Tags Posts tagged with "maintenance"

maintenance

par -

L’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU) a entamé la maintenance du réseau de distribution d’eau potable, à El Hamma, Ghannouch et Oudhref, annonce le directeur régional de l’ARRU, Lotfi Hamrouni, dans une déclaration à l’agence TAP.

A El Hamma, les travaux s’inscrivent dans le cadre d’un projet d’un coût global de 716 mille dinars, au profit de 1600 habitants. A Ghannouch, les travaux d’un coût de 375 mille dinars, bénéficieront à 700 habitants et à Oudhref ; 200 habitants sont concernés (coût de 183 mille dinars).

Par ailleurs, l’agence a lancé un appel d’offres pour la réalisation d’un projet de réhabilitation du centre ville de Bouchema. L’attribution du projet est prévue, au cours de ce mois de mai 2018. Les travaux concernent l’aménagement de routes, l’éclairage public et l’évacuation des eaux de pluie.

par -

L’investissement consacré à la maintenance des ponts a été triplé par rapport à l’année 2014, pour atteindre 10 mille millions de dinars“, a indiqué le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui.

Arfaoui a souligné, lors d’une journée de formation sur les joints de chaussées et les appareils d’appuis “problèmes et solutions”, organisée jeudi à Gammarth (Banlieue Nord à la capitale) que la situation des ponts est solide, sauf qu’ils nécessitent encore des travaux de maintenance au niveau des équipements, en particulier les joints de chaussées et les appareils d’appuis, principales composantes des ponts qui assurent leur pérennité ainsi que la sécurité des usagers de la route.

Le directeur général des ponts et chaussées, Slah Zouari, a indiqué que 500 ponts en Tunisie nécessitent des travaux de maintenance, notamment en ce qui concerne le changement des joints, dont la réalisation est assurée par des sociétés étrangères.

Il a appelé les promoteurs et ingénieurs ainsi que les bureaux d’études à assurer la formation dans ce domaine pour ne pas recourir à des sociétés étrangères. Le coût des ponts programmés ultérieurement dépasse les 750 millions de dinars (MD), dont le pont d’entrée Sud de la capitale (170MD), le programme de réalisation de 50 ponts au cours des années 2018,2019 et 2020, d’une valeur de 150 MD.

L’appel d’offres relatif au pont de Bizerte sera lancé à mi-2018 et les travaux démarreront en 2019, a annoncé Zouari.

par -

Plusieurs marchés relatifs aux travaux de maintenance des routes ont été accordés par la direction régionale de l’Equipement, à Tunis, à une société de promotion immobilière, dont le représentant a une relation familiale avec le chef du service chargé de la gestion de ces marchés, comme l’a révélé le 24ème rapport du Haut comité du contrôle administratif et financier (HCCAF) des années 2016-2017, présenté, mercredi, à Tunis. “Cette situation reflète des conflits d’intérêts et est teintée d’un soupçon de favoritisme“, lit-on dans le rapport.

Dans ses recommandations, le haut comité a appelé à mettre en œuvre les propositions de l’équipe d’inspection, relatives à la prise de mesures disciplinaires à l’encontre de ce responsable et d’accomplir, si nécessaire, les poursuites judiciaires à cet effet, en enquêtant davantage sur cette affaire, aux fins de s’assurer de l’absence de cas similaires et de prendre les mesures qui s’imposent pour éviter de tels actes, à l’avenir.

Selon le rapport de suivi des remarques formulées par les différentes institutions de contrôle, des dossiers relatifs à la réalisation d’achats et de marchés publics effectués par les services de l’Office national de l’artisanat (ONAT), sans respecter les mesures en vigueur, ont été transférés au pôle judiciaire et financier.

par -

ASAM S.A., la société d’assistance aéroportuaire du Mali, a annoncé aujourd’hui sa certification en tant qu’Organisme de Maintenance Agréé et son habilitation à fournir des services de maintenance en ligne pour l’ensemble des avions de type Boeing 737 (300/400/500 – 600/700/ 800) et Airbus A320 (A318 à A321) qui desservent l’Aéroport International Président Modibo Keita – Sénou de Bamako.

Grâce au partenariat développé avec AMC Aviation, un organisme d’entretien français agréé par l’Agence Européenne de Sécurité Aérienne, la station de Bamako (Mali) a été approuvé et ajouté à la liste des sites de maintenance en Ligne de l’agrément Partie 145 : FR.145.0674 – Règlement (UE) 1321/2014, le 12 décembre 2017.

Cette certification permet à ASAM S.A., sous le label ASAM Technics, d’effectuer la maintenance des avions et de délivrer une approbation pour remise en service (APRS) pour un aéronef immatriculé dans un pays membre de l’Union Européenne ou immatriculé auprès de l’Agence Européenne de Sécurité Aérienne (EASA) ce qui en fait l’un des premiers MRO de ce type (non compagnie aérienne) en Afrique de l’Ouest.

La première délivrance a été effectuée par des techniciens d’ASAM Technics le 13 décembre 2017 sur un vol Aigle Azur A 320 de Bamako à Paris / Orly.

« Les compagnies africaines sont en recherche permanente de solutions d’économies de coûts et particulièrement en termes de maintenance aéronautique. De plus le Mali dispose d’une localisation géostratégique forte qui permet le développement de services aéronautiques à l’ensemble de la sous-région » a déclaré Dominique DREUIL, directeur général de ASAM S.A. « Un nouveau terminal vient d’être achevé à l’aéroport de Bamako et la mise en place d’un environnement rigoureux répondant aux normes internationales les plus exigeantes ne fera qu’accroître l’attractivité de notre plateforme », a-t-il ajouté.

Selon l’étude de marché ICF International 2015 ; 17% des dépenses en maintenance des compagnies africaines sont consacrées à la maintenance en ligne. Et tandis que le marché du transport aérien est en pleine expansion en Afrique, les marges restent parmi les plus faibles du monde, ce qui rend encore plus important le besoin de réduire les coûts. Selon un des derniers rapports de l’IATA, les marges devraient se dégrader de 3,4% à 0,6% de 2017 à 2018.

ASAM Technics dispose désormais d’installations modernes, de tous les outils nécessaires et répond aux normes rigoureuses requises pour assurer la maintenance en ligne à l’aéroport de Bamako.

par -

“Il est fondamental pour les pays africains de consolider les relations sud-sud et de partager leur savoir-faire afin d’améliorer leurs performances économiques et la compétitivité des compagnies aériennes africaines” a avancé le ministre du Transport, Radhouane Ayara.
Il a souligné, mardi, à l’occasion de la réunion des directeurs techniques des compagnies africains, tenue pour la première fois, à Tunis, à l’initiative de TUNISAIR TECHNICS et en collaboration avec Africain Aviation (promoteur de l’aviation en Afrique), que le renforcement de la connectivité avec le continent africain demeure un axe prioritaire dans le secteur du transport, notamment aérien.
Et d’ajouter que cette rencontre s’inscrit dans le cadre des orientations stratégiques du plan de développement de la Tunisie pour la période 2016-2020 visant à renforcer la coopération avec les pays du continent africain et développer davantage les relations et les échanges économiques et culturels.
Cet événement se propose, également, d’établir une base de données des capacités des compagnies africaines en matière de maintenance aéronautique et de promouvoir les sources d’approvisionnement.

Le ministre a fait savoir que “Tunisair Technics”, filiale de TUNISAIR, envisage, selon son programme de développement de la maintenance aéronautique, de développer ses expertises sur le marché africain en proposant des services aux compagnies opérant en Afrique et en particulier en Afrique de l’Ouest.
De son côté, le PDG de la compagnie aérienne TUNISIAR, Elyes Mnakbi a souligné que cette réunion permet à la société ” TUNISAIR TECHNICS ” de promouvoir ses services, d’autant qu’elle est actuellement en période de restructuration et de modernisation visant l’excellence dans le domaine de la maintenance aéronautique.
La société dispose, par ailleurs, d’un centre de formation, récemment mis en place et exploité en partenariat avec Airbus.
“Ce centre qui est doté d’une infrastructure performante, d’une main d’œuvre qualifiée et des certifications de niveau international, offre des services de maintenance et de réparation aéronautique (MRO) attractifs pour les compagnies africaines”, a-t-il fait remarquer.

Pour le président d’AFRICAIN AVIATION, Nick Fadugba Fraes, la réunion des directeurs techniques des compagnies africaines constitue une opportunité pour promouvoir la coopération en Afrique, à travers la maintenance et l’entretien des flottes des compagnies aériennes.
Et de poursuivre que les compagnies aériennes doivent travailler ensemble et coopérer pour réaliser des joint-ventures (projets mixtes) et des projets gagnants-gagnants.
“Nous n’avons pas besoin de réparer nos avions en Europe si nous pouvons diriger vers la Tunisie ou le Caire” a-t-il dit.

par -

Le nombre global des écoles qui bénéficieront du programme de maintenance dans le cadre du ” Mois de l’école 2 “, à Sidi Bouzid, devra atteindre 150 écoles, sur un total de 327 établissements dans la région, indique, vendredi, à l’agence TAP, le commissaire régional à l’éducation, Taieb Nsibi.
Un inventaire des interventions à effectuer par les hommes d’affaires, les associations et les organisations a été établi. D’ores et déjà, 40 hommes d’affaires ont pris en charge la réfection de 40 écoles, signale la même source.
Au cours de la précédente année scolaire, une centaine d’écoles ont bénéficié de ce programme dans sa première édition, rappelle Nsibi.

par -

Jusqu’au 16 août 2016, Sept collèges ont bénéficié de travaux de maintenance, dans le gouvernorat de Gafsa, indique à l’agence TAP Mohamed Henchiri, responsable au commissariat régional à l’éducation. Ces travaux sont menés dans le cadre du programme national “Mois de l’école 2” lancé le 3 courant par le ministère de l’Education pour se poursuivre jusqu’au 2 septembre.
La participation des parents d’élèves à ce programme s’est renforcée, durant la deuxième semaine de son lancement, fait remarquer le responsable signalant que les travaux concernent le badigeonnage des bâtiments, l’achat d’équipement, outre des aides pour la rentrée consistant en livres et vêtements.
Les travaux de réfection menés par le ministère de l’Education en dehors de ce programme, englobent 14 écoles primaires moyennant 1,5 million de dinars. Il s’agit, en outre, du réaménagement du Lycée Ibn Rochd, à Gafsa, pour un coût global de 800 mille dinars, ainsi que la réhabilitation de six réfectoires.
S’agissant de l’approvisionnement en eau des établissements scolaires, sept puits ont été créés à Oum Larayes et Sened, outre l’installation de quatre réservoirs d’eau, en attendant d’en créer 14 autres.

par -
Les cours ont été suspendus

À l’occasion de la rentrée scolaire 2015/2016,  le commissariat régional de l’Education à Tunis, a annoncé que prés de 50 établissements scolaires ont bénéficié de travaux de maintenance et de réhabilitations, rapporte le quotidien Al Chourouk, lundi 14 septembre 2015.

Cette campagne s’inscrit dans le cadre du mois de l’école et vise à rénover des établissements éducatifs sur tout le territoire de la République et particulièrement les établissements situés dans les zones rurales dans le but de fournir aux enfants de la Tunisie et aux futures générations les meilleures conditions d’éducation et ce, sur un même pied d’égalité.

FOCUS 🔍

Comme à l’accoutumée, la BIAT- Banque Internationale Arabe de Tunisie – lance sa campagne estivale à destination des Tunisiens Résidents à l’Etranger « TRE...

Le meilleur des RS

Notre rubrique «Le meilleurs des réseaux Sociaux », début de la saison estivale oblige, choisit de mettre en lumière une initiative citoyenne, soutenue par un...

INTERVIEW

Walid Ben Salah, expert comptable, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont l'augmentation et à plusieurs reprises...

AFRIQUE

Nigeria Air, c’est le nom de la compagnie aérienne nationale que le pays le plus peuplé d’Afrique va lancer d’ici la fin de l’année....

Reseaux Sociaux

SPORT

"On essaie de trouver un accord, Nice, Balotelli et nous", a déclaré le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, Andoni Zubizarreta, au sujet de l'éventuelle arrivée...