Tags Posts tagged with "automobiles"

automobiles

par -

Un violent incendie s’est déclaré, samedi après-midi, dans des dépôts de pièces de rechange d’occasion pour automobiles, situés dans la région d’El Yahoudia, dans le gouvernorat de Ben Arous.
L’incendie a ravagé une importante partie des dépôts outre une grande quantité de pièces de rechange et de carcasses de voitures, ont indiqué des témoins oculaires à l’agence TAP dans la région.
” Aucune perte humaine n’est à déplorer “, précise encore la même source.
Les efforts des unités de la Protection civile à Ben Arous se poursuivaient, samedi, pour empêcher le feu de s’embraser dans d’autres dépôts.
” Nous cherchons à éviter que l’incendie se propage à d’autres dépôts “, a indiqué à la TAP, une source de la direction régionale de la protection civile.
Une enquête sera ouverte pour déterminer les causes de l’incendie.

par -

En dépit d’un climat d’affaires instable, City Cars a pu se maintenir tout en réalisant de bons chiffres et gagnant des places avancées dans le secteur automobile tunisien, comme le confirment les chiffres communiqués lors de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la société qui a eu lieu ce mardi 13 juin 2017, à son siège. Malgré la conjoncture économique nationale difficile en 2016, marquée par un faible taux de croissance du PIB et par un glissement important du dinar tunisien face au dollar, City cars a pu améliorer ses affaires grâce à la mise en place d’une politique commerciale adaptée aux spécificités de la demande sur le marché Voitures neuves (VN) et ce, en assurant un approvisionnement VN permettant une disponibilité continue des modèles très prisés.

Mehdi Mahjoub, président directeur général de City Cars, concessionnaire de la marque automobile sud-coréenne KIA Motors, a fait savoir que l’année 2016 a été bonne pour la société, espérant que 2017 sera encore meilleure.

Interrogé sur la dépréciation du dinar face au dollar et son effet sur l’activité de la société, Mahjoub a tenu à préciser que la marge brute n’a pas été touchée jusque-là, sans toutefois écarter cette possibilité. “Si la demande, impactée par la dépréciation, baisse, nous serons obligés de toucher la marge brute”, a-t-il dit.

Sur la hausse des prix des voitures en 2016, il a fait savoir qu’elle est tout à fait logique du fait de la chute du dinar tunisien face au dollar : “La hausse est normale parce que nous achetons en dollar. Du coup, les prix ne seront pas stables…“, a-t-il expliqué.

Il a par ailleurs indiqué que les concessionnaires de voitures se trouvent aujourd’hui devant plusieurs problèmes et certains n’ont même pas pu poursuivre  normalement leurs activités. Ils sont contraints de gérer le quota d’importation fixé par l’État. C’est ainsi qu’il a de nouveau appelé à l’ouverture du marché. À ce titre, il a annoncé qu’un projet portant sur la libéralisation de deux segments du secteur automobile a été entamé, mais face à la crise du dinar, le projet a été suspendu. Une réunion doit avoir lieu ce jeudi avec le ministre du Commerce pour discuter de plusieurs questions dont le système de quota et l’ouverture du marché. “On espère que la réunion aboutira à de bons résultats“, a-t-il affirmé.

Les ventes des véhicules neufs se sont élevées en 2016 à 154,589 MD pour 5.101 véhicules vendus contre 140,134 MD pour 4.438 unités vendues en 2015, enregistrant ainsi une évolution remarquable de 14,9% en volume et 10,3% en valeur.

Cette progression est principalement due à l’évolution substantielle des ventes du modèle PICANTO de 116,1% en volume et 112,9% en valeur, passant à 497 unités vendues pour un chiffre d’affaires de 11,598 MD, une nette progression en volume et en valeur de 24,697 MD. Cela est également du au lancement réussi du nouveau modèle SPORTAGE depuis le mois de septembre 2016 ; il a généré un volume de vente de 253 véhicules et un chiffre d’affaires de 18,982 MD, marquant une nette progression en volume et en valeur par rapport à 2015, respectivement 93,1% et 104%.

L’évolution des ventes de véhicules neufs s’explique aussi par la progression des ventes du modèle RIO, modèle VP le plus prisé sur le marché tunisien pour la deuxième année consécutive ; il est passé de 3.352 unités vendues pour un chiffre d’affaires de 93,787 MD en 2015 à 3,638 véhicules vendus pour des revenus de 102,287 MD en 2016, soit une évolution de 8,5% en volume et de 9,1% en valeur.

La hausse s’explique aussi par l’écoulement de 48 véhicules utilitaires K2700 pour 1.862 MD de chiffre d’affaires en 2016 contre un seul véhicule vendu pour seulement 73 mille dinars en 2015.

Le chiffre d’affaires issu des ventes VN couvre 97,9% du chiffre d’affaires global de City Cars, alors que celui provenant de l’activité après-vente s’est élevé au terme de l’exercice 2016 à 3,237 MD contre 2,759 MD en 2015, enregistrant ainsi une évolution remarquable de 17,3%.

L’amélioration de l’activité de City Cars en 2016 s’est traduite par une évolution de ses revenus de 10,5%, soit 157.826 MD en 2016 contre 142.893 MD en 2015 et une augmentation du résultat avant impôt de 0,3%.

Le résultat net de la société a toutefois enregistré une baisse de 7,7%, passant de 15.269 MD en 2015 à 14.098 MD en 2016, à cause de la charge d’impôt exceptionnelle (contribution conjoncturelle exceptionnelle au profit du budget de l’État, soit 7,5% des bénéfices imposables) supportée au titre de l’exercice 2016 dont le montant a atteint 1.366 MD.

par -

Pour la première fois, les ventes du groupe Renault ont dépassé de peu celles de PSA en 2016. Un total de 3,18 millions de voitures siglées Renault, Dacia et Samsung ont été vendues dans le monde l’an dernier, marquant une hausse de 13,3 % par rapport à 2015, a annoncé le constructeur au losange, mardi 17 janvier, rapporte lemonde.fr

Les marques de son grand rival français (Peugeot Citroën et DS) n’ont totalisé « que » 3,146 millions de ventes en 2016 (en hausse elles aussi de 5,8 %), soit 36 000 de moins que Renault, indique la même source.

Pour Renault, l’année 2016 est celle des grandes premières. Non seulement le groupe PSA est doublé au niveau mondial mais Renault-Dacia-Samsung bat son record absolu de ventes et dépasse la barre des trois millions de véhicules vendus. « Notre stratégie de renouvellement de gamme et d’expansion géographique engagée depuis plusieurs années est un succès », s’est réjoui Thierry Koskas, directeur commercial du groupe. Ce dernier a tenu à rendre hommage à ses équipes de vendeurs, portées par une conjoncture automobile mondiale exceptionnelle en 2016. « Nous avons gagné des parts de marché dans chacune de nos régions », souligne-t-il.

par -

Les ventes automobiles en Russie, qui s’étaient effondrées en raison de la crise économique, ont enregistré en novembre leur première hausse en glissement annuel depuis deux ans, rapporte l’AFP.

Les ventes de véhicules neufs légers et utilitaires se sont élevées le mois dernier à 132.346 unités, soit 0,6% de plus qu’un an plus tôt.

Le marché automobile russe, dans lequel les constructeurs occidentaux avaient massivement investi en période de croissance, a diminué de plus de moitié depuis son record de 2012, sur fond de crise économique due à la chute des prix du pétrole et aux sanctions liées à la crise ukrainienne.

Malgré des signes de stabilisation de l’économie russe, il restait orienté à la baisse ces derniers mois, ajoute l’agence internationale.

par -

Ennakl Automobiles, concessionnaire de la marque Volkswagen en Tunisie, a organisé, ce lundi 17 octobre 2016, une conférence de presse pour annoncer le lancement de son nouveau Tiguan.

Dans une déclaration accordée à Africanmanager, Ibrahim Debache, PDG de la société Ennakl automobiles, a déclaré : « Nous avons exposé, aujourd’hui, le nouveau Tiguan. C’est la deuxième génération qui a été déjà commercialisée à plus de 2,64 millions d’exemplaires à travers le monde et qui a connu aussi un grand succès en Tunisie. Nous  avons d’ailleurs exposé le Tiguan depuis sa sortie en Allemagne. Avec la nouvelle version, on a trois finitions : Trendline, Confortline et Highline.

Nous espérons attirer de plus en plus les Tunisiens. Le Tiguan est doté de toutes les nouvelles technologies en termes de sécurité et du confort. Il va offrir toutes les qualités et les produits Volkswagen dans la gamme SUV (version berline, golf, Passat, Polo….). C’est un marché qui est entrain de grandir en Tunisie où le segment de Tiguan représente plus de la moitié des SUV les plus vendus dans le pays. Il sera commercialise à partir de 85 mille dinars”.

Trois versions, trois styles de conduite

Le Nouveau Tiguan sera commercialisé en Tunisie en versions Trendline, Confortline et Highline. Le nouveau modèle s’illustre, également, par l’apport de nouveaux équipements, notamment les dernières technologies Volkswagen, à l’instar du tableau de bord digital appelé « Active info display ».

Le design, déjà puissant et authentique, a été entièrement revu, alors que la nouvelle architecture du véhicule, plus long, plus large et plus bas, lui confère des proportions plus sportives.

La précision et la logique des lignes, mais aussi le style élégant qu’il revendique sous tous les angles, confèrent au Tiguan un profil esthétique qui le distingue clairement de ses concurrents.

L’extérieur et l’intérieur constituent ensemble une unité harmonieuse parfaite. Ainsi est né un nouveau véhicule, un chef-d’œuvre.

Volkswagen a pensé à l’autre aspect, encore plus important, en l’occurrence la sécurité. En effet, des technologies présentes de série pour le Tiguan, comme l’ABS, l’ESP, l’ASR et le nouveau capot moteur actif, permettent d’assurer globalement la sécurité dans le trafic de tous les jours.

par -
Des informations on filtré sur le montant de la redevance sur les voitures instituée par le projet de la loi des finances 2014

La Norvège bannira la vente de toutes les voitures roulantes à l’énergie fossile dans moins de dix ans. Le royaume n’épargne aucun effort pour devenir le pays le plus engagé dans la protection de l’environnement sur terre.

Selon le journal Dagens Naeringsliv, “FPR (Parti du Progrès, un parti populiste de droite) supprimera toutes les voitures à carburant”. Mais il ne s’agit pas du seul courant politique favorable à cette décision. La majorité des politiciens du pays scandinave sont d’accord sur la faisabilité et la nécessité de passer à une flotte fonctionnant à 100% à l’énergie verte.

Un rapport confirme cette faisabilité, selon le journal, et confirme également que la Norvège, un pays dont les recettes viennent essentiellement du pétrole (étant le 10e exportateur de pétrole dans le monde), serait le premier pays dans le monde à engager une zéro déforestation.

La nouvelle a été la très bienvenue chez le CEO du constructeur de voitures électriques Tesla, Elon Musk, qui n’a pas caché son émerveillement sur Twitter :

Au Norvège, 24% des véhicules sont électriques. 99% de l’électricité du pays proviennent de sources renouvelables, principalement des sources hydrauliques.

La Norvège a également l’ambition de tripler sa production d’énergie éolienne à l’horizon de 2020, après avoir engagé un investissement de 3 milliards de dollars dans le secteur en 2013.

Source : The Independent

par -

Les ventes effectuées par les concessionnaires automobiles en Tunisie ont connu une évolution considérable de 31% durant les deux premiers mois de 2016, a déclaré Mehdi Mahjoub, président de la Chambre nationale des concessionnaires automobiles dans une interview accordée ce mardi 12 avril 2016 à Africanmanager.

Il a toutefois indiqué que les ventes réalisées auprès du marché parallèle ont chuté de 8,6%.

Pour 2015, le responsable a fait savoir que le bilan a été positif avec la vente de 54 mille voitures, ce qui correspond à une hausse de 1,6%. Les ventes effectuées auprés du marché parallèle ont toutefois chuté de 0,7%.

Il est à rappeler que le ministère du Commerce fixe annuellement un quota d’importation estimé à 50 mille voitures pour l’ensemble des concessionnaires et ce, dans le but de préserver l’équilibre du marché et gérer les flux en devises étrangères.

par -

Le porte-parole de la Chambre syndicale des concessionnaires automobiles, Mahdi Mahjoub, a présenté à Shems fm la liste des marques de voitures populaires qui seront mises en vente en Tunisie d’ici le mois de juin ou juillet 2016 ; et qui sont : Toyota, Nissan, Hyundai, Volkswagen, Seat, Peugeot, Kia, Cherry, Mitsubishi, Fiat et Citroën.

Mahdi Mahjoub a précisé que les personnes qui souhaitent acquérir une voiture populaire, devront déposer une demande auprès du ministère du Commerce qui se chargera de vérifier leur éligibilité.

Il a souligné que toutes les voitures seront soumises à un diagnostic, qui sera fait sous l’égide du ministère du Transport, afin de vérifier si elles sont conformes aux normes.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux