Tags Posts tagged with "projets publics"

projets publics

par -

Au cours des trois dernières années, la délégation de Menzel Bourguiba a bénéficié de plus de 100 projets publics dans divers domaines, selon les rapports des commissions du Conseil local.
Parmi ces projets, figurent l’aménagement de la cité Hached moyennant 5,6 millions de dinars (MD), l’aménagement et la rénovation du service ORL, l’équipement du laboratoire et la construction d’une pharmacie à l’Hôpital régional (5MD), la réalisation d‘un complexe pour l’enfance et l’extension du club d’enfants à la Cité de la Révolution (coût global 450 mille dinars).
Il s’agit, également, des projets d’approvisionnement du complexe Haroun en eau potable au profit de 3000 bénéficiaires (3,5 MD) et de réalisation d’un centre de contrôle technique, ainsi que d’autres projets sociaux, éducatifs et d’infrastructure.
La plupart de ces projets ont été réalisés ou en cours, d’autres sont en phase d’élaboration.

par -

Le Conseil régional du gouvernorat de Jendouba a déposé cinq plaintes, auprès du Tribunal de première instance, contre des citoyens, pour blocage de projets publics, à Ain Draham, Oued Meliz, Ghar Dimaou et Balta-Bou Aouan, affirme à l’agence TAP Faten Khemiri, chef de service du contentieux au gouvernorat.
Les projets concernent la réalisation de routes agricoles et l’installation d’éclairage public sur des terrains dont la propriété est, prétendument, revendiquée par un certain nombre de citoyens, précise Khemiri.
Le Conseil régional s’est adressé à la justice après avoir fait recours à toutes les procédures administratives, techniques et de réconciliation, ajoute la même source.

par -

Le conseiller auprès du chef du gouvernement, chargé du suivi des projets et des programmes publics, Ridha Saidi, a déclaré jeudi 25 mai sur Express fm que la plateforme nationale “Injaz” a été lancée conjointement par le Centre National Informatique et la présidence du gouvernement.

Il a affirmé que ce projet vise à assurer le suivi de l’exécution des projets publics et des programmes régionaux. «Le suivi se fait à travers une plateforme informatisée contenant des indices relatifs aux projets publics. Un tableau de bord de suivi a été également élaboré pour mettre en œuvre les interventions nécessaires pour améliorer le service», a-t-il précisé.

par -

Le président du Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES), Abdellatif Youssef Al-Hamad, a annoncé, lors de la Conférence internationale sur l’investissement, “Tunisia 2020”, qui se tient actuellement à Tunis, que le fonds est prêt à financier certains projets du secteur public proposés dans le cadre de cette conférence et ce, à hauteur de 1,5 milliards de dollars (3,3 milliards de dinars), soit 10% des projets publics proposés par la Tunisie .

Il est à rappeler par ailleurs que le gouvernement tunisien propose aux investisseurs étrangers environ 146 projets (dont 68 publics) touchant plusieurs secteurs économiques.

par -
Les deux  dirigeants du Front populaire Mongi_rahoui_et  zied_lakhdar ont reçu des menaces de mort et le ministère de l'Intérieur est au courant

La Commission parlementaire des Finances, de la planification et du Développement à l’ARP a décidé, lundi, de reporter la discussion du projet de loi relatif aux dispositions exceptionnelles concernant l’accélération de la mise en œuvre des projets publics.
La séance parlementaire tenue, lundi, et à laquelle a assisté le ministre auprès du chef du gouvernement, chargé des relations avec l’ARP, a été levée par Mongi Rahoui, président de la Commission. Rahoui a appelé le gouvernement à soumettre le projet au bureau de l’ARP avant d’être examiné par la commission des Finances, de la planification et du Développement.
La présidence du gouvernement et le ministère de l’Investissement, du Développement et de la Coopération Internationale avaient soumis, jeudi dernier, à la Commission des amendements de la loi 66 pour 2016 concernant l’impulsion de la croissance économique. Ces modifications ont porté sur l’intitulé de la loi et aussi sur ses articles, qui sont passées de 4 articles seulement à 16.
L’accroissement du nombre des articles de la loi 66 (2016) a suscité une polémique au sein du parlement. L’opposition estime qu’il s’agit d’une refonte totale de la loi alors que les députés des partis de la coalition voient que la nouvelle version comporte des propositions du gouvernement actuel.
Le ministre de l’Investissement, du Développement et de la Coopération Internationale, Fadhel Abdelkefi, avait déclaré à TAP, jeudi dernier, que ladite loi constitue ” un outil juridique exceptionnel pour accélérer la réalisation des projets publics bloqués en permettant de solutionner les blocages d’ordres foncier et administratif “.
D’après ses dires, la durée d’application de la loi sera prolongée de 3 à 5 ans. Elle sera tributaire aussi de la durée de mise en œuvre du plan de développement 2016-2020.

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux