Tags Posts tagged with "canada"

canada

par -

La vague de chaleur qui a frappé le Québec au début du mois a fait 70 morts, selon le décompte final des autorités sanitaires locales diffusé lundi 9 juillet. Près de la moitié des décès a été enregistrée à Montréal, capitale économique du Québec, rapporte francetvinfo, citant la porte-parole du ministère provincial de la Santé.

Les victimes à Montréal font partie de “populations très vulnérables, personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques ou mentales” et ne disposant pas de la climatisation. Il faisait 34°C le 4 juillet à Montréal avec un facteur humidex pouvant dépasser 40, selon les données du service météo d’Environnement Canada. L’humidex est un indice utilisé au Canada pour mesurer l’effet combiné de la chaleur et de l’humidité dans l’air et donc le niveau de chaleur ressenti par la plupart des personnes, indique la même source.

par -

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui et le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne, ont convenu lors d’une réunion tenue à Ottawa de réunir les experts des deux pays pour reprendre les négociations en vue d’un accord bilatéral en matière d’encouragement et de protection des investissements, rapporte le département des affaires étrangères dans un communiqué.
Les deux pays ont convenu également lors de cette visite de deux jours du ministre des AE au Canada d’entreprendre un partenariat stratégique dans les domaines innovants à haute valeur ajoutée, à l’instar de l’intelligence artificielle, les nouvelles technologies, l’enseignement supérieur, la recherche scientifique et le tourisme. Ils ont exprimé d’autre part leur accord à poursuivre les consultations et la coordination pour les questions d’intérêt commun, au niveau bilatérale sur les scènes régionale et internationale et la poursuite du soutien mutuel pour les candidatures des deux pays aux Nations Unies, aux différentes organisations internationales et régionales ainsi qu’à ses diverses autres structures et annexes.

Jhinaoui a souligné lors de son entretien avec le ministre canadien du commerce international que la Tunisie “dispose des fondements adéquats, des ressources humaines et des hautes compétences pour devenir un pôle commercial et d’investissement rayonnant sur le Proche-Orient et le continent africain“.
A l’occasion de cette visite, les deux parties ont annoncé le financement de deux projets dans le domaine de la gouvernance locale, la participation de la femme dans l’action municipale et celui de la sécurité et du contrôle des frontières pour un montant de 8,6 millions de dollars.
Selon le communiqué, les membres du gouvernement canadien ont publié au terme de la réunion du ministre des AE une déclaration où ils réaffirment la poursuite de leur soutien à la Tunisie “afin de pouvoir relever les défis économiques imposés par la phase de transition démocratique après la révolution“.

par -

Deux hommes ont fait exploser une bombe, jeudi 24 mai, dans un restaurant de la ville de Mississauga au Canada, avant de prendre la fuite. Le bilan provisoire fait état de 15 blessés, dont trois graves, rapporte lemonde.fr

L’explosion a eu lieu au restaurant Bombay Bhel, dans cette ville de la banlieue de Toronto, vers 22 h 30. La police a publié une photo sur Twitter montrant deux personnes portant des sweat-shirts à capuche foncés entrant dans le restaurant, l’une d’elles semblant porter un objet sous ses vêtements, indique la même source.

par -

La valeur des exportations d’huile d’olive a augmenté de 180%, depuis le début de la saison d’exportation du 1er novembre 2017 jusqu’au 30 avril 2018, enregistrant une évolution de 12% du prix moyen à l’export, par rapport à la même période de l’année écoulée, indique le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, jeudi 10 mai 2018, dans un communiqué.

