Tags Posts tagged with "mariage"

mariage

par -

Samia Daoula, juge chargée de mission à l’office du ministère de la Femme, a déclaré sur Mosaïque fm que l’article 227 bis du code pénal autorisant le violeur à épouser sa victime devra être amendé.

Elle a ajouté que l’autorisation du mariage sera annulée et des peines de prison varieront entre 20 ans et la perpétuité en cas de récidive.

par -

L’Office d’état civil et le Tribunal cantonal de Vaud en Suisse viennent de refuser le mariage d’une Suissesse de 71 ans avec un jeune Tunisien d’un demi-siècle son cadet, y voyant « une escroquerie sentimentale à but migratoire.»

Selon le quotidien suisse « 20 minutes », les deux tourtereaux se sont connus sur internet. La secrétaire retraitée de l’instruction publique a l’expérience des mariages mixtes. « Je me suis déjà mariée en 1988 avec un Camerounais de 13 ans mon cadet. Un de ses cousins est venu et a semé la pagaille. Il battait sa femme et a entraîné mon mari dans une vie débridée. Nous avons divorcé.»

L’arrière-grand-mère a été contactée via Facebook par le Tunisien alors âgé de… 18 ans. «On aime le rap, les balades dans la nature. Nous avons les mêmes idées», décline la septuagénaire. Mais elle n’avait pas encore rencontré son «fiancé» en vrai qu’elle voulait déjà se marier avec lui. L’Office d’état civil lui a alors conseillé de sortir du virtuel. C’est ainsi qu’elle s’est déplacée en Tunisie en août 2015. Le séjour a duré cinq jours et une demande en mariage a été déposée à l’ambassade suisse sur place. «On s’est tout de suite reconnus à l’aéroport. Il ne m’a pas embrassée car c’est interdit. Il m’a emmenée dans une maison à 250 kilomètres de Tunis. Nous avons partagé la même chambre. Sa famille vit de la vente de chèvres et de moutons. Il ne voulait pas que je parte. Je n’avais pas envie de revenir en Suisse. Il m’appelle «Ma vie». Je ne peux pas vivre sans lui. Je veux l’épouser.» Après l’Office d’état civil, le Tribunal cantonal s’est opposé, le 26 avril, à ce mariage.

Lui partageant visiblement la même passion, le jeune fiancé jure sur ses grands dieux que  « la différence d’âge ne pose pas de problèmes ». « Je l’ai présentée à ma famille, pas à mes amis. Ma sœur lui a offert un coran. Je suis magasinier. Je gagne environ 100 fr par mois. Je ne veux pas avoir d’enfants. Je l’aime et je veux vivre avec elle», a-t-il dit.

Le journal le monde écrit dans son dernier numéro que, pour désengorger les tribunaux, les députés ont adopté, jeudi 19 mai, l’amendement du gouvernement qui prévoit le divorce par consentement mutuel sans passage devant le juge aux affaires familiales.

Les époux, poursuit le journal, accompagnés chacun de leur avocat, pourront négocier leur séparation et la convention de divorce sera enregistrée chez un notaire. Le divorce sera effectif après un délai de quinze jours de rétractation.

par -
Selon des informations rapportées par le site français l’Expression

Selon des informations rapportées par le site français l’Expression, plus de 700 millions de femmes dans le monde ont été mariées alors qu’elles étaient enfants, a dénoncé mardi le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) qui a organisé à Londres une conférence sur la lutte contre les mariages forcés et l’excision.

Baptisée “Girl Summit 2014”, cette conférence co-organisée avec le Premier ministre britannique David Cameron, est la première du genre, selon l’Unicef. Elle vise à rallier des soutiens à travers le monde afin de mettre un terme aux mariages forcés et à l’excision, qui touche plus de 130 millions de femmes et fillettes dans le monde.

Selon de nouveaux chiffres de l’organisation onusienne, parmi les 700 millions de femmes victimes de mariage forcé, plus d’une sur trois (250 millions) l’ont été alors qu’elles n’avaient pas 15 ans. Concernant les mutilations génitales particulièrement pratiquées dans 29 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, l’Unicef note une amélioration de la situation, affirmant que le risque pour une adolescente de subir une excision s’est réduit d’un tiers en 30 ans.

par -
L’Association nationale des chambres des notaires s’est déclarée contre la taxation du mariage au moyen d’un timbre fiscal et a réclamé le retrait de cette

L’Association nationale des chambres des notaires s’est déclarée contre la taxation du mariage au moyen d’un timbre fiscal et a réclamé le retrait de cette mesure inscrite dans la loi de finance complémentaire.

Dans une déclaration à la Tap, un membre de l’association a indiqué que cette mesure est contraire aux dispositions constitutionnelles et aux valeurs universelles et sociales qui consacrent le droit au mariage sans restriction, ni obligation fiscale.

par -
Le Roi du Maroc Mohammed VI a présidé la cérémonie de conclusion de l'acte de mariage du  prince   Rachid avec Oum Keltoum

Le Roi du Maroc Mohammed VI a présidé la cérémonie de conclusion de l’acte de mariage du prince Rachid avec Oum Keltoum Boufarès.

Le ministère de la Maison Royale annonce que le Roi Mohammed VI, a présidé, dans l’après-midi de dimanche 15 juin 2014, au Palais Royal à Rabat, la cérémonie de conclusion de l’acte scellant le mariage de son frère le Prince Moulay Rachid, avec Mademoiselle Oum Keltoum Boufarès, qui est la fille d’un haut fonctionnaire marocain.

par -
La fille du président du Nigeria Good Luck Jonathan

La fille du président du Nigeria Good Luck Jonathan, s’est mariée le 12 avril dernier à Abuja. Elle a eu un mariage à couper le souffle, sa robe était magnifique, le lieu du mariage était super bien décoré. Les invités aussi sont rentrés très heureux. Le Concepteur de luxe Malivelihood a publié des échantillons de certains cadeaux que les invités ont reçu au mariage de la fille du président, un des cadeaux était des iPhone en or plaqué, rapporte le site africain des célébrités « africeleb ».

par -
Selon le journal Al Sour

Selon le journal Al Sour, une récente étude effectuée sur le mariage relève que les jeunes tunisiennes préfèrent se marier qu’après l’âge de 35. Les données de cette étude montrent que le mariage à cette tranche d’âge demeure un danger pour la santé de la femme et du nouveau né. La même source précise que la pauvreté et le chômage sont derrière le mariage tardif.

par -
Selon le journal Al Sour

Selon le journal Al Sour, une récente étude effectuée sur le mariage relève que les jeunes tunisiennes préfèrent se marier qu’après l’âge de 35. Les données de cette étude montrent que le mariage à cette tranche d’âge demeure un danger pour la santé de la femme et du nouveau né. La même source précise que la pauvreté et le chômage sont derrière le mariage tardif.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux