Tags Posts tagged with "forum économique,"

forum économique,

par -

Le sujet des bourses d’études a été mis sur la table lors de la visite du ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, au Sénégal, en compagnie d’une vingtaine hommes d’affaires, dans le cadre du Forum tuniso-sénégalais, les 13 et 14 juillet 2017. Jhinaoui a fait savoir, au terme de son entretien avec le chef de la diplomatie sénégalaise, Mankeur Ndiaye, que la Tunisie va mettre plus de bourses à la disposition des étudiants sénégalais, a rapporté Le Soleil hier vendredi.

A noter qu’une ministre tunisien n’avait pas foulé le sol sénégalais depuis 11 ans, ce qui en dit long sur la nécessité de donner un coup de fouet au partenariat entre les deux pays. Par ailleurs Jhinaoui a déclaré que le Sénégal est une destination de choix au Sud du Sahara pour les produits tunisiens et que plus d’une trentaine d’accords lient les deux pays, une dynamique qui sera prochainement renforcée par un vol quotidien entre Dakar et Tunis, a annoncé Mankeur Ndiaye…

par -

Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, mettra le cap sur Yaoundé, la capitale économique du Cameroun, pour une visite officielle, du 27 au 29 juin 2017. Les hommes d’affaires seront du voyage pour étudier les possibilités de partenariat et d’investissement. Au menu un Forum économique tuniso-camerounais, des rencontres multisectorielles et de Networking avec les businessmen, les responsables des associations privées et publiques au Cameroun ainsi que les membres du gouvernement camerounais.

A noter que plus d’une centaine d’hommes d’affaires camerounais ont déjà confirmé leur participation à ces rencontres d’affaires.

par -

La ville française Lyon abrite, mercredi et jeudi, un forum économique sur le thème ” Tunisia 2020 : un nouveau climat d’affaires “, qui vise à faire connaître les principales dispositions de la nouvelle loi de l’investissement qui entrera en vigueur le 1er avril 2017, et à promouvoir les projets publics présentés lors de la conférence internationale sur l’investissement “Tunisia 2020”.
Organisée à l’initiative de Conect International, en collaboration avec la Confédération française des PME, cette rencontre connaît la participation de 150 entreprises françaises opérant dans une multitude de secteurs d’activités, ainsi que d’une délégation d’entreprises tunisiennes.
La finalité est d’inciter les entreprises françaises à s’implanter sur le marché tunisien, a précisé la Conect International, dans un communiqué publié mercredi, rappelant que la France est le premier partenaire économique de la Tunisie.
Le forum sera marqué par la présence du ministre du Développement, de l’investissement et de la Coopération internationale, Fadhel AbdelKefi, et du président de la Conect, Tarek Cherif.
Des ateliers et des rencontres d’affaires sont programmés dans ce forum, afin de favoriser l’établissement des partenariats entre des entreprises tunisiennes et françaises, en vue de conquérir ensemble de nouveaux marchés notamment africains.
Des visites seront, également, organisées dans les différents pôles économiques à Lyon, ville qui accueille des milliers d’entreprises de différents secteurs.

par -

Une stratégie d’intégration sur le marché africain à travers l’exportation des compétences tunisiennes parmi les professeurs, pour former les formateurs, a été fixée par le ministère de l’enseignement supérieur, a annoncé Noureddine Selmi, Chef de Cabinet du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, dans une déclaration à l’agence TAP, lors du Forum économique Tuniso-guinéen, tenu mardi, à Conakry.
Le ministère s’emploie également, à attirer les étudiants des pays africains, surtout avec la création prochaine de l’université allemande en Tunisie, a t-il souligné.
Le responsable du ministère a mis l’accent sur l’importance d’intéresser les étudiants des pays africains, vu la baisse continue du nombre d’étudiants tunisiens qui atteindra en 2018, 240 mille personnes, contre 300 mille en 2016 et 270 mille actuellement.
Face à cette régression, le nombre des professeurs est en augmentation puisque la Tunisie compte 20 mille professeurs chercheurs et 207 établissements universitaires.
Il a indiqué que la Guinée Conakry dispose de seulement 18 institutions universitaires publiques, contre 40 universités privées, ce qui peut constituer une opportunité pour le secteur de l’enseignement supérieur en Tunisie.

par -

Dans un entretien avec la chaine britannique BBC, en marge du Forum de Davos, le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a déclaré à propos du terrorisme que “les attentats se produisent maintenant partout dans le monde et que la Tunisie n’est pas moins sécurisée que les autres pays. Il a ajouté “que le terrorisme est devenu un problème global, planétaire. Nous avons donc besoin d’une meilleure coopération multilatérale pour y faire face”, a dit Chahed.

A une question sur la difficulté de faire venir des investisseurs en Tunisie depuis les dernières attaques terroristes (Sousse et Bardo), Chahed a répondu ceci : “les autorités font de leur mieux pour améliorer le climat sécuritaire. En termes d’entrainement, d’équipement, et de politique préventive, la Tunisie a fait de gros efforts. Les forces de sécurité sont maintenant mieux outillées et mieux préparées pour combattre le terrorisme. Il n’en demeure pas moins que les tragédies qui ont frappé l’Europe dernièrement peuvent arriver partout dans le monde. Mais il ne faut pas être intimidé ou paralysé par la menace, il faut continuer à vivre, investir, travailler”, a déclaré le chef du gouvernement tunisien.

