Tags Posts tagged with "dégats"

dégats

par -

La commission de lutte contre les catastrophes naturelles à Kasserine poursuit, samedi 1er juillet 2017, ses efforts pour venir à bout des incendies qui se sont déclarés, la veille, à différents endroits de Jebel Samama, puis s’étendant aux montagnes environnantes, indique, samedi, à l’agence TAP, le responsable du département des forêts au commissariat régional au développement agricole, Abdelbaki Hagui.
Les autorités sont parvenues, vendredi, à maîtriser l’incendie de Jebel Douleb et tentent depuis samedi, à l’aube, d’éteindre quelques foyers résiduels au pied de Mont Samama pour empêcher les flammes de se propager aux habitations.
Un autre incendie a été enregistré, vendredi, dans la zone militaire tampon à Jebel Chaâmbi du côté de la délégation de Foussana. Les interventions menées en coordination avec les unités de l’Armée nationale ont permis d’éteindre le feu, seulement, en aval de la montagne, en raison des spécificités du relief, explique Hagui.
La zone militaire tampon à Jebel Mghila située entre le gouvernorat de Kasserine et Sidi Bouzid subit, depuis trois jours, des incendies, affirme la même source sans en préciser les causes. Ces incendies n’ont pas fait de victimes, assure Hagui.
Des habitants dans les zones limitrophes de Jebel Douleb à Sbeitla indiquent, samedi, à l’agence TAP que l’incendie qui s’est déclaré, vendredi, à Jebel Samama et qui s’est étendu à Jebel Douleb est dû aux opérations de pilonnage menées par l’Armée. Le feu a endommagé des surfaces importantes de leur récolte ainsi que plusieurs arbres. Ils lancent un appel aux autorités régionales et locales pour intervenir et réparer les dégâts.

par -

Les fortes averses accompagnées de grêles qui se sont abattues, lundi après-midi, sur la région du Kef ont provoqué d’importants dégâts au niveau des grandes cultures, des arbres fruitiers et des légumes de saison, affirme à l’agence TAP le président de l’Union régionale des agriculteurs.

Les grandes cultures de l’actuelle campagne ont été, déjà, fortement endommagées par la sécheresse et la gelée du printemps. Ce qui a conduit les structures en charge du secteur à déclarer la région du Kef, région sinistrée à 95%.

Des quantités de pluie variant entre 4 et 35 mm (à Boulifa) ont été enregistrées, dans la région du Kef, par les services de météorologie.

par -

Un jeune homme de 27 ans a trouvé la mort, lundi, à la suite des pluies diluviennes qui se sont abattues sur La Manouba. Le jeune homme a été électrocuté alors qu’il tentait de s’agripper à un poteau électrique pour éviter d’être emporté par les eaux torrentielles.

Transporté à l’hôpital, il est décédé avant l’intervention des équipes médicales. Son corps a été transféré au service de médecine légale de l’hôpital Charles Nicolle, a indiqué une source sécuritaire au journaliste de l’Agence TAP.
Selon le directeur régional de la Protection civile de la Manouba, le colonel Jamel Ouerfelli, les fortes précipitations qui se sont abattues sur la région ont favorisé la stagnation de grandes quantités d’eaux pluviales à l’entrée de la ville de la Manouba, au niveau de l’hôpital Mohamed Kassab.
Les agents de la protection civile sont intervenus pour évacuer les eaux. Une dizaine de véhicules était bloquée par les eaux et une vingtaine d’habitations sinistrées, notamment à Sidi Amor, cité Ben Younes, Douar Hicher, Den Den et Tebourba, a-t-il précisé.
Les équipes de la protection sont à pied d’œuvre pour venir en aide aux sinistrés, a-t-il ajouté.
Plusieurs locaux commerciaux ont été, aussi, endommagés par les eaux.
Le ministre de l’Équipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui, et le gouverneur de la Manouba étaient sur les lieux pour suivre de près les interventions des équipes de la protection civile, municipales et celles de l’équipement et de l’assainissement.
Selon lui, les dégâts enregistrés dans les gouvernorats de Tunis et de la Manouba, sont dus à l’accumulation de détritus et d’amas de terre dans le réseau d’évacuation des eaux et l’incapacité de ce réseau, face à cet événement météorologique si exceptionnel et aux grandes quantités de pluies déversées, d’assurer l’évacuation de façon normale.
Il a rappelé que la ville de la Manouba connaît, actuellement, une multiplication de chantiers de travaux publics, dont le réseau ferroviaire rapide.
Par ailleurs, il a été décidé la fermeture, pendant 48 heures, du service d’urgences de l’hôpital Mohamed Kassab d’orthopédie, qui a été, en partie, submergé par les eaux, a déclaré, à l’agence TAP, la directrice régionale de la santé publique, Imene Souissi.

par -

La tempête Zeus qui souffle ce lundi sur l’ouest de la France a fait de nombreux dégâts en Bretagne. Un arbre est tombé dans un lycée de Carhaix, blessant grièvement trois lycéens. Partout, les rafales ont couché des arbres.

Selon l’AFP, près de 190.000 foyers sont privés d’électricité dans la région : 85.000 dans le Finistère, 80.000 dans le Morbihan, les départements les plus touchés.

Le courant est coupé dans 15.000 foyers d’Ille-et-Vilaine, et dans les Pays de la Loire, où 45 000 foyers sont sans électricité selon Ouest France. La fin de l’évènement est prévue mardi 7 mars à 10 heures.

par -

Le député de “Voix des Agriculteurs” à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) Fayçal Tebni a déclaré, le lundi 13 juin 2016, à Africanmanager que “le gouvernement ne compte pas indemniser les agriculteurs tunisiens ayant subi des dégâts après les derniers vents forts enregistres dans plusieurs regions agricoles en Tunisie. Il a ajouté que les promesses du gouvernement et de différentes parties concernées ne seront pas tenues étant donné que la situation économique du pays est très fragile.

A rappeler que de nombreux agriculteurs avaient organisé, à maintes reprises, des mouvements de protestation pour réclamer l’intervention rapide du gouvernement auprès des établissements bancaires et des fournisseurs pour échelonner les dettes des agriculteurs ayant subi des pertes.

 

par -

Le ministre du Commerce, Mohsen Hassan a annoncé, lors d’un point de presse jeudi 19 mai 2016 à Tunis que son département est en train d’évaluer les dommages de la récente tempête de sable dans les zones agricoles à Sidi Bouzid, Sfax , Kasserine et Mahdia.

A noter que l’UTAP a également appelé le gouvernement à accélérer les indemnisations des agriculteurs ayant subi des dégâts énormes enregistrés dans diverses zones agricoles suite aux changements climatiques.

par -

Un incendie s’est déclaré dans le dépôt d’une usine de fripe dans le gouvernorat de Tataouine, ce vendredi 20 mai 2016. Le feu a ravagé le dépôt sans enregistrer de dégâts humains, rapporte Mosaïque Fm.

L’incendie a eu lieu à 8h30 ce matin et il pourrait être du à une panne électrique, indique la même source.

Des renforts se sont dépêchés vers les lieux de Medenine pour aider à maîtriser l’incendie.

par -
« Le ministère de l’agriculture

Dans une déclaration, ce jeudi 19 mai 2016 à Africanmanager , Ahmed Abid chargé de la communication à  l’UTAP, a déclaré  que « L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche réclame l’accélération des indemnisations des agriculteurs ayant subi des dégâts énormes découlant des vents forts enregistrés dans plusieurs régions du pays comme à  Gafsa, Sidi Bouzid, Kasserine, Mahdia, Sfax et Kairouan.

Il a ajouté que l’UTAP a achevé les évaluations de  l’ampleur des dégâts et pertes survenus .Et d’ajouter que l’UTAP appelle le gouvernement à mettre en place un Fonds des catastrophes naturelles.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux