AccueilLa UNELe salon du Bâtiment «Carthage» aurait-il rang de marqueur de relance?

Le salon du Bâtiment «Carthage» aurait-il rang de marqueur de relance?

Le salon International du Bâtiment et de la construction « Carthage » aura lieu, dans la 15ème  édition  su nom, du 23 au 29 mai 2022 au Parc des Expositions du Kram après  une parenthèse de  quatre ans, jalonnée en  2020 par la  pandémie de Covid-19.

Un rendez-vous important  dont l’impact a été fortement souligné , ce jeudi, lors d’une t lors d’une conférence de presse tenue à Tunis par ses organisateurs, eu égard à sa contribution à la relance économique de la Tunisie.

Le directeur général de la société des foires internationales de Tunis, Youssef Balma, a indiqué que le budget alloué à la communication a été augmenté de 120% par rapport aux éditions précédentes vu l’importance de la stratégie de la communication dans la réussite de ce salon. « Il faut miser sur la communication pour réussir le salon « Carthage », a-t-il dit, notant que  trois chaines de télévision vont couvrir l’événement en plus de la presse écrite.

Pour sa part, le vice-président de la fédération nationale du bâtiment Kamel Mansour a  insisté sur l’importance de l’industrie des matériaux de construction, cultivant une forte valeur ajoutée dépassant  1000 millions de dinars par an, procurant plus que 40 mille postes d’emplois permanents et contribuant à l’exportation avec plus de 300 millions de dinars.

« Permettre à chaque citoyen d’acquérir un logement »

Mais c’est au niveau de l’habitat qu’il était le plus attendu. « Pour notre part, en tant que fédération nationale du bâtiment, nous avons contacté les ministères de tutelle auxquels nous avons proposé des solutions afin de permettre à chaque citoyen d’acquérir un logement » , a-t-il dit, précisant que  le nombre de logements construits par an a chuté à moins de 5000 appartements/an alors qu’il était de l’ordre de 20 000 appartements/an avant 2011.

« Le problème réside dans l’augmentation des prix et la baisse du pouvoir d’achat. Cette augmentation des prix est une résultante directe de celle  des coûts ; à savoir les prix des terrains, des matériaux de construction  et de la main d’œuvre qui ont flambé. En revanche, le pouvoir d’achat n’a pas suivi, a-t-il expliqué dans une déclaration à AfricanManager.

Dans le même contexte, Fethi Hanchi, directeur général à l’Agence National de la Maîtrise de l’Energie (ANME), a rappelé  que le secteur du bâtiment en particulier est un secteur gros consommateur d’énergie. A ce titre, il est le secteur le plus concerné par la réduction de l’énergie.

« Aujourd’hui la Tunisie est déficitaire en termes d’énergie, sachant que durant ces dix dernières années, les subventions  allant au  secteur de l’énergie, ont dépassé les 15 mille millions dinars,  des  fonds  qui auraient pu être alloués à des secteur beaucoup plus prioritaires  en tête desquels le développement, soulignant, au passage, l’extrême  nécessité  de s’orienter  vers les énergies renouvelables .

Mettre en valeur l’innovation

Ce salon sera une occasion pour mettre en valeur l’innovation et la diversité des produits du secteur du bâtiment et de la construction, de favoriser le partenariat et de promouvoir les exportations des produits et du savoir-faire, ainsi que de mettre en contact les opérateurs avec leurs homologues, des séminaires ainsi que des workshops seront organisés en marge du salon.

Il est à noter que le salon CARTHAGE est organisé tous les deux ans par la Société des Foires Internationales de Tunis sous l’égide du ministère de l’Equipement et de l’Habitat et en collaboration avec la Fédération Nationale du Bâtiment (FNB-UTICA) et le Centre Technique des Matériaux de Construction, de la Céramique et du Verre (CTMCCV).

Il est prévu que 200 exposants tunisiens et étrangers ; de l’Italie, la France, l’Allemagne, la Turquie et l’Algérie, couvrant toutes les branches d’activité du secteur seront présents à ce salon.

Près de 50.000 visiteurs grand public et professionnels tunisiens et étrangers sont, également, attendus pour cette session exceptionnelle de Carthage 2022. Les visiteurs professionnels étrangers proviennent principalement du Maghreb, d’Europe et de l’Afrique sub-saharienne.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -