Tags Posts tagged with "appel d’offres"

appel d’offres

par -

Le secrétaire d’État auprès du ministre du Commerce chargé du Commerce extérieur, Hichem Ben Ahmed, a démenti, dans une déclaration ce mercredi 19 septembre 2018 à Africanmanager, toute augmentation des prix de vente du lait.

Ben Ahmed a également démenti l’existence d’une pénurie de lait, faisant assumer la responsabilité au consommateur qui dès qu’il entend parler d’une pénurie d’un produit, commence à s’approvisionner en grande quantité. “Pas de pénurie (…) c’est la demande exceptionnelle du consommateur qui est la cause” de la tension sur le marché, a-t-il dit.

Il a toutefois assuré que le ministère veillera à garantir l’équilibre du marché et qu’un appel d’offres international a été récemment lancé par l’office du Commerce pour importer d’importantes quantités de lait. Enfin, c’est le marché belge qui alimentera la Tunisie, a encore indiqué le responsable.

par -

Mourad Kassab, PDG du Réseau Ferroviaire Rapide de Tunis (RFR), a affirmé, dans une interview accordée à Africanmanager, que l’accord signé avec la société italienne (TECNIS), pour la réalisation de la Ligne D reliant Moncef Bey-Manouba-Gobâa-Mnihla a été annulé et qu’un nouvel appel d’offres devrait être lancé durant le mois de juin prochain.

On a effacé l’accord qu’on avait signé en novembre 2017 avec TECNIS, désignée pour la réalisation des travaux de génie civil au niveau de la ligne D parce qu’elle n’a pas honoré ses engagements“, a expliqué le PDG du RFR.

par -

Nous venons d’apprendre de sources proches du dossier, que le gouvernement tunisien a décidé de vendre plus de 65% appartenant à l’Etat tunisien dans la banque tunisienne de droit français Tunisian Foreing Bank (TFB), au lieu de 49%, et ce après l’échec de l’appel d’offres relatif à l’opération de vente de ce bloc d’actions, jugé très en décas des prévisions.

En effet, l’appel d’offres lancé en novembre dernier et portant sur l’ouverture du capital social (49%) de la TFB au profit d’un partenaire stratégique n’a pas abouti. L’offre n’a pas attiré de gros investisseurs comme attendu et c’est la principale raison ayant poussé l’État à renoncer à cette offre et faire porter à la hausse le bloc d’actions à céder, apprenons nous des mêmes sources.

Toujours, selon nos sources, deux investisseurs seulement avaient manifesté leurs intérêts pour cet appel d’offres, un Tunisien et l’autre chinois. Un deuxième appel d’offres portant sur la vente de plus de 65% du capital de cette banque devrait être lancé dans les prochains jours.

par -

La cession de 49% du capital de la Tunisian Foreign Bank (TFBank), la seule banque tunisienne de droit français, n’a pas pu être concrétisée. C’est ce qu’ont confirmé à Africanmanager des sources sûres proches du dossier.

Il semblerait que le premier appel d’offre lancé en novembre 2017 n’aurait attiré que deux offres. La 1ère est celle d’un investisseur chinois et qui a été disqualifié car n’ayant pas versé la garantie nécessaire exigible dans la procédure.

La seconde offre aurait été faite par la société «Asel Télécom» de l’homme d’affaire Anis Bouajina, qui est par ailleurs partenaire de «Laycamobile» à l’international. Avec Bouajina dans cette offre, il avait aussi deux autres partenaires tunisiens. Il s’agit d’abord de la société CERI (Compagnie Eurafricaine de Réalisations Industrielle) du groupe Ben Nasr dont le fondateur est Abdelaziz Ben Nasr. Il y a ensuite Madame Sonia El Khéchine qui, selon nos informations, n’aurait aucun lien avec la société concessionnaire automobile de la famille du même nom. Le groupe Poulina avait auparavant démenti toute intention de racheter la TFBank, comme il est rapporté par des sites étrangers.

Selon nos sources, l’appel d’offre a été fait dans la transparence la plus complète et dans le respect des instructions initiales de la Carep de ne céder que 49%.

Rappelons aussi qu’une fois le processus de l’appel d’offre finalisé, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), qui est l’autorité de régulation bancaire en France, aura son mot à dire sur les critères d’éligibilité pour le rachat de la banque.

Force est ainsi de se demander quel est l’avenir d’une banque qui perd chaque année plus d’argent et qui pourrait perdre une opportunité de sauver sa peau, et celle des finances de l’Etat tunisien, en s’obstinant dans son option pour un partenaire étranger difficile à trouver au lieu d’un partenaire qui pourrait apporter les capacités financières qui pourraient permettre à la banque de changer de modèle de développement économique.

En effet, selon son rapport financier pour l’exercice 2015 (sur son site Internet on n’a pas trouvé mieux), le résultat d’exploitation était déficitaire de 12,473 M€ et le résultat net était déficitaire de 12,797 M€, malgré un PNB en progression de 4,5 %.

Les autorités tunisiennes, qui espéraient un partenaire stratégique étranger pour la TFBank, pourraient aussi, selon nos sources, être amenées à revoir le pourcentage de capital offert à la vente, pour essayer de rendre cette vente plus attractive. Pour l’instant aucune annonce officielle.

En tout état de cause, le TFBank reste sous le contrôle de l’ACPR. Tout retard dans le choix d’un futur partenaire stratégique pourrait face à la situation financière de la banque l’amener à retirer l’agrément de la banque à la Tunisie. Il reste à espérer enfin que le cas TFBank ne devienne pas un cas BFT !

par -

Le projet d’aménagement de la déviation de la route nationale numéro 17 au niveau du barrage Oued El Kébir à Tabarka qui nécessitera la mobilisation de 20 millions de dinars (MD), est en phase de lancement de l’appel d’offres, alors que les travaux devraient démarrer d’ici la fin de cette, a affirmé samedi, à Jendouba, Mohamed Salah Arfaoui, ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire.
Ce projet porte sur la réparation des glissements souterrains survenus depuis 2012, lesquels ont entravé l’ exploitation de la route ainsi que le parachèvement du barrage Oued El kébir qui permettra de porter sa capacité de stockage de 8 millions mètres cubes à 64 millions mètres cubes en eau douce, a-t-il dit en marge d’une visite aux délégations de Tabarka et Ain Drahem .
La chute de neige enregistrée en 2012 avait bloqué la circulation au niveau d’un tronçon de la route nationale n° 17, reliant depuis 2011, les villes de Ain Drahem et Tabarka au niveau d’Oued El Kébir à cause des glissements souterrains survenus aux niveaux des bords de la route et en avait entravé l’exploitation, entraînant le blocage des travaux du barrage Oued El kébir et partant le stockage de faibles quantités d’eau (8 millions mètres cubes) par rapport aux quantités programmées (64 millions mètres cubes) .

par -

Le projet d’aménagement de la déviation de la route nationale numéro 17 au niveau du barrage Oued El Kébir à Tabarka qui nécessitera la mobilisation de 20 millions de dinars (MD), est en phase de lancement de l’appel d’offres, alors que les travaux devraient démarrer d’ici la fin de cette, a affirmé samedi, à Jendouba, Mohamed Salah Arfaoui, ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire.
Ce projet porte sur la réparation des glissements souterrains survenus depuis 2012, lesquels ont entravé l’ exploitation de la route ainsi que le parachèvement du barrage Oued El kébir qui permettra de porter sa capacité de stockage de 8 millions mètres cubes à 64 millions mètres cubes en eau douce, a-t-il dit en marge d’une visite aux délégations de Tabarka et Ain Drahem .
La chute de neige enregistrée en 2012 avait bloqué la circulation au niveau d’un tronçon de la route nationale n° 17, reliant depuis 2011, les villes de Ain Drahem et Tabarka au niveau d’Oued El Kébir à cause des glissements souterrains survenus aux niveaux des bords de la route et en avait entravé l’exploitation, entraînant le blocage des travaux du barrage Oued El kébir et partant le stockage de faibles quantités d’eau (8 millions mètres cubes) par rapport aux quantités programmées (64 millions mètres cubes) .