Les quantités exportées ont atteint une valeur de 1 356 millions dinars (MD), contre 484 MD, en 2017.
Les quantités d’huile d’olive conditionnée exportées se sont établies à 8 967 tonnes contre 7 601 tonnes durant la même période de la saison écoulée, soit une hausse de 20% en quantité et de 37% en valeur.
La France et le Canada occupent la première place des pays importateurs de l’huile d’olive conditionnée tunisienne avec 26% chacun, suivis par les Etats-Unis (10%), l’Arabie Saoudite (8%), les Emirats arabes unis/ le Brésil (7%), la Nouvelle-Zélande (4%), la Suisse / Oman/ le Japon (2%), le Danemark / le Koweit (1%)…

Les quantités d’huile d’olive en vrac exportées ont atteint 125 436 tonnes contre 46 100 tonnes durant la même période de la saison écoulée, soit une augmentation de 172% en quantité et de 210% en valeur.
L’Espagne et l’Italie sont les pays qui en importent le plus avec 34% pour chacune, suivies par les Etats-Unis (18%), le Portugal (4%), la France/ le Maroc (3%), les Seychelles (1%)…

par -

Le Canada fournit de l’aide pour répondre aux besoins essentiels des millions de personnes en Somalie qui continuent d’être touchées par la faim, les maladies, les déplacements, l’insécurité physique et la perte de moyens de subsistance en raison du conflit en cours et des catastrophes naturelles, notamment la sécheresse.

Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, l’honorable Ahmed D. Hussen, a annoncé aujourd’hui, au nom de la ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Marie-Claude Bibeau, que le Canada versera 18 millions de dollars supplémentaires à des organismes humanitaires partenaires afin qu’ils viennent en aide aux collectivités vulnérables en Somalie.

Ce nouveau financement sera accordé à des agences des Nations Unies, au Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et à des organisations non gouvernementales qui aideront à fournir de la nourriture de même que des services sanitaires et nutritionnels, d’approvisionnement en eau et d’assainissement, ainsi que d’éducation et de protection des enfants.

Citation

« Alors que la Somalie s’efforce de retrouver la stabilité, la paix et la prospérité, elle reste vulnérable aux conflits et aux catastrophes naturelles, qui menacent la vie de millions de personnes. L’aide humanitaire additionnelle du Canada aidera à répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables et fera en sorte que l’aide d’urgence se rende jusqu’à ceux qui en ont besoin. »

par -

Dans le cadre de sa présidence du G7, le Canada réaffirme son engagement à travailler avec ses partenaires africains pour protéger les droits de la personne, renforcer le pouvoir des femmes et des filles, mobiliser les jeunes et favoriser une croissance économique inclusive en Afrique.

Le secrétaire parlementaire de la ministre des Affaires étrangères, Matt DeCourcey, part en Afrique aujourd’hui (4 avril 2018) et y restera jusqu’au 13 avril 2018. Il se rendra en Gambie, en Côte d’Ivoire, au Cameroun et en Afrique du Sud.

Au cours de son voyage, le secrétaire parlementaire rencontrera des dirigeants politiques, ainsi que des représentants d’entreprises et d’organisations non gouvernementales pour discuter de questions d’importance commune telles que les initiatives de développement, l’emploi des jeunes et l’aide humanitaire.

Citations

« Le Canada entretient avec ses partenaires africains des relations de longue date, fondées sur de solides liens interpersonnels, la coopération au développement et les relations d’affaires. En cette époque de défis mondiaux communs et de possibilités croissantes en Afrique, et dans le cadre de notre présidence du G7, il est plus important que jamais de travailler une collaboration étroite avec nos partenaires africains. Je me réjouis à la perspective de travailler au renforcement de ces relations essentielles durant mon voyage dans la région. »

– Matt DeCourcey, secrétaire parlementaire de la ministre des Affaires étrangères

Faits en bref

La Gambie :

  • Le Canada et la Gambie ont établi des relations diplomatiques en 1966, peu après que le pays a obtenu son indépendance en 1965.
  • De 2015 à 2016, l’aide canadienne à la Gambie s’est chiffrée à 2,65 millions de dollars.

La Côte d’Ivoire :

  • En décembre 2015, le Canada et la Côte d’Ivoire ont ratifié un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE).
  • De 2015 à 2016, l’aide internationale du Canada à la Côte d’Ivoire s’est chiffrée à 24,94 millions de dollars.
  • La Côte d’Ivoire est le deuxième partenaire commercial en importance du Canada dans la région de l’Afrique de l’Ouest. La valeur des exportations canadiennes vers la Côte d’Ivoire a atteint 67,3 millions de dollars en 2016.

Le Cameroun :

  • Le Cameroun est, comme le Canada, l’un des rares pays au monde qui est à la fois membre du Commonwealth et membre de la Francophonie.
  • En décembre 2016, un APIE entre le Canada et le Cameroun est entré en vigueur.
  • De 2015 à 2016, l’aide internationale du Canada au Cameroun s’est chiffrée à 21,54 millions de dollars.

L’Afrique du Sud : 

L’Afrique du Sud est un partenaire commercial important du Canada et une destination de choix pour les biens et services canadiens sur le continent. En 2016, la valeur des investissements directs canadiens en Afrique du Sud totalisait 2,057 milliards de dollars.

  • De 2015 à 2016, l’aide internationale du Canada en Afrique du Sud s’est chiffrée à 15,68 millions de dollars.

par -

Une délégation canadienne composée de  représentants d’entreprises TIC, et d’officiels d’institutions publiques, visitera la Tunisie du 7 au 14 Avril 2018, à l’occasion du SiticAfrica 2018. Cette délégation compte explorer les possibilités de coopération et de partenariat dans le secteur des TIC entre le Canada, la Tunisie et les nombreux pays du continent Africain.

Les entreprises canadiennes participant à cette mission comptent contribuer à l’essor social et économique du continent africain et cette mission constitue une ouverture durable en ce sens. Il s’agira plus particulièrement d’établir les bases d’un efficace axe de coopération entre parties prenantes tunisiennes, africaines et canadiennes des TIC, dans le but de parvenir à une collaboration mutuellement fructueuse et bénéfique à long terme.

Des rencontres ciblées B2B avant (virtuels), pendant, et après la manifestation se tiendront et mettront en contact, tout en catalysant la coopération entre entreprises canadiennes et tunisiennes. Ces rencontres B2B initieront la collaboration entre entreprises et parties prenantes, et conduiront vers des rencontres B2B subséquentes qui se tiendront avant (virtuels), pendant, et après le même genre d’évènement qui se déroulera à Montréal les 15-16 Octobre 2018.

par -

Affaires mondiales Canada a fait le mercredi 7 février 2018 la déclaration suivante concernant la situation des droits de la personne au Kenya :

«En tant qu’ami du Kenya, le Canada est profondément préoccupé par certains gestes posés récemment par le gouvernement du Kenya, notamment la détention illégale de membres de l’opposition sans égard à l’application régulière de la loi ou à l’accès aux services d’un avocat, la fermeture de certains médias et l’imposition de restrictions à d’autres médias. Le juge en chef de la Cour suprême du Kenya a affirmé avoir observé des développements inquiétants dans l’administration de la justice qui menacent l’état de droit. La liberté de presse et le respect de l’état de droit sont des éléments essentiels de toute démocratie».

«Nous exhortons le gouvernement du Kenya à respecter sa propre constitution, à permettre la liberté d’expression et à respecter les ordonnances judiciaires, notamment celles relatives à la mise en liberté des personnes ayant obtenu une libération sous caution.»

«Les Kényans de toutes convictions politiques doivent s’unir afin de résoudre pacifiquement leurs différends.»

par -

Article Sponsorisé

Vous décidez de partir au Canada pour vos prochaines vacances. Les raisons d’ordre professionnelles, les affectations vous mènent au Canada. L’idéal est ainsi de connaître en amont le pays (mode de vie, attractions touristiques, monuments, etc.) et de préparer tous les documents administratifs nécessaires pour un séjour sans problème.

À la découverte du Canada

Un pays d’attraction touristique à forte potentialité économique, le Canada est la destination idéale vous permettant de vivre une aventure exceptionnelle. En effet, visiter le Canada consiste à partir à la découverte des plus grandes merveilles de l’Amérique du Nord telle la chute du Niagara, le parc national de Jasper, etc. Vancouver, Montréal, Whistler, Québec, toutes les villes vous ouvrent leur porte avec ses attractions touristiques phares, ses monuments historiques, ses jardins botaniques, etc. En outre, si vous êtes un passionné de sport, vous pouvez exclusivement vous initier au célèbre football canadien, à la crosse, ou encore au hockey sur glace. Par ailleurs, Canada est également une destination idéale pour des fins économiques. Ainsi, vous pouvez développer rapidement votre business grâce à l’hospitalité de ses habitants et aux différentes potentialités économiques de chaque endroit. Quoi qu’il en soit, vous pouvez toujours combler votre séjour par une découverte gastronomique vous permettant de déguster, de savourer aux spécialités culinaires canadiennes. Pour les accros au shopping, vous pouvez remplir vos garnies en faisant le tour des différents centres commerciaux de nombreuses villes du Canada. LE coup de grâce, le principal atout du pays est sa langue de communication. En effet, vous n’avez nul besoin de devenir polyglotte avant de venir au Canada. Avec la langue française et quelques notions de la langue anglaise, vous pouvez facilement vous adapter au mode de vie de ce grand centre métropolitain.

Le formulaire AVE : votre laissez-passer au Canada

L’autorisation de voyage électronique est un document administratif qu’il faut avoir en main avant de venir au Canada. Sans cette autorisation, vous ne pourrez en aucune condition franchir le sol canadien. Cela dit, l’idéal est d’entamer dès à présent votre demande d’AVE afin de voyager en toute tranquillité dans le pays. Pour ce faire, il vous importe de posséder avant tout un passeport valide, un compte bancaire actif, ainsi qu’une adresse électronique. Cette dernière qui permet de vous informer de l’acceptation ou du refus de votre demande. La prochaine étape consiste à remplir un formulaire de demande en ligne qui va vous aider à effectuer correctement votre demande. Une fois que le Formulaire AVE est rempli, il vous importe par la suite de payer 7 dollars en gage de frais pour le traitement de votre demande d’AVE. Au final, la réponse à votre demande sera communiquée dans votre adresse mail dans les 3 jours qui suivent la réception de votre demande.

par -

L’Ambassade du Canada à Tunis a appelé ses ressortissants en Tunisie à la vigilance et à la prudence du risque “de troubles civils et des manifestations antigouvernementales” qui secouent le pays depuis le 8 janvier dernier suite à la hausse des prix.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 11 janvier 2018, l’Ambassade a également appelé à éviter tout voyage non essentiel aux régions tunisiennes frontalières ainsi que tous les rassemblements publics, les manifestions et les endroits où des troubles peuvent éclater.

par -

La Cour fédérale a avalisé de nouveau le maintien du blocage des fonds de l’épouse et des enfants de Belhassen Trabelsi, qui a pris la fuite peu avant le refus de sa demande de refuge au Canada.

La décision relayée par Lapresse.ca a été prise par la cour « de peur qu’ils ne blanchissent au Québec l’argent volé au peuple de Tunisie ».

Belhassen Trabelsi, ayant choisi Montréal comme refuge pour lui et pour sa famille après le renversement du régime Ben Ali en 2011, a disparu dans la nature afin d’éviter son expulsion du Canada.

Sa femme et ses enfants, eux, sont accueillis comme réfugiés au Canada, afin d’éviter leur persécution à cause de leurs liens familiaux.

Selon la preuve déposée en cour, la Tunisie aurait averti Ottawa que le déblocage des avoirs de la famille « nuirait aux relations bilatérales entre les deux pays », ajoute la même source.

par -

Le Centre de promotion des exportations (CEPEX) a appelé les entreprises tunisiennes à participer au salon des professionnels du bâtiment, de l’immobilier et du tourisme ” BATIMIT ” qui se tiendra, du 20 au 22 Avril 2018, au palais des congrès à Montréal (Canada).
Dans un communiqué publié sur son site internet, le centre précise que le salon BATIMIT est essentiellement axé sur trois secteurs, à savoir la construction (mécaniques, matériaux, fournitures et logistique), l’immobilier afin de réduire la distance entre l’acheteur d’une part et les promoteurs immobiliers et les banques d’autre part, outre le tourisme.
L’objectif est de permettre aux fournisseurs de services touristiques d’avoir un contact direct avec le consommateur canadien.
A noter que la compagnie aérienne “Tunisair” a lancé depuis l’année 2016 une ligne aérienne reliant Tunis-Montréal (Canada) (deux vols par semaine).

par -

Le Canada apporte son aide pour répondre aux besoins essentiels de millions de personnes vulnérables en Afrique subsaharienne, y compris des femmes et des enfants qui n’ont pas accès à une quantité suffisante d’aliments sains et nutritifs pour combler leurs besoins quotidiens, en raison des graves sécheresses et des conflits.

Au nom de la ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Marie-Claude Bibeau, l’ambassadeur et représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies, Marc-André Blanchard, a annoncé aujourd’hui un financement additionnel de 19,8 millions de dollars pour permettre d’intervenir à l’égard des niveaux extrêmes d’insécurité alimentaire au Cameroun, en Éthiopie, au Niger, au Nigéria, en Ouganda, au Soudan du Sud et au Tchad.

Dans ces sept pays et les régions voisines, le financement du Canada accordé à des partenaires canadiens et internationaux expérimentés et de confiance permettra de répondre à des besoins humanitaires essentiels. Ces besoins comprennent les nécessités de subsistance, comme les denrées alimentaires d’urgence, l’eau potable, des services d’assainissement adéquats, des soins de santé, des abris et des services de protection.

« Le Canada se réjouit de pouvoir apporter une aide humanitaire pour contrer les effets de la sécheresse et des conflits en Afrique subsaharienne, et pour veiller à ce que l’aide d’urgence parvienne à ceux qui en ont besoin. L’annonce d’aujourd’hui contribuera à sauver des vies et à alléger les souffrances, en plus de soulager les personnes qui ont besoin d’une aide urgente. » – Marc-André Blanchard, représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies

Faits en bref

  • En mars 2017, le Canada a annoncé une aide humanitaire de près de 120 millions de dollars en réponse à de graves crises alimentaires au Nigéria, en Somalie, au Soudan du Sud et au Yémen.
  • Entre le 17 mars et le 30 juin 2017, les Canadiens ont généreusement donné plus de 21,3 millions de dollars à des organismes de bienfaisance enregistrés canadiens en réponse aux crises humanitaires, dont une famine sans précédent, à l’insécurité alimentaire et aux déplacements provoqués par les conflits qui touchent plus de 55 millions de personnes en Afrique.

par -

Le Canada accorde une aide visant à répondre aux besoins essentiels des réfugiés et des personnes vulnérables au Kenya, et ainsi, à sauver des vies et à soulager les souffrances des personnes touchées par les conflits et la sécheresse.

Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, l’honorable Ahmed Hussen, a annoncé aujourd’hui au nom de la ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Marie-Claude Bibeau, que le Canada versera 15 millions de dollars pour soutenir les réfugiés et les populations touchées par la sécheresse au Kenya.

Le ministre Hussen a fait cette annonce en compagnie de Filippo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, dans le cadre de sa visite au Kenya. Le ministre et le Haut Commissaire étaient de passage au camp de réfugiés de Dadaab pour constater sur place l’important travail accompli en appui aux réfugiés. Ces nouveaux fonds seront versés au Programme alimentaire mondial et au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

« Le Canada est fier de fournir une aide humanitaire et au développement pour répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables et veiller à ce que l’aide d’urgence parvienne à ceux qui en ont besoin. Les fonds annoncés aujourd’hui permettront de sauver des vies et d’alléger les souffrances d’un très grand nombre de réfugiés et de personnes touchées par la sécheresse au Kenya. » – Ahmed Hussen, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté.

Les faits en bref

  • Le soutien du Canada permettra de fournir une aide alimentaire d’urgence et une protection essentielle à plus de 500 000 réfugiés qui ont trouvé refuge au Kenya.
  • On estime qu’environ 704 000 femmes, hommes et jeunes touchés par la sécheresse dans les terres sensibles au climat du Kenya bénéficieront de l’annonce d’aujourd’hui.
  • Environ 80 % des participants aux activités axées sur la résilience au climat annoncées aujourd’hui seront des femmes.

par -

Un avion ATR-42 s’est écrasé mercredi peu après le décollage de l’aéroport de Fond-du-Lac, au nord de la Saskatchewan (ouest), faisant de multiples blessés parmi les 25 personnes à bord mais pas de morts, rapporte leparisien.fr .

L’appareil s’est écrasé vers 18 h 15 locale (ce jeudi à 1 h 15 en France) « à moins d’un kilomètre de la piste » de l’aéroport de Fond-du-Lac, une bourgade située à un peu plus de 800 km au nord de Regina, la capitale de la province canadienne, selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale).

par -

Affaires mondiales Canada a publié aujourd’hui la déclaration suivante sur la nomination par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de Robert Mugabe, président du Zimbabwe, à titre d’ambassadeur pour les maladies non transmissibles en Afrique :

« Le Canada condamne la nomination inattendue par l’Organisation mondiale de la santé de Robert Mugabe à titre d’ambassadeur de bonne volonté pour les maladies non transmissibles en Afrique. »

« Étant donné la gravité des violations des droits de la personne sous le régime Mugabe, une nomination de ce genre est inconcevable et inacceptable. Cela va à l’encontre des objectifs visant à protéger les populations les plus vulnérables au monde. »

« Le Canada demande l’annulation de cette nomination. »

A croire que le Canada ainsi que tous les autres détracteurs de cette étrange désignation, et ils sont nombreux, ont été entendus puisqu’on a appris hier dimanche 22 octobre que le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est ravisé. «Au cours des derniers jours, j’ai réfléchi à la nomination de son excellence le président Robert Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté de l’OMS (…) en Afrique. En conséquence, j’ai décidé d’annuler cette nomination», a-t-il indiqué dans un communiqué. Le texte ajoute que le direction a «écouté attentivement» les critiques et en a discuté avec le gouvernement zimbabwéen. «Nous avons conclu que cette décision servait au mieux les intérêts de l’Organisation mondiale de la santé», a-t-il déclaré…

par -

Les Américains, très sourcilleux sur les questions de menace terroriste depuis le 11 septembre, 2001 ont semble-t-il quelques craintes du côté du Sénégal. Leur ambassade à Dakar a appelé ses ressortissants à faire preuve de vigilance s’ils se rendent dans les endroits fréquentés par des étrangers dans la capitale, “en raison d’une menace crédible liées à des activités terroristes potentielles“, rapporte hier jeudi 19 octobre Le Figaro.

L’ambassade américaine conseille aux citoyens américains d’être vigilants lorsqu’ils fréquentent des établissements et des hôtels fréquentés par des Occidentaux, en raison d’une menace crédible liée à des activités terroristes potentielles à Dakar“, dit ce texte en  date du 18 octobre. Il va plus loin en interdisant “au personnel de l’ambassade américaine de séjourner dans les hôtels de Dakar qui se trouvent au bord de la mer jusqu’à la première semaine de décembre” et informe les citoyens américains qu’ils “doivent s’attendre à des contrôles de sécurité plus approfondis lorsqu’ils se déplacent à Dakar“.

Même son de cloche chez le gouvernement du Canada, qui a également modifié l’onglet “sécurité” de son site d’avis pour ses ressortissants qui partent pour le Sénégal. Intitulé “menace terroriste à Dakar“, le texte reprend l’alerte de l’ambassade américaine et invite les citoyens canadiens à “rester vigilants en tout temps dans les lieux publics” de Dakar. “Séjournez dans les hôtels qui ont des mesures de sécurité renforcées, mais gardez à l’esprit que même les endroits les plus sécuritaires ne sont pas sans risque“, précise la diplomatie canadienne.

La France elle se montre plus mesurée, même si elle appelle depuis des mois à une “vigilance accrue“. Hier le ministère des Affaires étrangères n’a ni changé ses consignes en direction des voyageurs pour le Sénégal, ni transmis un message à la communauté expatriée. Donc il y a des raisons de croire que la menace est sérieuse certes, mais pas au point d’affoler tous les visiteurs du pays avec des mesures de hors normes. Il n’en demeure pas moins que le Sénégal se prépare depuis des années à affronter le péril djihadiste, vu que les extrémistes ont frappé un peu partout dans la région : Au Mali, très régulièrement ; au Burkina Faso, en janvier 2016 et en août 2017 ; en Côte d’Ivoire, en mars 2016… A noter que Dakar va organiser les 13 et 14 novembre 2017 le Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Tout cela pour dire que le terrorisme est pris très au sérieux dans cette partie du continent…

par -

Le ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi, a reçu vendredi au siège du département, l’ambassadeur du Canada à Tunis, Mme Carol McQueen. L’entretien a porté sur la coopération tuniso-canadienne dans le domaine militaire et le développement du Sahara, a indiqué le ministère de la Défense.
M. Zbidi a souligné à cette occasion les relations privilégiées unissant les deux pays, saluant l’intérêt accordé par le Canada à la question du développement. Il a appelé à la nécessité de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de la formation, de l’enseignement supérieur militaire, du contrôle démocratique des forces armées et des missions de maintien de la paix “dans lesquels le Canada est une référence”.

Le ministre a mis l’accent sur l’importance de créer des projets à caractère économique, social et environnemental dans les zones sahariennes éloignées à l’instar du projet Rjim Maatoug de manière à offrir de nouvelles opportunités de développement et à stabiliser la population dans les régions.
Sur un autre plan, M. Zbidi a affirmé que le G7+6 est un cadre propice pour la coopération bilatérale et multilatérale dans les domaines de la défense et de la sécurité, aidant la Tunisie à faire face aux menaces terroristes. “La protection des frontières tunisiennes ne concerne pas seulement la sécurité de la Tunisie mais aussi celle de l’Europe”, a-t-il dit.

Pour sa part, Mme Carol McQueen a estimé que le Canada et la Tunisie partagent les valeurs de paix, de solidarité et de coopération. “Le Canada, a-t-elle ajouté, considère que la Tunisie joue un rôle stratégique dans la région maghrébine et la rive sud de la Méditerranée, grâce à sa position géographique et à son expérience démocratique et de développement qui constitue une avancée dans la région”.
Elle a affirmé que son pays ne manquera pas de soutenir la Tunisie dans le G7+6 pour l’aider à relever les défis sécuritaires et garantir sécurité et stabilité, saluant le rôle de l’armée nationale dans le processus de transition démocratique et son adhésion au système de contrôle démocratique des forces armées.

Recevant également ce vendredi, l’ambassadeur du Royaume-Uni à Tunis, Mme Louise De Sousa, le ministre de la Défense a indiqué que dans la guerre qu’elle mène contre le terrorisme, la Tunisie a besoin de voir la coopération militaire avec le Royaume-Uni se renforcer dans les domaines de la formation, des exercices militaires, des renseignements, de l’échange d’experts et de détection des mines antipersonnel.
Il a formé le souhait d’élever la coopération militaire avec le Royaume-Uni à des paliers supérieurs de manière permettant d’améliorer les capacités opérationnelles des forces armées dans leur combat contre le terrorisme.
M. Zbidi a relevé que la garantie des facteurs de sécurité sur les frontières ouest et sud-est est une protection pour la Tunisie et pour toute la région du Maghreb, d’une part, et l’Europe, d’autre part.
L’ambassadeur du Royaume-Uni à Tunis a, de son côté, fait part de la disposition de son pays à renforcer la coopération dans les domaines de la formation, des exercices militaires, des renseignements et des forces spéciales et de faire en sorte que “toutes les difficultés soient surmontées sur la voie de la promotion de la coopération bilatérale dans le domaine militaire”.

par -

Affaires mondiales Canada a publié aujourd’hui la déclaration suivante :

« En tant que militant pour la démocratie, le Canada demande aux dirigeants du Kenya et à l’ensemble de ses citoyens de veiller à ce que le peuple kényan puisse exercer avec succès ses droits démocratiques en participant à des élections présidentielles libres, équitables et pacifiques. »

« Le Canada exhorte les Kényans à collaborer pour s’assurer que les nouvelles élections respectent la Constitution du Kenya et les lois en vigueur. »

« Le Canada s’inquiète de la montée des tensions et des manifestations au Kenya et du fait que le contexte politique négatif crée des conditions qui nuisent aux préparatifs indispensables en vue des élections présidentielles du 26 octobre. »

« Le Canada insiste auprès de tous les dirigeants et citoyens du Kenya pour qu’ils rejettent la violence et les discours haineux. De tels actes risquent de compromettre la Constitution du Kenya, l’état de droit, ainsi que la paix et la sécurité. Nul ne devrait jamais être menacé de violence pour avoir exprimé ses idées et ses opinions. La liberté d’expression et une société civile libre et dynamique sont les fondements de toute démocratie. »

« Le Canada salue les efforts que déploie l’Independent Electoral and Boundaries Commission (IEBC) [Commission indépendante chargée des élections et du découpage électoral] pour amener les dirigeants et les parties à amorcer un dialogue sur les processus et les procédures, et nous pressons les parties d’y participer pleinement et concrètement. »

« Le Canada espère sincèrement que les élections imminentes serviront d’exemple à l’Afrique et au monde entier. »

par -

Le ministre de l’Agriculture, Samir Ettaïeb a déclaré que la situation dans le secteur agricole s’est nettement améliorée mais elle demeure perfectible avec de nombreux problèmes à solutionner. Lors de son intervention ce mardi sur Express Fm, il a par ailleurs mis en exergue les améliorations enregistrées en matière des productions et des exportations des agrumes, de l’huile d’olive, et des dattes, estimant toutefois que ce n’est qu’un début car les efforts doivent être continus et soutenus afin de fidéliser les marchés, l’objectif étant de sortir de l’exploitation traditionnelle à une agriculture modernisée basée sur la production et la transformation, ce qui exige des investissements et des financements colossaux.

Et d’enchaîner que des marchés, outre ceux traditionnels européens, sont en train d’être conquis dont notamment celui des Etats-Unis, du Japon et du Canada avec de l’huile d’olive et d’Afrique avec le lait et produits dérivés. Concernant ce dernier point, le ministre s’est félicité du fait qu’on n’entend plus parler de lait déversé et jeté à cause d’une surproduction.

Le ministre a précisé encore que le nœud gordien de toute expansion du secteur agricole demeure la rareté de l’eau dans la mesure où la Tunisie souffre, carrément, d’un déficit flagrant d’eau, d’où le travail en profondeur et de longue haleine entrepris pour pallier à ces lacunes avec des barrages fiables et à forte capacité.

FOCUS 🔍

La BIAT, qui apporte depuis s plusieurs années, un soutien à la culture et aux industries créatives allant au-delà du mécénat, a lancé une...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Sonelgaz va s'exporter encore plus d’électricité. Selon Mohamed Arkab, P-dg de la société, "un accord avait été signé entre son groupe, l'Office marocain de...

Reseaux Sociaux

SPORT

Onze ans après avoir abrité les Jeux africains-2007, l'Algérie renoue avec la compétition continentale en accueillant la 3e édition des Jeux africains de la jeunesse (JAJ-2018)...