Tags Posts tagged with "feuille de route"

feuille de route

par -

Le ministre des Affaires étrangères Khémais Jhinaoui a réaffirmé, jeudi, à New-York, l’appui de la Tunisie aux efforts onusiens entrepris en faveur d’un règlement politique et global de la crise en Libye.
” La Tunisie soutient la feuille de route proposée par l’émissaire des Nations unies pour la Libye et qui prévoit l’organisation, la semaine prochaine, à Tunis, d’un dialogue inter-libyen visant l’introduction de modifications nécessaires sur l’accord politique signé, en décembre 2015 “, lit-on dans un communiqué du département.

Lors d’une réunion de haut niveau, tenue sous la présidence du Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres en marge de la 72e assemblée générale de l’ONU, Jhinaoui a plaidé pour une solution politique à la crise libyenne qui garantit la souveraineté du pays, la sécurité de ses territoires et l’unité de ses institutions.
” La sécurité de toute la Méditerranée dépend de celle de la Libye “, a-t-il poursuivi, cité dans le même communiqué.

La Tunisie avait pris part aux travaux de la 3e réunion du Comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la crise libyenne, tenue, au Congo-Brazzaville.
La réunion de Brazzaville, consacrée à l’examen d’une solution politique en Libye avec la participation des principaux antagonistes libyens, était l’occasion de réaffirmer la position constante de la Tunisie aux côtés du peuple libyen, position contenue dans l’initiative du chef de l’Etat pour une solution globale en Libye ainsi que dans la Déclaration de Tunis, signée, le 20 février dernier, par les ministres tunisien, algérien et égyptien des Affaires étrangères.

” La Tunisie insiste sur le rôle primordial de l’Organisation des Nations Unies dans la supervision du processus politique pacifique en Libye et celui des principaux pays limitrophes de la Libye, à savoir la Tunisie, l’Algérie et l’Egypte, dans l’accompagnement du dialogue entre les différentes parties libyennes “, avait indiqué le département des Affaires étrangères dans un communiqué.

par -

Des organisations de la société civile œuvrant dans le domaine de l’économie sociale et solidaire ont remis au gouvernement une feuille de route comprenant des propositions pour promouvoir ce secteur en Tunisie.
Ces propositions sont le résultat d’une consultation participative entre les différents acteurs du troisième secteur (associations, organisations, coopératives et sociétés collectives) en vue de mettre en place le cadre juridique et financier nécessaire aux structures de l’économie sociale, a expliqué Mohamed Ali Guiza, coordinateur général du “projet de l’économie solidaire et sociale” à l’association Mohamed Ali el Hammi pour la culture ouvrière, lors d’une conférence organisée samedi à Tunis.
Dans cette feuille de route, les participants appellent aussi à la nécessité d’instaurer la culture de l’économie sociale et solidaire à travers la formation, la sensibilisation et la création de projets en plus de l’octroi d’avantages à l’exemple des primes, l’exportation des produits et l’élaboration d’un code spécifique au secteur de l’économie sociale.
M. Guiza a par ailleurs fait savoir que ce document a été élaboré dans le cadre du projet de l’économie solidaire et sociale locale lancé depuis juillet 2015 dans 3 gouvernorats : Tunis, Sidi Bouzid et Gafsa.
Fruit d’une série d’études menées par des experts de l’économie solidaire issus du projet, cette feuille de route est un “moyen de pression” pour l’élaboration d’une loi réglementant ce secteur, a-t-il indiqué, rappelant le rôle fondamental de l’économie solidaire dans l’impulsion du développement et de l’emploi dans les régions intérieures.

par -

Le plan Marshall, agité avec ferveur par certains parlementaires européens, a fait long feu. La Tunisie ne verra jamais la couleur des 20 Milliards d’euros que ses députés sont allés plaider jusqu’au Parlement européen. Il est vrai aussi que cette affaire était fichue dès le départ avec la liste d’exigences européennes longue comme le bras, plus de 70 points et critères ! Alors on s’est résolu à plus de réalisme, en fixant le curseur sur des choses et projets réalisables. Les deux parties ont revu leurs copies, et c’est justement ce que le commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn, est venu évoquer à Tunis, devant un gouvernement qui cherche désespérément de l’oxygène, surtout après le rude coup porté par l’agence Moody’s. Et il est fort probable que d’autres suivent, de la part des autres agences de notation, si le tir n’est pas corrigé rapidement et de manière tangible…

Le temps est venu de discuter de l’avenir des relations entre la Tunisie et l’Union européenne“, a déclaré le commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn, à l’issue de l’entretien qu’il a eu ce lundi 04 août 2017, à Tunis, avec le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui.
Il a mis l’accent sur le besoin de définir une feuille de route fixant les secteurs prioritaires de la coopération tuniso-européenne et de travailler à la relance de l’économie tunisienne pour booster le climat des affaires et promouvoir l’emploi.
Nous avons, pour ce faire, besoin de la contribution de tous les acteurs tunisiens, syndicats, gouvernement et société civile, et d’avoir une certaine pression positive pour atteindre nos objectifs“, a-t-il ajouté.

Johannes Hahn, qui affirme défendre avec ferveur la Tunisie auprès du conseil de l’Europe, a recommandé l’implication des parties dotées d’une expérience en matière de dialogue social pour faciliter ce processus qui, selon lui, devrait permettre de faire de la Tunisie “une destination d’investissement par excellence“.
En 2012, la Tunisie occupait le 55e rang dans le domaine des affaires sur un total de 150 pays côtés et notre objectif à l’horizon de 2020 et de la placer avant la 50e place, a encore précisé le commissaire européen. A noter que la Tunisie se situe actuellement au 77e rang.
Johannes Hahn a rappelé la décision du Conseil de l’Europe d’augmenter l’aide dédiée à la Tunisie, qui atteindra un volume annuel de 300 millions d’euros par an jusqu’en 2020.
Deux accords de coopération dans le domaine de la réforme administrative et de la santé seront signés aujourd’hui, a-t-il indiqué.

De son côté, Khemaies Jhinaoui a souligné l’importance pour Tunisie de profiter de cet appui européen en formulant les besoins et en avançant des propositions qui répondent à la réalité et aux objectifs du pays.
Le ministre a, par ailleurs, indiqué avoir passé en revue avec le commissaire européen les difficultés auxquelles est confrontée l’économie tunisienne ainsi que les perspectives des relations Tunisie-UE.

TAP

par -

Le dernier rapport de la Cour des comptes et les sorties du président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, Chawki Tabib, continuent de faire des vagues. Le directeur général en charge de la Gouvernance, de la Fonction publique et de la Lutte contre la corruption, Tarek Bahri, a fait savoir sur Mosaïque Fm ce lundi 22 février que le gouvernement a décidé de se doter d’une feuille de route pour encadrer les rapports entre les citoyens et les agents des administrations publiques.

Ce document se fixe pour cap l’assainissement des pratiques dans la fonction publique afin de la débarrasser du fléau de la corruption.  Les quelque 600 mille agents de la fonction publique seront désormais régis par cette charte. Une affaire à suivre de très près…

M. Bahri a précisé que cette feuille de route est déjà en vigueur dans les concours pour accéder à la fonction publique et dans les transactions commerciales. Elle est censée faire tâche d’huile progressivement dans les autres secteurs publics.

Le meilleur des RS

Dans un récent statut sur sa page officielle, l’économiste Ezzeddine Saidane dit «Non, ce n’est pas vrai, il n’y a pas de reprise économique»....

INTERVIEW

Le président de la Conect (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), Tarek Cherif, a accordé à Africanmanager une interview exclusive dans laquelle il a...

AFRIQUE

Selon des données dévoilées par le site Africanews, le Sénégal se prépare à inaugurer un nouvel aéroport. Cerise sur le gâteau, le pays va...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le Comité exécutif de l'Union arabe de football (UAFA), a tenu mercredi à Ryadh (Arabie saoudite), une réunion sous la présidence de l'algérien Mohamed...