par -

Un appel d’offres relatif à la poursuite des travaux d’aménagement du village artisanal à Kébili a été lancé hier lundi, a indiqué le commissaire régional de l’artisanat, Abdelkarim Maali.
Les travaux de ce projet ont été interrompus depuis 2012 à cause de désaccords avec l’entrepreneur qui était en charge de la réalisation de ces travaux, a-t-il précisé.
La même source a rappelé que seulement 50% des travaux ont été accomplis, soulignant que ce projet, dont le coût est estimé à 900 mille dinars, porte notamment sur la construction de 10 espaces destinés à la fabrication et l’exposition d’articles artisanaux spécifiques de la région.

par -
La Société ADWYA a décidé

La société Al Karama Holding vient de publier un appel d’offres pour la vente de ses participations (35,53% du capital) détenues par l’État tunisien dans le capital de la société Adwya.

Le dernier délai de dépôt des dossiers de manifestations d’intérêt est fixé pour le mardi 4 octobre 2016.

par -
Le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui, a appelé au lancement de l’appel d’offres relatif à la présélection des entreprises immobilières qui seront chargées de la réalisation d’un nouveau pont dans la région de Bizerte et ce, avant 15 octobre prochain.
« L’appel du ministre vient à un moment opportun », a déclaré ce mardi 2 aout 2016 le directeur général des ponts et chaussées au sein de ce département, Slaheddine Zouari, précisant que la commission de pilotage du projet du nouveau pont de Bizerte a approuvé ces derniers temps les différentes étapes de l’étude.

Composée de la Banque européenne d’investissement (BEI), qui a financé, par un don, l’étude du projet, d’un bureau d’études tuniso-espagnol et des ministères de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, ladite commission œuvre actuellement, en coopération avec d’autres ministères concernés, à chercher des financements, pour un coût global de 600 millions de dinars tunisiens (MDT), afin de préparer le calendrier du projet, dont la durée d’exécution est estimée à environ 3 ans.

Dans ce contexte, le responsable a mis l’accent sur ce pont qui aura une hauteur plus élevée que l’ancien pont. Et d’ajouter : « Ce pont fixe sera d’une longueur de 56 mètres avec deux doubles voies, ce qui est de nature à enfin fluidifier la circulation à Bizerte.
Le directeur général des ponts et chaussées a par ailleurs indiqué à Africanmanager que le pont sera construit au niveau de la cimenterie, près de Sidi Ahmed, sachant que la route qui permettra l’accès au nouveau pont contournera Bizerte en passant par Menzel Jemil, Menzel Abderrahmane puis Echaara.
Pour l’actuel pont mobile, il restera en fonction, ce qui devrait faciliter le trafic en offrant plusieurs options aux automobilistes, a encore avancé notre interviewé.

Le projet sera réalisé sur trois tranches

Détaillant la mise en place de ce projet, le directeur général des ponts et chaussées a fait savoir que la réalisation d’un nouveau pont sera effectuée sur trois lots : Lot 1 routier sud, Tronçon routier sud et échangeur A4/ RN8 – viaduc. Il s’agit d’un tracé routier qui emprunte essentiellement un couloir périphérique aux agglomérations, contournant Zarzouna et Menzel Abderrahmen.
D’ailleurs, les connexions (véhicules et piétons) entre les zones situées de part et d’autre de cette nouvelle infrastructure sont garanties au niveau des échangeurs ainsi qu’à travers des rétablissements des voiries existantes.
Le tracé comprend trois points d’échange totalement dénivelés par des échangeurs : origine du projet (échangeur A4 – RN8 – nouvelle liaison), échangeur Zarzouna Sud-Technopole pk 2,400 (liaison à créer – accès technopole de Bizerte – voie urbaine projetée par le plan d’aménagement de Zarzouna) et enfin un échangeur Zarzouna Est – Menzel Abderrahmen – RL 314 pk 4,100 (liaison à créer – voie urbaine projetée par le plan d’aménagement, aboutissant sur la RL 314).

Pour le deuxième lot,  c’est un viaduc imposant de 2070 m de longueur qui traverse le canal avec trois travées, dont la principale de 293 m. 
Structurellement il s’agit d’un viaduc avec un tablier mixte à treillis et double action mixte de hauteur variable, construit par encorbellements successifs. Les 2070 m de longueur du viaduc sont distribuées en 19 travées : 6 travées du coté Zarzouna de 40m+60m+70m+70m+100m+150m, 3 travées de 258.75m+292.5m+258.75m pour la traversée du canal et 10 travées de 150m+100m+70m+70m+70m+70m+70m+70m+60m+40m du côté nord du canal. 
Le tablier a une largeur de 25 m permettant de loger la chaussé de la voie rapide en 2×2 voies de la nouvelle liaison avec des trottoirs latéraux pour l’entretien et passage de sécurité.

Pour le dernier lot3, c’est  le prolongement routier de cette liaison au-delà du viaduc, du côté nord du canal, sur un linéaire de 2.7 km, en mode de rocade nord de la ville de façon à améliorer l’accessibilité à la ville de la Bizerte. Le tracé se prolonge au-delà de la RN11 et s’achève sur la RL438 au moyen d’un giratoire.
Les connexions entre les zones situées de part et d’autre de cette nouvelle infrastructure sont garanties au niveau de l’échangeur de la nouvelle liaison avec la RN 11 ainsi qu’à travers trois ouvrages de rétablissement des voiries existantes
Pour la durée de la réalisation de ce projet, Slaheddine Zouari a souligné que les délais de la construction de lot 1 et lot 3 sont estimés à 27 mois alors que pour le lot 2,  le délai durera 38 mois.

par -

La société Al Karama Holding  vient de lancer un appel d’offres auprès des banques d’affaires et des cabinets de conseil pour l’accompagner dans une mission d’appui à la cession des participations publiques directes et indirectes représentant 99,9% du capital de la Société Plastic Technology (Plastec).

Les soumissionnaires intéressés sont invités à retirer le cahier des charges contre le paiement d’un montant de 50 Dt non restituables à partir d’aujourd’hui, 24 Mai 2016.

La date limite de remise des offres est fixée au vendredi 17 juin 2016 à 13h00.

par -
A l’issue d’une réunion ministérielle tenue mercredi 20 août 2014

Le gouvernement tunisien lancera prochainement, un appel d’offres pour la réalisation du port en eaux profondes à Enfidha (gouvernorat de Sousse), a annoncé vendredi, le conseiller auprès du ministre du Transport, Mohamed Said Jaouadi.

Intervenant au cours des matinales de l’export organisées sur le thème «le transport maritime : la compétitivité et le renforcement de l’exportation» , le responsable a indiqué que le port devra entrer en exploitation au cours du mois d’octobre 2019.

Il a par ailleurs estimé que ce port, classé de quatrième génération, aura un rôle important dans le domaine du transport maritime, eu égard au vieillissement de l’infrastructure des ports actuels en Tunisie.

La Tunisie dispose de sept ports qui assurent 98% du total des échanges commerciaux extérieurs.

par -

Le ministre de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui, a annoncé que l’appel d’offres relatif au projet Taparura à Sfax sera lancé ce dimanche.

D’aotre part, il a affirmé que l’appel d’offres concernant le pont de Bizerte est prêt, précisant que son département est en pourparlers avec les ministères concernés au sujet du financement de l’ouvrage qui est, a-t-il dit, l’une des priorités absolues du gouvernement.

FOCUS 🔍

Italcar, concessionnaire et distributeur exclusif de plusieurs marques de voitures et de camions en Tunisie (Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Fiat Professional, Iveco et Jeep), a...

Le meilleur des RS

L'étrangère qui vous dit vos 4 vérités

Elle s’appelle Martine Maçon. Manifestement une étrangère vivant à Tunis. Sur sa page des réseaux sociaux, elle se définit comme «Empêcheuse de tourner en...

INTERVIEW

Le PDG de la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), Béchir Irmani a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Selon les données économiques et financières du mois de septembre rendues publiques par la banque centrale et rapportées par Ecofin, le stock de la...

Reseaux Sociaux

SPORT

Paris SG: suspension de trois matchs confirmée en appel pour Mbappé

La suspension de l'attaquant du PSG Kylian Mbappé pour trois matchs de Championnat de France, pour son geste d'humeur lors de la rencontre contre Nîmes le...