Le nouveau bâtonnier donnera des cauchemars au gouvernement

Le nouveau bâtonnier donnera des cauchemars au gouvernement

par -

Démarrage difficile pour le nouveau bâtonnier de l’Ordre national des avocats de Tunisie (ONAT), Me Brahim Bouderbala, dans un contexte politique délétère. Pas le temps de savourer son intronisation, l’heure est aux explications face aux accusations selon lesquelles il doit son succès au vote des islamistes…

«Des avocats étiquetés de gauche, des islamistes, des destouriens, des nationalistes arabes, de différents partis politiques, mais également des indépendants m’ont donné leurs voix à l’élection. Je ferai de mon mieux pour que les avocats ne soient pas mouillés dans les conflits partisans. Certains partis politiques tenttent, durant les campagnes électorales, de leurrer  les citoyens. Il ne faut pas que les avocats soient embarqués dans les affrontements des partis politiques durant ces échéances. Laissez-nous donc tranquilles !», a-t-il asséné dimanche 7 juillet 2019 sur Mosaïque

Pour le reste, Me Bouderbala avertit : Il va combattre, sur tous les fronts. D’abord la prochaine Loi de finances, qui selon lui fait du tort à la profession d’avocat. Le nouveau patron de l’ONAT cible la précédente Loi de finances et son fameux article 34 sur la levée du secret professionnel qui donne des boutons aux avocats.
Il est également question de mettre en place une feuille de route et Me Bouderbala promet aux “avocats que cette feuille sera appliquée à la lettre“. Bref, les autorités et le gouvernement surtout sont prévenus : Leur nouveau partenaire est coriace !

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire