Tags Posts tagged with "Poulina Group Holding"

Poulina Group Holding

par -

Le 14 juillet 2017, Poulina Group Holding (PGH) fêtera 50 ans d’existence. Encouragé par le soutien de ses 5 amis, Mohamed Bouzguenda, Feu Abdelhamid Bouricha, Mohamed Ben Ayed, Feu Slaheddine Chadly et Feu Hedi Brini, puis rejoint en 72 par Feu Mohsen Kallel, le visionnaire Abdelwaheb Ben Ayed s’était donné pour mission de révolutionner les habitudes culinaires de ses concitoyens (basées historiquement sur les viandes rouges) pour assurer leur sécurité alimentaire.

Le temps lui donna raison : une véritable révolution s’est produite ; la consommation de la viande de volaille s’est multipliée par 75 et passa à plus de 15kg en seulement quatre décennies.

Et c’est en 1967 qu’a débuté l’incroyable aventure de Poulina, couronnée par la mise en place de l’aviculture moderne en Tunisie, avant de diversifier ses activités pour devenir le premier groupe industriel privé en Tunisie, qui opère aujourd’hui dans 8 secteurs principaux : l’intégration avicole, les produits de grande consommation, la transformation d’acier, l’emballage, l’immobilier, le bois et les biens d’équipement, les matériaux de construction et le commerce & service.

PGH géant de la Bourse de Tunis

En 2008, le groupe se restructure en une holding (Poulina Group Holding) et s’introduit en bourse pour représenter ainsi la plus grande capitalisation boursière de l’époque ; il a remporté le prix de la meilleure introduction africaine en bourse pour l’année 2008. Les investissements du groupe sont estimés à plus de 2 000 millions de dinars depuis 1967.

Poulina n’a pas cessé de croire en la Tunisie, en effet une grande partie de ses investissements (1 000 millions de dinars) ont été faits après la révolution de 2011 malgré une conjoncture économique difficile et un climat social perturbé. Ainsi plusieurs régions désavantagées de la Tunisie tels que Agareb, Oued Zarga, Jbel Ouest ou encore Saouef ont vu leur économie se développer grâce aux nombreux projets qui y ont été implantés.

Du Maghreb à l’Asie en passant par l’Afrique subsaharienne, le géant tunisien compte aujourd’hui 108 sociétés qui génèrent un chiffre d’affaires additionné de 2700 millions de dinars.

L’action de PGH connait actuellement une croissance à deux chiffres et a enregistré depuis le début de l’année 2017 +23% et une augmentation de 77 % sur les 12 derniers mois.

Poulina : Premier employeur

Poulina Group Holding est le premier employeur privé en Tunisie avec plus de 12 000 collaborateurs directs dont 2 500 cadres et une moyenne de 1 100 nouvelles recrues chaque année. C’est aussi le précurseur de l’essaimage en Tunisie depuis 40 ans, avec des milliers d’entreprises créées en périphérie du groupe, afin de permettre à plusieurs collaborateurs d’ouvrir leur propre projet et de développer leur activité.

Au-delà de ses structures, PGH œuvre pour la diminution du taux de chômage en Tunisie et explore de nouveaux horizons pour les jeunes diplômés tunisiens. Ces dernières années, la holding s’est associée à des organismes d’éducation et des universités européennes pour proposer des formations spécifiques et uniques aux ingénieurs Tunisiens. Par ailleurs, pour son 50ème anniversaire Poulina a lancé la fondation « Poulina pour le savoir ».

Poulina Ecole de la vie

Au cours de ces 50 ans d’existence, Poulina a vu évoluer dans ses rangs des dizaines de milliers de collaborateurs. Des générations de compétences se sont succédé, imprégnées de la culture Poulina qui ne se limite pas à la maîtrise de la fonction, mais bien au-delà pour s’inscrire dans une évolution continue et atteindre la perfection. PGH leur propose continuellement des formations présentielles et à distance. Le groupe a d’ailleurs déboursé plus de 10 millions de dinars pendant la dernière décennie en organisant plus de 10 000 sessions de formation.

Poulina, entreprise Ecoresponsable

Du fait de son envergure, Poulina détient une grande responsabilité vis-à-vis de l’environnement et œuvre par tous les moyens à le préserver. A cet effet plusieurs de ses sites de production sont certifiés conformes aux normes internationales ISO qui visent à réduire l’impact environnemental de ses activités, qu’elles soient industrielles ou agricoles. Par ailleurs et toujours dans un contexte écologique, Poulina a été un acteur pionnier dans la maîtrise de l’énergie à travers la cogénération. Ce processus permet de réduire la consommation énergétique de plusieurs de ses sites de production et de récupérer les émissions de CO2 pour en produire de l’électricité. PGH se soucie aussi des ressources hydrauliques, qui se font de plus en plus rares, en installant des stations d’épuration des eaux usées dans la plupart des usines agroalimentaires afin de les réutiliser pour l’irrigation.

Poulina entreprise citoyenne

Poulina a œuvré depuis sa création à soutenir et être aux côtés des Tunisiens les plus démunis, notamment pendant les événements religieux (Ramadan), les vagues de froid et les inondations.

Poulina accorde une attention particulière aux loisirs des             enfants tunisiens nécessiteux issus des régions défavorisées ou accueillis par des associations tel que SOS villages ainsi que les enfants des martyrs du terrorisme (militaires et sécuritaires) en les invitant périodiquement dans ses parcs d’attractions Carthage Land LAC et Hammamet.

Poulina est partenaire du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés et du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance.

Communiqué

par -
« En dépit d’une année 2011 difficile

Durant ce 3ème trimestre 2016, Poulina Group Holding, a réalisé une importante amélioration, au niveau des revenus, de +17% par rapport à 2015. Cette variation est expliquée essentiellement par la progression de tous les métiers à l’exception des métiers bois et immobilier   Les plus importantes variations au niveau des ventes par métier se présentent comme suit :
1- Intégration Avicole : +22% (soit une augmentation des ventes de 35 millions de dinars)
2- Commerces et services : +25% (soit une augmentation des ventes de 13 millions de dinars)
3- Produits de grande consommation : +12% (soit une augmentation des ventes de 10 millions de dinars)
4- Matériaux de construction : +24% (soit une augmentation des ventes de 6 millions de dinars)
5- Emballage : +7% (soit une augmentation des ventes de 2 millions de dinars)
6- Transformation d’acier : +10% (soit une augmentation des ventes de 2,5 millions de dinars)
Quant aux investissements réalisés durant ces 9 mois, ils ont atteint 75,8 millions de Dinars contre 99,3 millions de Dinars pour la même période en 2015, la majorité de ces investissements, soit 69%, est affectée au métier intégration avicole (52,5 millions de dinars pour achever la nouvelle usine d’aliments et les nouveaux centres d’élevage).

par -
Globalement PGH a enregistré

Pour 2016, la valeur des projets qui ont été ou qui seront lancés par Poulina Group Holding (PGH) porte sur 233 millions de dinars et concerne principalement la construction de nouveaux centres d’élevage, l’extension de l’usine d’aliments de Zaghouan et la construction d’une usine d’extrusion de Soja. C’est ce qui a été indiqué lors de la communication financière du groupe, qui se tient actuellement à l’IACE.

Ces investissements concernent également la réalisation d’un projet de collecte de coproduits des abattoirs de volailles, la construction d’une usine de cassage d’oeufs, d’une usine de briqueterie et d’une usine de galvanisation.
Ces projets portent aussi sur l’ouverture de 5 nouveaux magasins Mazraa Market.

par -
Poulina Group Holding a enregistré durant ce 4 ème trimestre 2013 une importante augmentation de 21% de ses revenus par rapport au 4ème

Poulina Group Holding a enregistré durant ce 4 ème trimestre 2013 une importante augmentation de 21% de ses revenus par rapport au 4ème trimestre 2012 : cette hausse a été enregistrée au niveau de tous les métiers qui se sont tous bien comportés durant ce trimestre et même sur toute l’année 2013. Enfin coté investissement, PGH a alloué 95 millions de dinars pour la réalisation de nouveaux investissements durant l’exercice 2013. Toute fois l’écart entre 2012 et 2013 est justifié par l’investissement stratégique relatif à la prise de participation dans la société Ennakl en 2012.

Dans le métier de l’acier, PGH fait état de l’entrée en exploitation, en fin d’année, de la nouvelle usine des tubes en acier au Libye. A noter aussi, l’achèvement, en fin d’année, de la nouvelle usine de fabrication des équipements de BTP en chine (en partenariat avec des leaders européens)

par -
Le groupe  PGH (Poulina Group Holding)  a enregistré

Le groupe PGH (Poulina Group Holding) a enregistré, durant le 2 e trimestre 2013, une augmentation de 7% de ses revenus par rapport à 2012. Cette hausse, selon la même source, est expliquée principalement par la hausse des ventes locales (+9%) et la forte hausse des ventes des activités : Intégration avicole (+23%) ; Produits de grande consommation (+12%) et l’activité emballage (+13).

Les Indicateurs du 2e trimestre

Les faits saillants par métier au cours du 2e trimestre 2013 par rapport au 2e trimestre 2012 sont comme suit:

Aviculture :

Les revenus de ce métier ont connu une augmentation de 23% par rapport au 2ème trimestre 2012. Cette augmentation est expliquée principalement par la hausse du chiffre d’affaires volaille.

Produits de grande consommation:

Une évolution de 12% des ventes expliquée principalement par la hausse des ventes de l’activité produit laitier et dérivé d’environ 13%.

Toutefois, les ventes à l’export ont progressé de 20%, dues essentiellement à la hausse des ventes huile et margarine qui ont évolué d’environ 33%.

Au niveau des investissements, la finalisation de la nouvelle usine des crèmes glacées à Kairouan qui en phase d’essai, cette dernière va augmenter la capacité de production du groupe d’environ 70% (investissement de 23,2 millions de dinars).

Transformation d’acier:

Les revenus de ce trimestre ont connu une baisse de 16% par rapport au 2ème trimestre 2012. Cette baisse est expliquée essentiellement par la forte régression des ventes locales de -26%.

Emballage :

Les revenus de ce métier ont augmenté de 13% par rapport au 2ème trimestre 2012. Cette augmentation est due principalement à la forte hausse des ventes sur le marché local de 21%.

Matériaux de construction :

Les revenus de ce métier ont augmenté de 2% par rapport au 2ème trimestre 2012.

Cette évolution est expliquée principalement par la hausse des ventes locales de 11% suite à : l’augmentation des ventes de céramique qui s’explique par le retour au fonctionnement normal de l’usine de céramique implantée en Lybie. La hausse des ventes des briques après l’augmentation de la capacité de production de l’usine de brique.

Construction:

Les revenus de ce métier ont augmenté de 2% par rapport au 2ème trimestre 2012.

Cette évolution est expliquée principalement par la hausse des ventes locales de 11% suite à :

L’augmentation des ventes de céramique qui s’explique par le retour au fonctionnement normal de l’usine de céramique implantée en Lybie. La hausse des ventes des briques après l’augmentation de la capacité de production de l’usine de brique.

Commerce & services :

Les revenus de ce trimestre ont diminué de 15% par rapport au 2ème trimestre 2012, suite à la diminution des ventes à l’export.

Travaux Publics:

Légère reprise dans la réalisation des projets en LIBYE. Cette activité a enregistré uniquement le démarrage de l’exploitation de l’activité des carrières.

Bois & Biens d’équipements:

Les revenus ont démunie de -9% par rapport au 2ème trimestre 2012. Cette diminution est expliquée essentiellement par la régression des ventes locales de 10%.

par -
Selon les données communiquées par Poulina Group Holding

Selon les données communiquées par Poulina Group Holding, le PGH a enregistré, durant le 1er trimestre 2013, une augmentation de 8% de ses revenus par rapport à la période correspondante de 2012.

Le fait marquant durant ce trimestre c’est la confirmation de la reprise de l’activité matériaux de construction (+11%) constaté, depuis la fin de l’année 2012.

L’évolution de 15% des ventes local est due principalement à l’évolution des métiers : intégration avicole (+17%), Bois et Biens d’équipement (+13%) et Produits de grande consommation (+14%).

Les faits saillants par métier du 1er trimestre 2013 par rapport au 1er trimestre 2012 sont :

Aviculture : Les revenus de ce métier ont connu une augmentation de 17% par rapport au 1er trimestre 2012. Cette augmentation est expliquée principalement par la hausse du chiffre d’affaires aliment composé suite à la hausse des cours des matières premières (maïs et soja) qui a été répercuté en partie sur les prix de vente.

Produits de grande consommation :

Une évolution de 7% des ventes expliquée principalement par la hausse des ventes locales de 14%, suite à l’importante hausse de l’activité produit laitier et dérivé d’environ 40%.

Toutefois, les ventes à l’export ont diminué de 7%, dues essentiellement à la baisse des ventes huile et mayonnaise.

Au niveau des investissements, la finalisation de la nouvelle usine des crèmes glacées à Kairouan qui en phase d’essai, cette dernière va augmenter la capacité de production du groupe d’environ 70% (investissement de 23,2 millions de dinars), cette nouvelle usine va satisfaire la demande très importante durant la période estivale.

Transformation d’acier:

Les revenus de ce trimestre ont connu une augmentation de 6% par rapport au 1er trimestre 2012. Cette augmentation est expliquée essentiellement par la hausse des ventes à l’export de 11% réalisées essentiellement sur le marché UMA.

Emballage :

Les revenus de ce métier ont diminué de 17% par rapport au 1er trimestre 2012. Cette diminution est due principalement à la régression des ventes sur le marché local de 19% expliqué par :

Baisse de la production de l’usine de carton ondulé à Sfax suite à des pannes technique durant le mois de mars.

Baisse des ventes des films étirables suite à une baisse de la demande sur le marché local.

Matériaux de construction:

Les revenus de ce métier ont augmenté de 11% par rapport au 1er trimestre 2012.

Cette évolution est expliquée principalement par la hausse des ventes locales de 23% suite à :

L’augmentation des ventes de céramique qui s’explique par le retour au fonctionnement normal de l’usine de céramique implantée en Lybie.

La hausse des ventes des briques du fait de l’entrée en production de la deuxième ligne de.

Les ventes à l’export ont par contre connu une baisse de 35 % en raison de la régression des marchés Libyen et Algérien.

Au niveau des investissements, il y a lieu de mentionner l’avancement de 85% dans la réalisation de la nouvelle usine de céramique en ALGERIE (budget total 24 millions de dinars) dont l’entrée en production est prévue en 2013.

Commerce & Services:

Les revenus de ce trimestre ont diminué de 6% par rapport au 1er trimestre 2012, suite à la diminution des ventes à l’export.

Pour les ventes locales, on enregistre une évolution de 38% principalement grâce à la hausse des niveaux des cours des matières premières (céréale) en 2013 par rapport à ceux du 1er trimestre 2012.

Travaux publics:

Légère reprise dans la réalisation des projets en LIBYE. Cette activité a enregistré uniquement le démarrage de l’exploitation de l’activité des carrières.

Bois & Bien d’équipement:

Les revenus ont augmenté de 17% par rapport au 1er trimestre 2012. Cette augmentation est expliquée essentiellement par la hausse des ventes locales suite à :

La hausse du revenu des produits électroménagers.

La hausse de vente des articles en plastic suite à l’entrée en exploitation de la nouvelle ligne de fabrication des bouteilles de yaourt.

N.B.T 

par -
Globalement PGH (Poulina Group Holding) a enregistré en 2012 une  augmentation de 9%  de ses revenus  par rapport à  2011. Cette évolution

Globalement PGH (Poulina Group Holding) a enregistré en 2012 une augmentation de 9% de ses revenus par rapport à 2011. Cette évolution principalement est expliquée par la reprise des ventes export +15% surtout pour les métiers de transformation d’acier (+24%) , d’emballage (+49%) et du commerce (+393%). Les investissements ont affiché une importante reprise (+115%), pour atteindre 174,6 millions de dinars en 2012 contre 81million en 2011. L’endettement bancaire a augmenté de 11% soit + 48millions de dinars.

par -
L’analyse des indicateurs financiers  pour le 1er semestre 2012

L’analyse des indicateurs financiers pour le 1er semestre 2012, consolidés de Poulina Group Holding, confirme des performances exceptionnelles et une reprise confirmée de la plupart des activités.

Selon les données communiquées par le PGH, les principales améliorations enregistrées au courant du 1er semestre 2012 se répartissent comme suit:

Un doublement du bénéfice de 106% par rapport à la même période de l’exercice précédent, et ce malgré l’augmentation des charges sociales de 28% et l’augmentation des dotations aux amortissements et provisions de 16.4%.

Une augmentation des bénéfices plus importante que les revenus. Une importante croissance des revenus consolidés de l’ordre de 21 %, par rapport au 1er semestre 2011, expliqué principalement par une progression significative de la contribution des métiers suivants: produits de grandes consommations, transformation d’acier, emballage, bois et bien d’équipements dans la composition de la structure des revenus :

 (en MDT)

Cumul au 30/06/12

Cumul au 30/06/11

variation

Intégration Avicole

253

253

0%

Produits de grande consommation

142

99

43%

Transformation d’acier

65

50

29%

Emballage

48

34

40%

Matériaux de construction

63

52

21%

Commerce & Services

84

69

22%

Equipement

43

23

84%

Immobilier

8

4 

66%

Une progression de l’Ebitda de 39,3% pour atteindre 100,9MDT avec une amélioration du ratio EBITDA/REVENUS qui passe de 12,8% à 14,8%.

Une amélioration du résultat d’exploitation de 52% pour atteindre 70,188 MD avec une amélioration du ratio Résultat d’exploitation /Revenu qui passe de 8 ,2% à 10,3%.

Une augmentation du résultat net consolidé de 106% pour atteindre 45,774 MD, soit un résultat nettement supérieur à celui de toute l’année 2011.

Une croissance des fonds propres du groupe de 3% (après distribution des dividendes 2011).

Une amélioration de l’endettement financier du groupe de 12% soit 79,964 MD avec une amélioration de la stabilité de la structure de la dette après le renforcement des dettes à longs termes sont passées de 60% à 67%.

 

30/06/2012

31/12/2011

30/06/2011

Dettes Long Terme

67%

60%

51%

Dettes Court Terme

33%

40%

49%

Renforcement de la solidité financière avec l’amélioration du ratio d’endettement :

 

30/06/2012

31/12/2011

Fonds propres

491

474

Dettes financières

nettes

604

684

Ratio

Dettes financières /(F.P. +dettes fiancières nettes

55%

 

59%

 

Une amélioration du ratio charges financières/ Revenus qui passe de 3,5% fin 2011 à 3,1%.

Une amélioration du besoin en fonds de roulement de 26% soit moins 69MD ce qui signifie une bonne maîtrise des paramètres d’exploitation et la baisse du ratio en nombre de jours (BFR) qui passe de 147jours à 108 jours. Une augmentation du fonds de roulement de 12% :

 

 

30/06/2012

31/12/2011

30/06/2011

Fond de roulement          (en MDT)

277

246

181

Il convient de rappeler que Poulina Group Holding, est une société anonyme de droit tunisien constituée en Juin 2008 ayant pour activité principale , la promotion des investissements par la détention et/ou la gestion d’un portefeuille titres de valeurs mobilières cotées ou non cotées en Tunisie et/ou à l’étranger.

La prise de participations dans le capital de toutes entreprises créées ou à créer notamment par voie de création de sociétés nouvelles, d’apport de fusion, alliance, souscription, achats de titres ou droit sociaux ou associations…

Le capital social de la société PGH, à la constitution, s’élevait à 150 000 000 DT et représentait des apports en nature sous forme d’actions ou de parts sociales de 72 sociétés du groupe Poulina (à l’exclusion du sous-groupe La Paix : Tourisme). Une augmentation du capital de PGH a été réalisée par appel public à l’épargne et souscription de 16 670 000 actions de 1 DT chacune avec une prime d’émission de 4,950 par action.

Une augmentation du capital du PGH a été réalisée au cours du premier trimestre 2011 par incorporation d’une partie de la prime d’émission d’un montant de 13 333 660 dinars en créant 13 333 660 actions nouvelles gratuites d’une valeur nominale d’un (1) Dinars. Des opérations de restructuration du capital des sociétés émettrices des titres objet des apports en nature ci-dessus indiqués, ont été réalisées avant la création de la société PGH.

Il est à signaler que le groupe Poulina, créé à l’initiative de promoteurs privés tunisiens en 1967, a démarré avec une première entité d’élevage avicole. Au fil des années, la taille du groupe s’est considérablement développée, son activité s’est largement diversifiée ce qui lui a permis d’occuper une place très importante sur le marché tunisien au niveau de plusieurs activités, et notamment : l’agriculture, l’agroalimentaire, l’industrie métallurgique et l’industrie du bois…

par -
D’après  les indicateurs d’activité trimestriels de Poulina Group Holding (PGH)

D’après les indicateurs d’activité trimestriels de Poulina Group Holding (PGH), arrêtés fin juin 2012, ce dernier a enregistré, durant le deuxième trimestre de l’année en cours, une progression de 9% de ses revenus, tous métiers confondus, par rapport à la même date, une année auparavant. Force est de constater que cet accroissement a été réalisé grâce notamment à une importante reprise des ventes à l’export de 11%.

Cependant, les engagements bancaires ont affiché une importante diminution de l’ordre de 18,4% par rapport à ceux arrêtés, à la fin de l’année 2011, soit une baisse de 78,5 millions de dinars.

Selon la même source, les indicateurs par métier au cours de la même période s’établissent comme suit :

Aviculture:

Baisse de 14% des revenus par rapport au 2ème trimestre 2011. Contrairement au 1er trimestre 2012 et au 2e trimestre 2011, le groupe constate une tendance à la baisse des cours des matières premières (maïs et soja), ce qui s’est reflété sur les prix de vente.

Produits de grande consommation :

L’activité agroalimentaire a enregistré une importante progression de 23%, profitant de l’importante augmentation de la vente du lait, la hausse des revenus de l’activité huiles végétales et margarine, de l’entrée en production de la nouvelle usine des crèmes glacées à Oued Ezzarga et l’entrée en production de la nouvelle usine de fabrication de mayonnaise.

Toutefois, la baisse des ventes à l’export en valeur (-13%) est due à la baisse des prix de vente suite à la régression des cours des matières premières pour l’activité huile et margarine.

Transformation d’acier:

Progression de 21% expliquée principalement par l’évolution des ventes export (+24%).

Emballage:

Une hausse de 22% , expliquée principalement par l’augmentation des ventes sur le marché local (+5%) du fait de l’entrée en exploitation de la nouvelle usine de carton ondulé de Jebel El-Oust et des bonnes performances des activités emballage souple, et 2- la hausse des ventes à l’export (+102%).

Matériaux de construction :

Les revenus de ce métier ont augmenté de 13% par rapport au 2ème trimestre 2011. Cette augmentation est due principalement à l’amélioration des ventes locales.

Commerce et services :

Les revenus au deuxième trimestre ont augmenté de 8% par rapport à la même période en 2011, et ce suite à la forte reprise des exportations qui ont connu une hausse de 160%.

Bois et bien d’équipement :

Augmentation de 121% expliquée par la reprise de l’activité électroménagère, l’entrée en exploitation de la nouvelle usine de production et de transformation des articles en plastique, qui a atteint son niveau de production escompté.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Les exportations de l'Algérie ont nettement augmenté à 18,141 milliards de dollars (mds usd) sur la première moitié de l'année 2017 contre 13,323 mds...

SPORT

Reseaux Sociaux