Tags Posts tagged with "IFC"

IFC

par -

Intervenant ce mercredi 7 mars 2018 sur les ondes de la radio Express fm, Sergio Pimenta, vice –président de l’International finance corporation (IFC) et responsable de la région d’Afrique et du Moyen-Orient, a affirmé la disposition de l’IFC à soutenir le développement en Tunisie.

« Nous sommes vraiment disposés à augmenter nos engagements, nos opérations ; C’est à la fois augmenter le montant du financement direct, mai également, ce qui est important pour moi, c’est d’augmenter notre soutien en termes de conseil et d’expertise », a-t-il dit.

« Nous pensons que les banques jouent un rôle absolument clé dans le développement d’une économie et nous pensons que construire des partenariats positifs avec les banques est une excellente solution », a-t-il ajouté.

Selon lui, et ce qui est pour le court terme, l’important pour l’IFC en Tunisie est de « soutenir tout le programme de partenariat public privé et des projets qui peuvent contribuer à l’exportation et aussi à servir les marchés locaux » , tels que les secteurs de l’agriculture, de l’agroindustriel, les services et les industries légères.

A noter que l’IFC est une institution du groupe de la Banque mondiale qui offre du financement et du conseil au secteur privé dans les pays en développement. Elle a été créée en 1956 et opère en Tunisie depuis 1962, où elle a ouvert un bureau en 2012.

par -

Le vice-président Moyen-Orient et Afrique d’IFC,(Société financière internationale, institution sœur de la Banque mondiale au sein du groupe du même nom), Sérgio Pimenta, se rend, lundi 05 mars 2018, à Tunis, pour une visite de travail au cours de laquelle il rencontrera plusieurs membres du gouvernement, des représentants de la Banque Centrale ainsi que des dirigeants d’entreprises pour discuter du développement du secteur privé en Tunisie, selon l’IFC.

Pimenta rencontrera également des personnalités du monde des affaires tunisien, y compris d’importants gestionnaires de fonds d’investissement privés, et participera à une table ronde et un dîner auxquels seront conviés des entrepreneurs et chefs d’entreprises privées. Il présidera une table ronde avec Flat6Labs, un incubateur de startups, et de jeunes entrepreneurs pour discuter de l’environnement des affaires et de l’écosystème numérique en Tunisie.

En tant que vice-président pour le Moyen-Orient et l’Afrique, Pimenta est en charge des opérations de conseil et d’investissement d’IFC dans une région qui compte plus de 600 employés et représente un portefeuille d’engagements de 20 milliards de dollars, mobilisation incluse.

La mission d’IFC est de contribuer à relever les défis de développement les plus urgents dans la région. En partenariat avec des entreprises du secteur privé, elle vise à soutenir les entrepreneurs innovants, à accroître l’accès au financement et à favoriser la création d’emplois.

par -

Il est communiqué au public que suite à l’exercice de l’option de vente par la Société financière internationale (“IFC”) et des deux fonds gérés par IFC Asset Management Company, LLC, une société affiliée d’IFC (IFC Capitalization (Equity) Fund, L.P. et Africa Capitalization Fund, Ltd.) (Collectivement désignées les “Parties IFC”) portant sur leurs participations soit 9,998% dans le capital d’Amen Bank, Amen Group a acheté 90% des actions des parties IFC, et ce en conformité avec les accords, termes et dispositions contenus dans les conventions signées en 2013 entre les parties.

Les  transactions ont porté sur 2 382 898 actions, soit 9,00% du capital d’Amen Bank répartis comme suit : la société de Participation de Gestion et d’Investissement PGI Holding (1,60%); la Société Immobilière Commerciale et Financière SICOF (0,40%); la compagnie d’Assurances COMAR (3,00%), et la société Ennakl (4,00%). Ces acquisitions ont porté la participation d’Amen Group au-dessus du seuil des deux-tiers et ont requis un agrément de franchissement de seuil qui a été accordé par la Commission d’Agréments.

La PGI-Holding “Amen Group” se félicite du partenariat  avec IFC durant ces quatre dernières années et de son impact positif sur Amen Bank, en particulier, son soutien pour renforcer sa gouvernance, sa gestion des risques, ainsi que ses normes environnementales et sociales et ses relations avec les investisseurs. Elle se félicite également de la continuité de la collaboration d’IFC avec d’autres entités d’Amen Group.

« Nous sommes ravis d’avoir pu accompagner Amen Bank dans sa stratégie de développement » a déclaré Georges Joseph Ghorra, le Représentant Résident d’IFC en Tunisie. « Amen Bank est aujourd’hui bien placée en Tunisie pour développer des pratiques bancaires innovantes, telles que la banque en ligne, le financement de la transition énergétique et les services dédiés à sa clientèle féminine », a-t-il conclu.

par -

Comme nous l’annoncions dans notre livraison du 22 novembre, la SFI s’est désengagée de l’Amen Bank, une opération qui s’était faite «en conformité avec les accords scellés depuis que la SFI avait décidé en 2013 d’entrer dans le tour de table de l’Amen Bank», comme précisé à Africanmanager par Georges Joseph Ghorra, le Représentant Résident d’IFC en Tunisie. Pour remplacer l’IFC, la banque du groupe Amen a fait appel aux filiales du groupe. La société Ennakl automobile y avait pris part en premier par le rachat de 1,2 millions d’actions. Le 22 novembre, c’est la Comar, autre société du groupe Amen qui est spécialisée en assurance, qui rachète à son tour 794.300 actions pour un montant d’un peu plus de 19,897 MDT. Tout se passe donc bien pour l’Amen Bank, qui se fait normalement aider par ses filiales.

par -

L’Amen Bank vient de publier, ce mercredi 22 novembre 2017, un communiqué annonçant que le Secrétaire Général d’Ennakl automobile, Laaroussi Ben Yedder, comme ne l’a pas indiqué ledit communiqué, avait acheté plus d’un million d’actions du capital du concessionnaire tunisien de Volkswagen. Le montant de la transaction était de plus de 26,529 MDT. Cette opération, selon nos sources, fait suite au désengagement de la SFI (Société financière internationale) de l’Amen Bank. Membre du groupe de la Banque Mondiale, l’IFC ou SFI détenait 9,998 % du capital.

Joint par Africanmanager, le bureau de l’IFC à Tunis nous a d’abord confirmé que l’institution a annoncé son intention de se retirer du capital d’Amen Bank. Selon, Georges Joseph Ghorra, le Représentant Résident d’IFC en Tunisie «l’exercice de cette option de vente est en conformité avec les accords, termes et dispositions contenus dans les actes scellés en juin 2013, date à laquelle IFC était entrée dans le tour de table de la banque tunisienne pour soutenir sa stratégie de développement».

Et GJ Ghorra d’ajouter que «au cours de ces quatre dernières années, le partenariat avec IFC aura permis à Amen Bank d’améliorer certains points essentiels comme la gestion des risques, la gouvernance d’entreprise, les normes environnementales et sociales et les relations avec les investisseurs. Amen Bank est aujourd’hui bien placée en Tunisie pour développer des pratiques bancaires innovantes, telles que la banque en ligne, le financement de la transition énergétique et les services dédiés à sa clientèle féminine.  Ce désengagement n’empêchera pas l’IFC de «continuer à soutenir le développement du secteur privé en Tunisie (au travers mais sans s’y limiter au secteur financier) pour stimuler l’activité économique et la création d’emplois».

Pour racheter les 10 % de la SFI, l’Amen a sollicité les sociétés du groupe Ben Yedder, comme la PGI, la Comar et Ennakl, dont le secrétaire général aurait donc agit au nom d’Ennakl pour prendre 1,2 millions d’actions sur les 2.545.832 actions que la société membre de la Banque Mondiale détenait. De fait, Ennakl deviendrait ainsi actionnaire d’Amen Bank, elle-même actionnaire à moins de 10 % dans le capital d’Ennakl Automobile.

par -
Le 20 décembre dernier

IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, et Amen Bank ont conclu, ce mercredi 9 novembre 2016, un accord de partenariat visant à appuyer davantage la banque dans le renforcement de son positionnement comme un acteur principal du système bancaire tunisien, indique un communiqué de la Banque Mondiale (BM).

Les équipes de conseils d’IFC appuieront Amen Bank dans l’élaboration et la mise en place d’un dispositif de communication financière afin de renforcer sa visibilité et son attractivité auprès des opérateurs nationaux et internationaux. Cette initiative permettra également à Amen Bank de mieux valoriser ses activités et poursuivre sa croissance. « Notre partenariat avec IFC va encore se renforcer et nous permettre d’accélérer notre développement pour mieux servir les entreprises et les ménages tunisiens, » a déclaré Ahmed El Karm, président du directoire d’Amen Bank.

Disposant d’un réseau de plus de 162 agences, Amen Bank se situe parmi les plus grandes banques privées de Tunisie. S’appuyant sur l’un des principaux groupes du pays, elle nourrit également des ambitions de développement à l’international, notamment en Afrique subsaharienne.

« Le secteur financier joue un rôle central dans le développement de l’activité économique, » a rappelé Joumana Cobein, Directrice d’IFC en charge des activités au Maghreb. « Améliorer la visibilité des banques est un élément essentiel pour leur assurer l’accès aux ressources nécessaires pour favoriser la croissance et l’emploi. »

Ce projet s’inscrit dans la continuité d’un partenariat financier et technique entamé depuis plusieurs années. Actionnaire à hauteur de 10% du capital, IFC avait déjà contribué à l’amélioration du dispositif de gestion des risques d’Amen Bank.

Depuis 2011, IFC a investi 145 millions de dollars en Tunisie dans les secteurs de l’agro-alimentaire, de la santé, des fonds d’investissement et de la microfinance pour favoriser la croissance et la création d’emplois en Tunisie. Ces investissements sont le reflet de la stratégie plus large d’IFC qui vise à améliorer le climat des affaires et à renforcer la confiance des investisseurs au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

FOCUS 🔍

Le directeur général de la Banque de l'Habitat, Ahmed Rejiba a fait le point sur la situation de la banque en 2017, ainsi que...

Le meilleur des RS

En cette journée où la Tunisie a oublié ses chamailleries politiques, le GUN qu’on veut dégommer, les signataires de Carthage dont les réunions s’étirent,...

INTERVIEW

Il travaille beaucoup, apparaît peu et n’est pas facile à l’interview. C’est qu’il est conscient de l’immensité de la tâche herculéenne pour laquelle il...

AFRIQUE

Ancien ministre, de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau, puis ministre de l’Economie et des Finances avant d’être ministre des Affaires...

Reseaux Sociaux

SPORT

Le défenseur de Dijon, Oussama Haddadi, a rejoint mardi la sélection nationale de football qui poursuit son stage de préparation, à El Menzah, en...