Tags Posts tagged with "Bâtiment"

Bâtiment

par -

Le bureau exécutif de la Chambre syndicale nationale des entrepreneurs du bâtiment et des travaux publics réuni mercredi, à Tunis, a appelé les autorités concernées à accélérer le règlement des dus des entrepreneurs ayant finalisé des projets publics ou en cours de leur réalisation, selon un communiqué, publié mercredi.
Le bureau exécutif a également, plaidé pour l’accélération de la promulgation d’un décret gouvernemental devant favoriser une résolution équitable de la question des augmentations excessives des prix des matériaux de construction notamment le fer et l’asphalte, dans l’objectif de préserver les droits légitimes de l’entrepreneur.
La réunion du bureau exécutif a examiné la situation du secteur du bâtiment et des travaux publics et passé en revue les difficultés que rencontrent les entrepreneurs, en raison notamment du retard accusé dans le règlement de leurs dus par l’acheteur public, empêchant leurs entreprises d’honorer leurs engagements envers leurs fournisseurs, cadres et agents.
L’autre problème soulevé par les membres du bureau exécutif réside dans la difficulté d’accès au financement auprès des institutions financières, pouvant menacer la survie même des entreprises opérant dans le domaine du bâtiment et des travaux publics.
Le bureau a ainsi invité les autorités à accorder au secteur l’intérêt nécessaire et à travailler à résoudre ces problématiques, conformément au cadre réglementaire régissant les marchés publics, rappelant le rôle important que joue le secteur au service de la croissance, de l’emploi, et de la création de la valeur ajoutée.

par -

Le président de la Chambre syndicale nationale des promoteurs immobiliers (CSNPI), Fahmi Chaâbane, a tiré ce mardi 04 septembre 2018 la sonnette d’alarme sur la dégradation du secteur du bâtiment et de la promotion immobilière, à cause de la hausse des prix des matériaux de construction et des terrains mais aussi de la crise économique qui sévit dans le pays depuis plusieurs années sans que l’État et les parties responsables prennent en considération l’ensemble des difficultés auxquelles fait face le secteur.

Dans une déclaration à Africanmanager en marge d’une réunion de travail tenue ce mardi 4 septembre 2018 à l’UTICA à laquelle un bon nombre de promoteurs immobiliers, des représentants de la chambre et des experts fiscales ont pris part, Chaâbane a appelé le gouvernement piloté par Youssef Chahed, le gouverneur de la banque centrale de Tunisie (BCT) et le ministre des Finances à réagir et sauver le secteur de la promotion immobilière qui subit une injustice grave, selon ses dires.

Il a par ailleurs indiqué que cette réunion a été une occasion pour reformuler un certain nombre de propositions à prendre en considération par les parties responsables, notamment suite au démarrage des concertations autour du projet de la loi de finances 2019. Ainsi, il a appelé à accélérer l’élaboration de la loi de finances 2019 ou encore la loi de finances complémentaire relative à l’année 2018, des lois qui devraient apporter des changements dans le secteur du bâtiment, d’après lui.

Il a recommandé à ce propos de réduire la TVA imposée au promoteur immobilier et qui devrait se situer à 13% en 2019 et 19% à partir de l’année 2020, des taux qu’il qualifie de très élevés eu égard aux difficultés financières du secteur. Selon ses déclarations, plusieurs sociétés immobilières ont déclaré la faillite et ont été contraintes de mettre la clé sous la porte. En effet, les dettes des promoteurs immobiliers auprès des banques s’élèvent actuellement à près de 5200 Millions de dinars et une grande majorité se trouve dans l’incapacité de payer les sommes dues, a encore expliqué le président de la CSNPI.

Chaâbane a par ailleurs rappelé que la chambre avait déposé en mai dernier un recours auprès de la chambre des promoteurs immobiliers pour réduire la TVA, mais le tribunal n’a pas encore rendu son jugement, une des raisons ayant poussé la chambre à se réunir aujourd’hui pour de nouveau appeler le chef du gouvernement à intervenir pour sauver le secteur, en changeant certaines lois qu’il qualifie de handicapantes.

Nous signalons toutefois à cet effet que le projet de la loi de finances 2019 prévoit de réduire l’impôt sur le secteur de l’immobilier. Comme le stipule la loi de finances 2018, les logements commercialisés par les promoteurs immobiliers sont soumis en 2018 et 2019 à une TVA de 13% et de 19% en 2020. Outre la réduction de la TVA, Chaâbane a appelé à prolonger la période de remboursement des crédits pour passer à 30 ans au lieu de 20 ans actuellement, à rééchelonner les crédits des promoteurs immobiliers, à tenir un Conseil ministériel consacré au secteur du bâtiment et de la promotion immobilière et à alléger l’autofinancement jusqu’à 20% contre 30% présentement.

