Tags Posts tagged with "collision"

collision

par -

Une cinquantaine de personnes ont été blessées mardi soir lors d’une collision pour une raison indéterminée entre deux trains près de Düsseldorf dans l’ouest de l’Allemagne, rapporte l’AFP.

Les bilans donnés par la police, la compagnie nationale des chemins de fer et les pompiers sur cet accident entre un train de passagers d’une compagnie privée britannique qui roulait et un train de marchandises à l’arrêt de la compagnie nationale de fret DB cargo ont beaucoup évolué au cours de la soirée.

Les pompiers ont justifié cela par la difficulté pour les sauveteurs d’accéder au train et donc aux victimes.Mais au final, les pompiers, qui ont pris en charge les passagers, ont fait état de 47 blessés, dont trois grièvement.

par -

Au moins 25 personnes ont été légèrement blessées dans une collision entre deux rames de métro mercredi à Singapour, ont indiqué les autorités de la ville-Etat d’Asie du Sud-Est.

Selon les données dévoilées par l’AFP, une rame en mouvement a percuté une autre à l’arrêt à la station de métro aérienne de Joo Koon, dans l’ouest de l’archipel, à une heure de pointe.

Vingt-trois passagers et deux employés du métro «ont subi des blessures légères» et ont été acheminées dans des hôpitaux proches.

Depuis quelques années, le métro de Singapour est touché par des retards et des pannes à répétition, provoquant des critiques dans ce pays densément peuplé, où le coût d’une automobile est l’un des plus élevé au monde, précise la même source.

par -

Un nouveau corps de migrant clandestin a été repêché, mardi, à la suite du naufrage d’une embarcation de fortune heurtée le 8 octobre 2017 au large de l’archipel de Kerkennah par un navire de l’armée de mer, a déclaré à l’agence TAP le porte-parole du ministère de la Défense nationale, Belhassan Oueslati.
Un navire de l’armée de mer a heurté, le 8 octobre 2017, une embarcation d’origine inconnue à 54 km de la plage El Attaya de l’archipel de Kerkennah, ce qui a provoqué son naufrage.
Comme plusieurs autres, ce nouveau corps a été retrouvé coincé à l’intérieur de l’épave de l’embarcation, ce qui porte le nombre des victimes de ce drame à 45, selon un nouveau bilan provisoire, a-t-il ajouté.
D’après Oueslati, les recherches se poursuivent encore pour retrouver d’autres victimes.
Neuf autres corps ont été retrouvés ce matin à l’intérieur de l’épave, en plus de 27 corps repêchés dimanche et lundi derniers et 8 autres le jour du naufrage.
Trent huit rescapés de ce naufrage ont été secourus, d’après la même source.
Le ministère de la Défense nationale avait ouvert, lundi, une enquête pour déterminer les circonstances de cet accident.
Plusieurs membres des familles des personnes disparues s’étaient rassemblés mardi dernier devant la base navale principale de Sfax pour connaître le sort de leurs proches.
Au cours de ce rassemblement, ils ont imputé l’entière responsabilité de cet accident au navire de l’armée de mer.

par -

Seize nouveaux corps de migrants clandestins ont été repêchés, lundi 16 octobre 2017, à la suite du naufrage d’une embarcation de fortune heurtée le 8 octobre 2017 au large de l’archipel de Kerkennah par un navire de l’armée de mer, portant ainsi le nombre des victimes de ce drame à 34, a confié à l’agence TAP le porte-parole du ministère de la Défense nationale, Belhassan Oueslati.
Six corps ont été repêchés cet après-midi et dix autres ce matin. Les corps étaient bloqués à l’intérieur du bateau, a-t-il expliqué, faisant remarquer que les recherches se poursuivent encore.

Mobilisé dimanche sur les lieux de l’accident, le navire support de plongée ” Zarzis ” a localisé l’épave de l’embarcation des émigrés clandestins et réussi à repêcher 10 corps, selon un communiqué rendu public hier par le ministère de la Défense nationale.
Un autre corps a été repêché loin du périmètre du drame par un chalutier tunisien, lit-on dans le même communiqué.
Trent huit rescapés de ce naufrage ont été secourus, d’après la même source.
Le ministère de la Défense nationale avait ouvert, lundi, une enquête pour déterminer les circonstances de cet accident.

par -

Dix marins américains sont portés disparus et cinq ont été blessés dans une collision lundi entre leur destroyer et un pétrolier au large de Singapour, le deuxième accident impliquant un navire de guerre américain en deux mois, relate l’AFP.

Le destroyer lance-missiles USS John S. McCain est entré en collision avec le navire marchand Alnic MC près du détroit de Malacca aux premières heures de la matinée, a précisé l’US Navy.

Les premiers rapports indiquent que l’USS John S. McCain a subi des dommages à bâbord arrière.

Il y a actuellement 10 marins portés disparus et cinq ont été blessés”, selon le communiqué.

Quatre des blessés ont été évacués en hélicoptère vers un hôpital de Singapour avec des blessures légères, tandis que le cinquième n’a pas eu besoin d’examens médicaux supplémentaires, a ajouté l’US Navy.

Des opérations de recherches sont en cours en coordination avec les autorités locales, tandis que le navire de guerre se dirigeait vers le port de Singapour.

Toujours selon la même source, les opérations de secours ont été lancées dans cette région d’Asie du Sud-Est après la collision qui s’est produite lundi à 05H24 (21H24 GMT dimanche) alors que le destroyer faisait route vers le port de Singapour, selon l’US Navy.

par -

Un train de fret relevant de la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisien (SNCFT) a percuté, dimanche, un véhicule léger sur un passage à niveau dans la ville de Mahrès, a indiqué une source sécuritaire au district de la sûreté nationale à Sfax.

L’accident a fait un mort (le conducteur de la voiture), a ajouté la même source, soulignant que la collision est survenue lorsque le conducteur a traversé le passage à niveau malgré l’abaissement des barrières.

par -

28 personnes ont été légèrement blessées après qu’un train est entré en collision avec un autre train stationné au niveau de Sidi Rezig à Mégrine ce matin à 6h00, rapporte Mosaïque Fm.

Les 28 blessés ont été transportés aux hôpitaux de Habib Thameur, Charles Nicolle à Tunis et au Centre de traumatologie et des grands brûlés de Ben Arous, indique la même source.

par -

Deux personnes, dont un policier, ont trouvé la mort, vendredi 30 décembre 2016, lorsque le train a percuté un pickup de marque Isuzu dans un passage à niveau situé dans la région de Jelida, à Siliana, rapporte Shems fm.

Les deux victimes étaient à bord du pickup au moment de franchir le passage à niveau reliant les délégations d’Aroussa et Bouarada. Elles ont été percutées par le train qui était en direction de Gaafour.

Les causes de l’incident restent inconnues selon une source à la protection civile, a ajouté la même source.

par -

Cinq personnes ont trouvé la mort, dimanche matin, dans une collision entre un train et une voiture, survenue au niveau du quartier Touahria dans la ville de Jendouba, a indiqué Ahmed Arbi, délégué de Jendouba-nord.

Différentes correspondances ont été adressées à la société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) appelant à réaliser des travaux d’entretien au niveau de cette voie afin d’assurer une meilleure sécurité routière, a rappelé la même source, précisant que les cinq morts étaient les passagers de la voiture.

par -

Une collision entre deux trains dans les pouilles, au sud de l’Italie, ce mardi 12 juillet 2016 a fait au moins 20 morts et 35 blessés, a indiqué Vito Montanaro, directeur de l’autorité locale de la santé publique de Bari, principale ville de cette région.

Les deux trains, deux convois composés de quatre voitures chacun, roulaient sur la même ligne, dans un des rares endroits où il n’y a pas de double voie, et se donc heurtés de plein fouet, d’après les images diffusées par les télévisions.

Pour le moment la protection civile locale, questionnée par l’AFP, évoque des informations partielles et n’a pas souhaité communiquer un bilan.

“C’est un désastre comme si un avion s’était écrasé”, a déclaré sur Facebook Massimo Mazzilli, maire de Corato, une petite localité aux environs du lieu de l’accident.

“Quand je suis arrivée sur les lieux j’ai eu envie de vomir. Ce trajet est surtout emprunté par des jeunes, des étudiants de l’université de Bari, il assure la liaison entre les petites villes et l’université”, a dit sur Rai News 24 Lucia Olivieri, journaliste d’un site d’informations locales.

Le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, s’est engagé à établir les causes exactes de la tragédie. “Nous ne nous arrêterons pas tant que toute la lumière ne sera pas faite. Maintenant c’est le moment des larmes et il faut en premier lieu récupérer les victimes et les blessés”, a déclaré M. Renzi depuis Milan.

Du côte de la société des chemins de fer privée Ferrotramviaria, qui exploite cette navette, on ne sait rien non plus sur les raisons du choc, pour le moment.

Le meilleur des RS

Il a été ministres, de l’industrie, de la Défense nationale, de la Santé publique et surtout illustre ministre de l’Economie et des finances en...

INTERVIEW

Habib Karaouli, PDG de la Banque d'affaires de Tunisie (BAT), récemment rebaptisée Capital African Partners Bank, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où...

AFRIQUE

C'est sans doute un tournant dans le combat contre la secte islamiste Boko Haram, que rien ne semblait pouvoir stopper jusqu'ici. Les gouverneurs de...

Reseaux Sociaux

SPORT

Résultats des matches de la 10e journée du championnat de la Ligue 2 professionnel de football, disputés vendredi. Poule A: Vendredi 15 déc 2017 : A La...