Tags Posts tagged with "Suède"

Suède

par -

A Stockholm, un camion a foncé dans la foule dans une grande avenue commerçante de la capitale suédoise. Il y a des morts et plusieurs blessés.

Selon le site 20 minutes, l’incident s’est déroulé au niveau de la station T-Centralen, par laquelle passent toutes les lignes de Stockholm. Pour l’heure, le quartier a été entièrement bouclé, a précisé la même source.

par -

Le président de l’Observatoire Tunisien des Droits de l’Homme, Mustapaha Abdelkebir, a affirmé que 54 immigrés Tunisiens résidant de façon illégale au Suède ont été expulsés.

Il a par ailleurs indiqué, lors de son passage mercredi 22 février 2017, sur Shems Fm, que les immigrés Tunisiens résidaient dans un centre d’hébergement des immigrés illégaux et que eux seuls ont été expulsés.

Outre, Mustapha Abdelkebir a tenu à préciser que les ambassades des autres ressortissants sont entrées en contact avec les autorités Suédoises leur demandant une prolongation du séjour et leur proposant de réétudier les demandes d’asile, chose que l’ambassade Tunisienne n’a pas fait.

par -

Il y a quelques jours, la Suède rouvrait son ambassade à Tunis, après quatorze ans de fermeture pour une raison que ne dit personne, l’occasion pour la ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström, qui était en visite de travail de deux jours à Tunis, de déclarer que son pays «est aujourd’hui bien disposé à soutenir la Tunisie dans la relance de son processus de développement économique et d’être un appui permanent à sa transition démocratique».

Wallström, qui s’exprimait à l’issue d’un entretien et d’une séance de travail avec son homologue tunisien, Khemaies Jhinaoui, évoquait même des «opportunités de partenariat et les projets communs à mettre en place», inscrivant la réouverture de la représentation diplomatique dans le cadre des efforts «de nature à inciter les investisseurs et les compagnies suédoises à s’implanter en Tunisie et à créer des emplois (…) ». Et Jhinaoui de rebondir en indiquant que «plusieurs idées de projets seront présentés à la Suède dans ce cadre».

Cette ouverture et cette relance de la coopération économique entre Stockholm et Tunis interviennent par ailleurs alors que semble finir un différend financier entre l’Etat tunisien et une des plus importantes entreprises suédoises, Lundin Petroleum, un différend qui date de 2012 jusqu’à atterrir sur les bureaux des arbitres du Cirdi (Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements).

Rappelons d’abord que Lundin est un opérateur pétrolier qui exploitait la concession d’Oudhna (Gouvernorat Zaghouan) où l’entreprise publique Etap est actionnaire à hauteur de 20 %. En 2012, l’entreprise suédoise recevait notification d’une taxation d’office de 20 MDT de la part des services fiscaux tunisiens, ramenée à 11 MDT après négociations, mais en réalité 37 MDT à cause des pénalités de retard. L’opérateur fait alors appel en justice et s’adresse au Cirdi, avant que la justice tunisienne ne dise son mot. Fin 2015, une décision du Cirdi a refusé le recours de Lundin à propos de la taxation d’office, mais a accepté sa requête concernant des demandes à supporter par l’Etap.

Le tribunal arbitral lui demande en effet 20 millions USD de dédommagement au titre de la garantie de l’Etat tunisien pour l’Etap. Cette dernière conteste en effet, après Audit, les dépenses faites par Lundin pour le développement de la concession d’Oudhna et avait suspendu le paiement de sa quotepart, en tant qu’actionnaire, dans ces dépenses qu’elle estimait gonflées.

Le différent tuniso-suédois irait cependant, depuis quelques mois, vers une solution à l’amiable. En effet, en août dernier, Lundin aurait envoyé une lettre dans laquelle l’opérateur suédois proposerait un abandon unilatéral d’exécution de la décision arbitrale du Cirdi, selon le Conseiller auprès du ministère tunisien des Domaines de l’Etat, Rjeb Bessrour, dans une déclaration à Africanmanager.