Fahmi Chaâbane a également appelé à simplifier les procédures et supprimer l’autorisation du gouverneur pour les étrangers qui souhaitent acheter des logements en Tunisie, soulignant que dans le cadre du programme du “Premier logement”, seuls 24 appartements ont été vendus par 57 promoteurs immobiliers du pays et ce, depuis le début de l’année 2018 jusqu’au 25 mai dernier.

Il a expliqué cette réticence par la crise du secteur du bâtiment et de la promotion immobilière en général ainsi que par la lourdeur et la complexité des lois imposées aux promoteurs immobiliers, citant l’impôt sur le secteur immobilier ou encore l’autorisation du gouverneur pour les étrangers souhaitant acquérir un bien immobilier en Tunisie, deux grands facteurs qui ont fortement impacté les opérations de vente du secteur du bâtiment, selon Chaâbane.

par -

Le projet de la loi de finances 2019 prévoit de réduire l’impôt dans le secteur de l’immobilier. C’est ce qu’a indiqué Mohamed Salah Ayari, conseiller fiscal et enseignant universitaire dans une interview accordée à Africanmanager.

Nous rappelons à ce propos que comme stipule la loi de finances 2018, les logements commercialisés par les promoteurs immobiliers sont soumis en 2018 et 2019 à une TVA de 13% et de 19% en 2020.

Cette taxation a été fortement contestée par les promoteurs immobiliers. Dans une déclaration récente à Africanmanager, le président de la Chambre des promoteurs immobiliers, Fahmi Chaâbane, a assuré qu’il est impossible aujourd’hui, à la lumière de la crise qui sévit dans le secteur, d’instaurer cette taxe de 19%, soulignant que cette TVA n’impactera pas seulement les promoteurs immobiliers mais aussi le citoyen qui se trouve aujourd’hui dans l’incapacité d’acheter un bien immobilier. ” Cela va alourdir le coût sur le citoyen dont le  pouvoir d’achat est déjà en nette dégradation”, a-t-il dit. De plus, le secteur de l’immobilier souffre, selon lui, de l’endettement excessif, de la baisse des ventes et d’une difficulté à commercialiser les biens, même auprès des étrangers dont le nombre a connu une baisse remarquable ces dernières années.

par -

Le prix du fer utilisé dans la construction a augmenté de 10% dès ce mercredi, suite à la hausse des cours de ce matériau sur le marché mondial et le recul du dinar tunisien vis-à-vis du dollar US, apprend Mosaïque fm.

Déjà le fer de bâtiment a renchéri à deux reprises l’année dernière pour les mêmes raisons, alors que les distributeurs et les commerçants de détail réclamaient, pour leur part, l’augmentation de leur marge bénéficiaire.

par -

24 entreprises tunisiennes participent à la 21ème édition du Salon International du Bâtiment, des Matériaux de Construction et des Travaux Publics, BATIMATEC, qui se tient du 22 au 26 avril 2018 au Palais des Expositions de la SAFEX à Alger, a indiqué le centre de promotion des exportations (CEPEX).
“Avec 1000 exposants de 25 pays et 20 mille visiteurs attendus, BATIMATEC confirme sa position d’évènement leader à l’échelle continentale et constitue ainsi le plus grand rassemblement professionnel, offrant un large aperçu sur les nouveautés du secteur des BTP”, selon un communiqué publié par le CEPEX.

Devenue une tradition, la participation tunisienne à ce salon vise à renforcer les relations partenariales et d’affaires avec l’Algérie en explorant de nouvelles pistes de collaboration dans le secteur du bâtiment en phase avec les nouvelles orientations de l’économie algérienne.
Le pavillon tunisien occupe une superficie de 300 m² et suscite l’intérêt d’un grand nombre de visiteurs professionnels algériens qui peuvent apprécier la diversité et la qualité des produits tunisiens exposés : produits d’étanchéité et d’isolation, bois et ouvrages en bois, menuiserie PVC, articles sanitaires, matériel électrique et luminaire, solutions techniques pour le secteur de l’électricité et des énergies renouvelables, tuyauterie multicouches, construction métallique, chauffe eaux solaire, matériel de pesage, etc.

par -

Les 10èmes journées de l’éco-construction et l’innovation qui ont pour thème ” l’éco-construction : développement durable et générateur d’emplois ” seront organisées les 13 et 14 février 2018, au siège de l’Union Tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), à Tunis, et 3000 visiteurs y sont attendus, a indiqué, mercredi, l’organisateur de cet événement, Faouzi Ayadi.
Il a ajouté, lors d’une conférence de presse, tenue, à Tunis, que cet événement, est devenu un rendez-vous annuel pour réunir les décideurs et les experts de la construction et du bâtiment ainsi que les représentants des différentes entreprises dans le but d’encourager la réalisation de futurs projets économiques et écologiques.
Il s’agit, également, d’œuvrer pour amorcer une vision prospective de l’évolution des métiers écologiques et de participer à la réussite de projets durables à forte valeur ajoutée.
Organisées à l’initiative de la société de prestation de services ” Invest Consulting “, ces journées regrouperont tous les corps de métiers de la filière du bâtiment durable, fournisseurs, décideurs, porteurs de projets innovants, architectes, bureaux d’études et prestataires de services.

Ayadi a souligné que cette manifestation vise à favoriser le développement du bâtiment écologique et les investissements des différentes entreprises dans l’éco-construction.
Au programme de ces journées figurent l’organisation d’environ 40 conférences qui traiteront de plusieurs thèmes, tels que: l’architecture et l’urbanisation écologique, l’innovation dans les matériaux et les systèmes constructifs, le tourisme écologique, la gestion écologique des bâtiments et la création de nouveaux projets et emplois.
Un espace d’exposition avec la participation de 30 exposants est prévu lors des 10ème journées de l’éco-construction et l’innovation pour mettre en valeur les produits et le savoir-faire du secteur du bâtiment, outre un autre espace qui sera dédié aux startups écologiques pour présenter les projets d’innovation et les idées de projets.

L’organisateur a ajouté que les conclusions et les recommandations de cette manifestation constitueront une feuille de route pour l’évolution du bâtiment écologique avec une contribution substantielle dans le développement de tous les corps de métiers de la filière du bâtiment durable.
Il a avancé qu’un projet sera lancé, à cette occasion, au profit de quatre gouvernorats : Jendouba, Kasserine, Gafsa et Tataouine, visant à créer 50 petites et moyennes entreprises (PME) et à former 200 personnes.

par -

Une plateforme photovoltaïque intégrée au bâtiment a été inaugurée mercredi après-midi au Centre National de Formation de Formateurs et d’Ingénierie de Formation (CENAFFIF) à Rades.

Une plateforme photovoltaïque intégrée au bâtiment a été inaugurée mercredi après-midi au Centre National de Formation de Formateurs et d’Ingénierie de Formation (CENAFFIF) à Rades en présence du ministre de la formation professionnelle et de l’emploi, Zied Lâadhari, du président de la chambre de commerce et d’industrie de Tunis (CCIT), Mounir Mouakhar et de la directrice générale du CENAFFIF Aicha Souissi Zemni.

Intervenant à cette occasion, Lâadhari a souligné que la technologie photovoltaïque est une nouvelle technique utilisée pour la première fois en Tunisie, indiquant que ce projet pilote réalisé au CENAFFIF permettra de réduire le coût de la consommation énergétique du centre de 15% outre la formation des formateurs à cette technologie qui sera par la suite généralisée sur tous les centres de la formation professionnelle.

Le ministre a indiqué que le coût global de ce projet pilote est estimé à 150 mille euros.

“Cette technique pourra être utilisée en milieux familial et industriel en vue de produire une partie de l’énergie et réduire le coût de consommation”, a-t-il précisé ajoutant que les études dans ce domaine ont révélé que ce secteur est capable de créer 10 mille postes d’emploi.

De son côté, Mounir Mouakhar, président de la CCIT a indiqué que ce projet s’inscrit dans le cadre du projet Foster in Med du programme de coopération transformalière et de la politique de voisinage des pays du bassin méditerranéen financé par l’Union Européenne.

“Ce projet va apporter de nouvelles perspectives au niveau de la commercialisation de cette nouvelle technologie en Tunisie et au niveau du volet formation, en tant que créneau porteur générateur d’emplois”, a-t-il dit.

Il a ajouté que le choix du site du CENAFFIF pour créer la plateforme photovoltaïque a été retenu par le comité scientifique et technique du projet Foster in Med pour l’installation d’un système photovoltaïque raccordé au réseau électrique de la STEG et intégré au bâtiment de la buvette.

A noter que le projet Foster in Med vise à promouvoir l’adoption de technologies innovantes solaires photovoltaïques avec une approche stratégique dans six pays de la zone méditerranéenne à savoir l’Italie, l’Égypte, le Liban, la Jordanie et la Tunisie. (Tap)

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

La loi antiraciste vient d'être votée par le Parlement, avec son lot de sanctions qui en refroidit plus d'un (fortes amendes et même peine...

INTERVIEW

Slim Feriani, le ministre de l'Industrie et des PME et de l'Energie par intérim, a récemment accordé à Africanmanager une interview exclusive où il...

AFRIQUE

Cinquante-cinq personnes ont été tuées cette semaine dans des violences intercommunautaires entre jeunes chrétiens et musulmans dans le nord du Nigeria, a déclaré le...

Reseaux Sociaux

SPORT

Résultats et classement à l'issue de 4e journée de la Ligue 2 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche: POULE A Dimanche A Oued Ellil : AS Oued...