Concernant les ressortissants tunisiens qui ont frappé récemment en Europe, notamment à Berlin, Chahed a rétorqué que “Anis Amri s’est radicalisé en Europe et n’avait commis aucun acte de ce type avant son émigration. L’Europe elle-même est devenue un cocon pour les djihadistes. C’est pour cette raison qu’une coopération globale est la solution à un problème global”…

S’agissant du partenariat de la Tunisie avec la nouvelle administration américaine, il a répondu que “la Tunisie a une longue histoire avec les USA et que les liens vont demeurer, quoi qu’il en soit. Ce qui est essentiel c’est que les Etats-Unis et l’Europe soutiennent la jeune démocratie tunisienne. Nous partageons les mêmes valeurs. Nous défendons la même démocratie. La Tunisie est maintenant un pays phare en Méditerranée. Nous avons la liberté, des partis politiques, des élections, une autorité constitutionnelle… Et tout ce que la démocratie requiert. C’est un processus difficile. Maintenant nous devons gagner la bataille du social et de l’économie”…

Au sujet de la séparation entre politique et religion, théorisée récemment par le leader d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, après des décennies de mixage des deux au sein de ce mouvement, Chahed a dit que “la Tunisie est le seul pays arabe à aller aussi dans cette configuration, avec des avancées notables en matière de démocratisation, des succès dans la transition politique. Mais ça reste un long apprentissage. La nouvelle Tunisie a juste 5 ans. Nous allons dans la bonne direction. Nous avons besoin de renforcer cette expérience par un socle économique et social”, a conclu Chahed.

par -
Le rapport annuel du forum de Davos a indiqué

Selon le rapport mondial du Forum économique sur la compétitivité “Davos”, rendu public ce mercredi 28 septembre 2016, la Tunisie est à la 95ème place, en recul de 3 places par rapport à la précédente édition (92ème).

Notre pays occupe ainsi le 10ème rang dans la région arabe, avant le Liban, l’Egypte et le Yémen. Il est toutefois devancé par le Maroc (70ème ), et l’Algérie (87ème).

par -

Selon un communiqué rendu public par la présidence de la République, le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, a reçu, le 14 septembre 2016, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui. Cette rencontre a porté sur les travaux de la 146e  session ordinaire de la Ligue arabe, sous la présidence de la Tunisie.

Le ministre des MAE a dans ce contexte présenté au président de République le programme de la participation officielle aux travaux de l’Assemblée générale des Nations-Unies à partir du 19 septembre prochain et les rencontres qu’il aura avec plusieurs responsables d’institutions financières internationales.

Cette rencontre a été également une occasion pour passer en revue la participation d’Essebsi, en tant qu’invité d’honneur, au forum économique américano-africain qui se tiendra  le 21 septembre 2016 à New York, a ajouté la même source.

 

par -

La Tunisie a participé à la 4ème édition du forum économique arabo-japonais qui s’est tenu les 04 et 05 mai 2016 à Casablanca (Maroc). Mohsen Hassen, ministre du commerce a représenté la Tunisie aux travaux de ce forum auquel ont participé plus de 250 chefs de grandes entreprises japonaises, outre des personnalités politiques et économiques arabes. L’objectif du forum est de diversifier et élargir les domaines de coopération économiques entre les pays arabes et le Japon.
Il s’agit en outre de renforcer les échanges avec ce pays qui représente le 3ème partenaire commercial des pays arabes et le 10ème investisseur dans cette zone avec des investissements de l’ordre de 108 milliards de dollars actuellement. L’objectif assigné, est d’atteindre 180 milliards de dollars.
En marge des travaux de ce forum, le ministre s’est entretenu avec son homologue japonais et avec le vice-
président de l’Agence japonaise de coopération internationale(JICA).

par -
La chambre du commerce et d’industrie de Tunis (CCIT) travaille actuellement sur un projet important pour le développement des exportations tunisiennes et pour la promotion des relations entre les
Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis (CCI Tunis), Mounir Mouakhar, a donné sur Express Fm ce lundi 15 février 2016 un aperçu sur la trajectoire et les perspectives de la coopération économique entre la Tunisie et la Jordanie.
Il a déclaré que 43 businessmen jordaniens assisteront au Forum économique tuniso-jordanien, qui aura lieu demain mardi 16 février et après demain à Tunis. Il a convié les entrepreneurs tunisiens à prendre part au Forum en s’inscrivant sur le site web de la CCI. Le but de la manifestation est de doper les échanges entre les deux pays et d’identifier les niches pour grossir le flux des investissements.

Mouakhar s’est arrêté sur les accords commerciaux signés par la délégation tunisienne et les Jordaniens à l’occasion de la visite du chef de l’État tunisien à Oman. Il a affirmé que ces partenariats scellent le renouveau des relations entre les deux nations.

par -
La Tunisie va abriter pendant les deux premières semaines du mois de novembre 2012

La Tunisie va abriter pendant les deux premières semaines du mois de novembre 2012, le forum économique mondial de Davos,a annoncé le ministre chargé des Affaires économiques et sociales, Ridha Saïdi.

Cette rencontre verra la participation d’hommes d’affaires et de décideurs économiques, du monde entier, faisant observer qu’une délégation du Forum économique mondial viendra en Tunisie la semaine prochaine afin d’examiner les préparatifs de cette manifestation similaire au forum organisé en Turquie au mois de juin 2012.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Anticipant l’accroissement des besoins humanitaires et médicaux, les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) renforcent l’aide qu’elles apportent dans les zones difficilement atteignables de...

Reseaux Sociaux