Tags Posts tagged with "INP"

INP

par -

La Tunisie est assise sur un riche patrimoine, que lui confère son riche passé. Outre l’aspect valorisant pour le pays, son histoire et sa culture et qui lui vaut aussi, il faut le souligner, une notoriété mondiale, cette affaire rapporte gros, avec la manne touristique dont une part non négligeable s’explique par l’existence de ces merveilles locales. La Tunisie a d’ailleurs fait ce qu’il faut pour prendre soin du trésor national en mettant en place l’Institut National du Patrimoine (INP) et l’ANEP (Agence Nationale de Mise en Valeur et d’Exploitation du Patrimoine Archéologique et Historique), pour leur confier tous les dossiers liés à la gestion des sites archéologiques et des musées, et surtout leur protection. Mais à en croire l’Unesco, la Tunisie n’en fait pas assez ; l’institution a même souligné de graves manquements et exigé des correctifs, avec le langage feutré qu’on lui connait et en n’omettant pas de donner quelques bons points mais personne n’est dupe : Il y a un gros problème dans la façon dont le patrimoine est administré. Voici ce qu’en dit l’Unesco :

“Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/18/42.COM/7B.Add,
  2. Rappelant la décision 40 COM 7B.29, adoptée à sa 40session (Istanbul/UNESCO, 2016),
  3. Accueille favorablement les progrès accomplis dans la protection et la conservation du bien malgré un contexte global relativement difficile ;
  4. Félicite l’État partie pour les efforts fructueux ayant permis de retrouver la statuette de Ganymède qui avait été volée du musée du site en 2013 ;
  5. Prend note des efforts entrepris par l’État partie en vue de la maîtrise foncière des terrains situés dans la zone classée et l’invite à les poursuivre et les renforcer ;
  6. Prend également note du processus de révision des limites du bien et de la zone tampon et invite l’État partie à soumettre au Comité du patrimoine mondial les critères de définition de cette dernière, ainsi que les réglementations et les mesures qui la régissent ;
  7. Demande également à l’État partie :
    1. d’adopter et de mettre en œuvre le Plan de protection et de mise en valeur (PPMV) du bien,
    2. d’élaborer un plan de présentation et un plan de gestion touristique qui empêcheraient la prolifération informelle de commerces au sein du bien notamment sur la « Place de l’UNESCO » et aux abords des Thermes d’Anthonin,
    3. de concevoir et de mettre un œuvre une stratégie archéologique et de conservation du bien,
    4. de coordonner les structures de gestion et de préservation du bien ainsi que les rôles des différents acteurs concernés ;
  8. Demande en outre à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, conformément au paragraphe 172 des Orientations, les projets d’étude et de mise en valeur du cirque romain et celui de la stratégie d’étude et d’investigations archéologiques et de conservation du bien, ainsi que les évaluations d’impact sur le patrimoine (EIP), avant que des décisions irréversibles ne soient prises, en vue de leur examen par les Organisations consultatives ;
  9. Demande enfin à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er décembre 2019, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 44e session en 2020.”

Reste à savoir si la Tunisie est en mesure de faire ce qu’on lui demande, dans les délais fixés, pour éviter ces “décisions irréversibles” qui pourraient coûter très cher au pays du jasmin, arrosé de subventions et d’accords de coopération, sans parler des retombées de la bonne publicité que lui font jusqu’ici les classements de l’Unesco…

par -

Le programme de l’Institut national du patrimoine (INP) pour l’exploitation et la mise en valeur du site archéologique de Nefta Ouest qui a été découvert récemment a été l’un des axes majeurs examinés lundi dernier lors des travaux du colloque régional sur le patrimoine et la société civile organisé par la délégation régionale des affaires culturelles en collaboration avec le Programme d’appui à la société civile (PASC).

Le représentant régional de l’INP Mourad Chetoui a, dans une déclaration à la presse, précisé que le programme ne peut démarrer qu’une fois les fouilles sont terminées à fond et que les budgets nécessaires sont alloués.

Pour rappel, des fouilles archéologiques ont permis de porter à jour dans la zone ouest de la ville de Nefta (Gouvernorat de Tozeur) un site dont la date remonte entre 80 à 100 mille ans avant JC. Ces fouilles ont été menées par un groupe d’archéologues de l’Institut national du patrimoine (INP) en coopération avec des chercheurs des Universités d’Oxford et de Londres (royaume uni) ainsi que de l’université de Sousse. Ces fouilles ont été entamées depuis 2012 et se sont poursuivies jusqu’au mois de septembre 2016.

A cet effet, le colloque a été une occasion pour souligner la nécessité de protéger non seulement ce site mais la majorité des sites archéologiques dans la région du Djérid. Une action qui devrait impliquer davantage la société civile et les différentes parties actives concernées par le patrimoine aux cotés de l’Etat, afin de pouvoir valoriser ces lieux d’histoire et de mémoire et les intégrer dans les circuits du tourisme culturel.

par -
Le directeur de l’Institut National du Patrimoine

Le directeur de l’Institut National du Patrimoine, Adnène Louhichi, a indiqué, sur l’antenne de Shems FM , jeudi 26 décembre 2013, qu’une plainte a été déposée à l’encontre de l’Imam de la mosquée Zitouna, Houcine Abidi, suite à la saisie du siège de la Bibliothèque Attarine ,sous prétexte que le siège de la Bibliothèque fait partie des Awqafs de la Zitouna.

Le directeur de l’Institut National du Patrimoine a invité l’imam de la Zitouna ,à respecter l’autorité de l’Etat.

En réponse aux accusations de Labidi à l’Institut concernant la disparition de certains ouvrages, Louhichi a indiqué que tous les ouvrages de la Bibliothèque Attarine se trouvent actuellement à la Bibliothèque Nationale à l’avenue 9 avril.

FOCUS 🔍

Comme chaque année et pour la 8ème fois consécutive, Orange Tunisie a organisé son Orange Summer Challenge (OSC), le rendez-vous incontournable des jeunes technophiles,...

Le meilleur des RS

Ce Post, intitulé «Polémiques hôtelières», est l'oeuvre d'un homme qui a une grande expérience dans le secteur du tourisme et un ancien DG de...

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

À la faveur d’un relâchement des tensions dans la Corne de l’Afrique, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi à l’unanimité...

Reseaux Sociaux

SPORT

L'arbitre Oussema Razgallah dirigera le match en retard entre l'ES Metlaoui et l'Espérance Sportive de Tunis comptant pour la deuxième journée du championnat de...