en particulier AMEN FIRST BANK, la banque 100% en ligne d’AMEN BANK, qui offre au client la possibilité d’ouvrir son compte bancaire intégralement en ligne, de là où il se trouve et d’opérer toutes ses opérations en quelques clics, avec les tarifs les plus bas.

Aussi et dans le cadre de sa campagne pour ses clients Tunisiens résidant à l’étranger, AMEN BANK a ouvert, durant des mois de juillet et d’août 2017, certaines de ses agences, au cours de l’après midi et même le samedi matin. Tous les collègues mobilisés à cet effet, se sont faits un plaisir de les accueillir et de leur communiquer toutes les informations nécessaires.

La liste des agences concernées d’AMEN BANK, est disponible sur le site web d’AMEN BANK www.amenbank.com.tn et sur sa page officielle Facebook.

Enfin et pour soutenir cette action d’envergure, le Centre de Relation Clients AMEN BANK (joignable par téléphone au 71 148 888) a apporté sa contribution en fournissant, à nos compatriotes, toutes les informations complémentaires sollicitées.

 

par -

Le président du directoire d’Amen Bank, Ahmed El Karam, a déclaré, lors de son passage, mercredi 15 mars 2017, sur Express Fm, que le fonds de garantie des dépôts bancaires va constituer une charge très lourde pour les banques.

« Nous alimentons ce fonds de garantie par 0,3 % du total des dépôts : à peu près 185 millions de dinars par an, donc dans 5 ans nous atteignons 1 milliard de dinars. Je pense qu’il faudrait réfléchir à d’autres mécanismes qui amènent au même résultat », a indiqué El Karam.

Et d’ajouter qu’il est important de mettre en place un système de garantie qui permet aux banques et aux établissements financiers de l’alimenter d’une manière convaincante et suffisante au cas où une banque subirait une difficulté.

par -

Afin de poursuivre sa stratégie d’amélioration et de développement de ses produits destinés à ses clients particuliers, Amen Bank vient de lancer son nouveau produit “Credim Express“, un crédit habitat qui permet, aussi bien aux clients qu’aux non-clients d’Amen Bank, d’acheter un bien immobilier auprès d’un promoteur, dont le projet a été financé par Amen Bank .

Credim Express” bénéficie de conditions de financement très avantageuses, de formalités simplifiées et de délais réduits.

En effet et dans le cadre du “Credim Express“, Amen Bank a mis en place un processus simplifié, qui réduit le nombre d’intervenants et raccourcit de manière significative le délai de traitement du dossier de crédit.

C’est ainsi que le client peut transmettre, via le promoteur immobilier, son dossier de crédit, pour un accord de principe de financement. Cet accord lui sera délivré au plus tard 7 jours ouvrables, à partir de la date de l’acheminement de son dossier complet, par le promoteur immobilier, à Amen Bank.

Par ailleurs et dès l’obtention du procès-verbal de recollement et la signature de l’accord définitif avec le promoteur immobilier, Amen Bank délivrera au client les contrats de prêt, dans un délai maximal de 7 jours ouvrables, à partir de la réception du dossier juridique complet.

Credim Express”  assure ainsi, au profit du client, un financement avec des conditions préférentielles bien étudiées. Le montant du crédit pourrait atteindre 80% du coût d’acquisition du bien immobilier et la durée du crédit peut aller jusqu’à 25 ans, avec un taux d’intérêt de TMM+2,5% pour les durées inférieures à 15 ans et 7,75% pour les durées dépassant cette période.

par -
Le 20 décembre dernier

IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, et Amen Bank ont conclu, ce mercredi 9 novembre 2016, un accord de partenariat visant à appuyer davantage la banque dans le renforcement de son positionnement comme un acteur principal du système bancaire tunisien, indique un communiqué de la Banque Mondiale (BM).

Les équipes de conseils d’IFC appuieront Amen Bank dans l’élaboration et la mise en place d’un dispositif de communication financière afin de renforcer sa visibilité et son attractivité auprès des opérateurs nationaux et internationaux. Cette initiative permettra également à Amen Bank de mieux valoriser ses activités et poursuivre sa croissance. « Notre partenariat avec IFC va encore se renforcer et nous permettre d’accélérer notre développement pour mieux servir les entreprises et les ménages tunisiens, » a déclaré Ahmed El Karm, président du directoire d’Amen Bank.

Disposant d’un réseau de plus de 162 agences, Amen Bank se situe parmi les plus grandes banques privées de Tunisie. S’appuyant sur l’un des principaux groupes du pays, elle nourrit également des ambitions de développement à l’international, notamment en Afrique subsaharienne.

« Le secteur financier joue un rôle central dans le développement de l’activité économique, » a rappelé Joumana Cobein, Directrice d’IFC en charge des activités au Maghreb. « Améliorer la visibilité des banques est un élément essentiel pour leur assurer l’accès aux ressources nécessaires pour favoriser la croissance et l’emploi. »

Ce projet s’inscrit dans la continuité d’un partenariat financier et technique entamé depuis plusieurs années. Actionnaire à hauteur de 10% du capital, IFC avait déjà contribué à l’amélioration du dispositif de gestion des risques d’Amen Bank.

Depuis 2011, IFC a investi 145 millions de dollars en Tunisie dans les secteurs de l’agro-alimentaire, de la santé, des fonds d’investissement et de la microfinance pour favoriser la croissance et la création d’emplois en Tunisie. Ces investissements sont le reflet de la stratégie plus large d’IFC qui vise à améliorer le climat des affaires et à renforcer la confiance des investisseurs au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

par -

Dans une ambiance conviviale, hier mardi 18 octobre 2016, au siège d’Amen Bank, la nouveauté a été dévoilée. Un fonds d’investissement géré par Amen Capital, “Africamen” et destiné à financer l’expansion des entreprises tunisiennes en Afrique, vient d’être lancé.

Africamen est un fonds commun de placement doté d’un capital de 30 millions de dinars, alimenté par Amen Bank (10%), la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Poulina Group Holding (PGH) et la Star. Le fonds apporte des financements en capital aux entreprises tunisiennes, ayant un modèle économique établi et souhaitant accélérer leur développement sur les marchés porteurs de l’Afrique. “De par sa position géostratégique, la Tunisie est bien placée pour s’attaquer aux marchés d’Afrique. Amen Bank innove, en parrainant avec la CDC, le groupe Poulina et la Star, une initiative inédite visant à fournir aux entreprises un nouvel outil de financement en capital, pour les accompagner dans leur expansion en Afrique”, a déclaré Ahmed El Karam, vice-président d’Amen Bank.

” On a choisi l’Afrique parce que nous considérons que l’avenir de la Tunisie est dans ce continent, et ce malgré les risques qui peuvent se présenter”, a déclaré Karam, estimant que les dernières évolutions en Europe permettent d’être optimistes vis-à-vis de l’Afrique. Il a par ailleurs expliqué le lancement de ce fonds par l’absence de banques tunisiennes en Afrique.

Boutheina Ben Yaghlane, directrice de la CDC, a de son côté indiqué que l’Afrique est le berceau de l’humanité et l’avenir du monde du fait qu’elle affiche le taux de croissance le plus élevé au monde, après l’Asie . “C’est vrai que le Maroc a été pionnière sur le marché africain, mais il n’y a certainement pas une seul porte, la Tunisie peut s’ouvrir facilement sur le continent africain”, a-t-elle dit.

Elle a, dans le même contexte, indiqué que la CDC mise beaucoup sur ce fonds . “La Tunisie vit  aujourd’hui une crise économique qu’on ne peut pas nier et l’Afrique est une des solutions qui pouvaient s’offrir à la Tunisie : Nous croyons fort à la réussite de ce fonds”, a-t-elle dit.

Abdelwaheb Ben Ayed, PDG de Poulina Group Holding (PGH), a affirmé que la Tunisie n’a jamais tenu sa place en Afrique et personne n’avait réussi sa première incursion en Afrique, c’est pour cela qu’on s’est orienté vers l’Europe pour retourner de nouveau vers l’Afrique, un marché toujours promoteur. “J’espère que le lancement de ce fonds facilitera les affaires pour que les choses aillent bien. C’est un nouvel acquis pour l’investissement”, a-t-il dit.

Pour sa part, Lassâd Zarrouk, PDG de la Star, s’est réjoui du lancement d’un tel fonds en Tunisie, soulignant que ce dernier va conforter les investisseurs et aider les entreprises à s’ouvrir sur le continent africain.

Bassem Loukil, PDG du groupe Loukil, a, de son coté, indiqué que ce nouveau-né est très attendu par les investisseurs tunisiens afin de combler un manque du aux carences de l’État. “Bien qu’on soit les premiers à pénétrer l’Afrique, la Tunisie n’est pas encore devenu un hub, elle est même dépassée par plusieurs pays comme le Maroc, la Turquie et la France”, a-t-il déclaré.

Loukil a par ailleurs indiqué que le handicap majeur pour le développement des affaires en Afrique reste le financement et l’absence de banques tunisiennes dans ce continent. “Ce fonds est une première pierre pour pénétrer l’Afrique, qui est l’avenir de la Tunisie”.

L’objectif du Fonds est de fournir aux entreprises qui veulent prospérer un appui financier et un accompagnement pour la stimulation des exportations, l’implantation de filiales à l’étranger ou la concrétisation d’opérations de croissance externe.

Le fonds intervient à travers le financement des fonds propres ou des quasi fonds propres (obligations convertibles, comptes courants d’associés) avec un montant pouvant aller jusqu’à 4,5 millions de dinars.

Les entreprises clientes d’Africamen bénéficieront d’un large réseau de partenaires en Tunisie mais également en Afrique, grâce au soutien du groupe de financement panafricain Alios Finance, récemment acquis par le groupe Amen et présent dans 9 pays africains.

par -

Un nouveau fonds d’investissement géré par Amen Capital, baptisé “Africamen” et destiné à financer l’expansion des entreprises tunisiennes vers l’Afrique, vient d’être lancé. Le lancement a eu lieu ce mardi 18 octobre 2016 au siège d’Amen Bank.

Africamen est un fonds commun de placement à risque d’une taille de 30 MD, souscrit par Amen Bank, la Caisse des dépôts et consignations (CDC), Poulina Group Holding (PGH) et la Star. Il cible les entreprises tunisiennes ayant un modèle économique établi et souhaitant accélérer leur développement en déployant leurs activités sur les marchés porteurs de l’Afrique subsaharienne.

L’objectif du Fonds est de fournir aux entreprises clientes le financement en capital et l’accompagnement nécessaires pour la stimulation des exportations, l’implantation de filiales à l’étranger ou la concrétisation d’opérations de croissance externe.

par -

Les initiateurs du contrat de liquidité des actions AMEN BANK et l’intermédiaire en bourse AMEN INVEST informent le public que le contrat est arrivé à échéance le 06-07-2016.
Il est rappelé que le contrat de liquidité d’AMEN BANK est rentré en vigueur le 06-07-2015. Il était composé de 40 000 titres AMEN BANK et de 1 000 000 dinars de liquidité.
A la date de clôture du contrat, soit le 06-07-2016, ce contrat était composé de 89 106 titres AMEN BANK et de 123 190.040 dinars de liquidité ,en tenant compte de l’augmentation de capital de l’AMEN BANK par incorporation de réserve le 01-08-2016,le stock final est de 92 818 titres AMEN BANK.
Il est à noter que les principaux actionnaires d’AMEN BANK vont mettre en œuvre à compter du 21-09-2016 un nouveau contrat afin d’assurer la liquidité des actions AMEN BANK et la régularité de leur cotation. Le dit contrat est composé de 40 000 titres AMEN BANK Actions Anciennes et de et de 1 000 000 dinars de liquidité.

par -

La Fondation Esprit lance une nouvelle solution de financement des études auprès de l’Ecole Supérieure Privée d’Ingénierie et de technologies (Esprit) et ce, à travers un accord avec Amen Bank. Dans l’optique de favoriser la démocratisation de l’accès aux études supérieures privées et de qualité, la Fondation offre de nouvelles perspectives de formation et d’embauche à des étudiants méritants et issus de milieux modestes.

Pour la première fois en Tunisie, la Fondation Esprit conclut un accord avec Amen Bank dans le but de faire bénéficier les étudiants inscrits dans les listes de la Fondation d’un prêt selon des conditions privilégiées.

« Cet accord renforcera nos efforts visant à éliminer toute barrière sociale devant l’égalité des chances entre les étudiants. Elle permettra de diversifier les formes de nos interventions pour l’intérêt des étudiants et permettra à notre Fondation d’avoir les mécanismes d’intervention efficaces pour optimiser l’utilisation des ressources et assurer la durabilité des aides», déclare M. Tahar Ben Lakhdar, président de la Fondation Esprit.

Afin de bénéficier de ce crédit, l’étudiant doit contacter la Fondation et déposer son dossier qui sera étudié par la suite par la Fondation, en étroite collaboration avec Amen Bank.

Il y a lieu de rappeler que la Fondation effectue une sélection des bénéficiaires de ses interventions selon deux critères majeurs :

  • Académique : un score minimal après l’admission à ESPRIT est exigé pour bénéficier de l’aide financière. Plus le score est élevé, plus l’aide sera importante.

 

  • Social : Plus les revenus des parents sont limités, plus la contribution de la Fondation sera importante.

par -
Meninx Holding du groupe Mehdi Tamarziste

Amen Bank va pouvoir lancer son emprunt obligataire subordonné. Le Conseil du marché financier (CMF) a donné son aval. Le but de la manoeuvre : Amasser 50 millions de dinars, voire 70 millions de dinars à terme. Les détails de cette affaire :

– Tranche de 5 ans au taux de 7,40% et/ou TMM+2,00%.

– Tranche de 7ans avec 2 ans de franchise au taux de 7,50% et/ou TMM+2,15% .

Les souscriptions seront ouvertes le 21 septembre 2016 aux guichets d’Amen Bank (siège social et agences) et s’achèvent au plus tard le 21 novembre 2016.

par -

Les états financiers intermédiaires d’Amen Bank arrêtés au 30 juin 2016 font apparaître un total de capitaux propres de 680,102 MDT, y compris un résultat bénéficiaire de 35,745  MDT. A pareille période de l’exercice 2015, le RN (Résultat net) était pourtant de 59,124 MDT et qui avait alors terminé l’exercice avec une augmentation de seulement 1 MDT en six mois. Autre remarque, le PNB (Produit net bancaire) de la banque n’avait pratiquement pas bougé cette année par rapport aux 6 premiers mois de l’exercice 2015.

L’explication, que nous détaillerons dans un article à venir, réside en fait dans l’importante augmentation signalée dans la rubrique «Dotation aux provisions et résultat des corrections de valeurs sur créances, hors bilan et passif ». Cette dotation qui était de 28,153 MDT à la mi-exercice 2015, est désormais à 46,141 MDT. Nous y reviendrons donc.

par -

Le produit net bancaire (PNB) d’Amen Bank, au 30 juin 2016, s’est établi à 135,5 millions de dinars tunisiens (MDT), presque le même résultat qu’à la même période de l’année dernière.

L’envolée des charges du personnel, +10,7% et des charges générales d’exploitation, +7,9%, a impacté le résultat avant provision et impôt ; il s’est tassé de -5,2%, soit 84,7 MDT au 30 juin 2016 contre 89,3 MDT au premier semestre 2015.

A noter que les dotations aux provisions ont fait une forte poussée, passant de 28,153 MDT au 30 juin de l’an dernier à 46,141 MDT cette année. Ce qui in fine donne un résultat net en recul de 39,5%, à 35,745 MDT contre 59,124 MDT à fin juin 2015.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

La FAO organise en partenariat avec le Centre de Compétences pour les Changements Climatiques (4CMaroc), un atelier d’échange régional sur l’accès au Fonds Vert...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le Comité exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), a tenu mercredi à Ryadh (Arabie saoudite), une réunion sous la présidence de l'algérien Mohamed...