Au ministère des Domaines de l’Etat, où il n’y a pas encore un chargé du contentieux de l’Etat dans la direction du même nom, on réfute ce qui a été dit à propos de cette position. Selon cette dernière, il essayerait «d’obtenir, d’abord ses 4 millions de dinars, assortis d’intérêts et de pénalités de retard, avant de songer à régler sa propre dette en faveur du pétrolier» et que «Tunis aurait même l’intention de retarder les règlements de Lundin jusqu’à ce que les intérêts et pénalités fassent gonfler la note, au point que les deux condamnations s’équivalent…». Une position rapportée par le site d’information Maghreb Confidentiel.

Ce qui semble être sûr, selon nos informations dont la source est le cabinet même du ministère des Domaines de l’Etat, c’est que le différend Tunisie-Lundin s’oriente à pas sûr vers la résolution. Les termes d’un accord à l’amiable ne sont pas encore connus, car n’étant pas encore officiels. Notre sentiment, après les différents entretiens que nous avons avec les chargés de ce dossier, c’est que les deux parties pourraient décider chacune d’abandonner les charges contre l’autre, de ne rien demander l’un à l’autre et de revenir au point de départ.

par -

Pour célébrer la réouverture de l’ambassade de Suède en Tunisie, fermée depuis 2001, la Suède a choisi le Musée national du Bardo pour accueillir, mardi soir, une soirée musicale assurée par des artistes tunisiens et suédois.
La réouverture de la nouvelle ambassade de Suède en Tunisie, a eu lieu mardi matin, à Tunis en présence de la ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallstrom, en visite de travail de deux jours en Tunisie.
La cheffe de la Diplomatie suédoise était présente au Bardo, parmi d’autres personnalités politiques et représentants de la société civile, à la cérémonie de célébration de la réouverture de l’ambassade suédoise en Tunisie, qui a été décidée en novembre 2015, lors de la visite officielle du président Béji Caid Essebsi en Suède, la première dans ce pays scandinave, depuis celle effectuée par le président Habib Bourguiba en 1963.
Pour Mohamed Zine Abidine, ministre des Affaires Culturelles, “le choix du Musée du Bardo pour célébrer la réouverture de la représentation diplomatique de suède à Tunis revêt une symbolique particulière et constitue un indicateur important pour renforcer les relations culturelles bilatérales”.
Le ministre a précisé que les mécanismes de partenariat entre les deux pays pour la période à venir seront établis conformément à des accords bilatéraux entre les ministères des Affaires culturelles des deux pays.
D’ailleurs, la Suède est parmi les pays avec lesquels la Tunisie vise à élargir sa nouvelle politique culturelle basée sur la démocratie participative et la bonne gouvernance locale en optant pour le mécanisme de financement et l’encouragement de l’initiative privée auprès des créateurs régionaux afin qu’ils puissent s’affirmer sur les plans local et international, a encore souligné le ministre.
“Après une fermeture de 14 ans, la réouverture de la représentation diplomatique suédoise à Tunis revêt une importance majeure”, a déclaré à l’agence TAP, Frederick Floren, ambassadeur du Royaume de Suède en Tunisie.
Et pour démarrer un partenariat culturel fructueux, la Suède a choisi le thème de “la liberté d’expression et la littérature d’enfance” pour tous les activités qui seront organisées pendant l’année en cours, a-t-il dit, ajoutant qu’à cet effet, un don de 1400 livres suédois traduits en arabe seront distribués aux jardins d’enfants en Tunisie.
Ces livres sont l’oeuvre de la célèbre écrivaine suédoise Astrid Lindgren dont les écrits sont très importants pour la littérature enfantine en Suède et dans le reste du monde.

par -

L’ambassadeur de la Suède en Tunisie, Fredrik Floren, a affirmé, lors de son passage ce lundi 24 octobre 2016, sur Express Fm, qu’il a pour objectif de doubler les chiffres des exportations vers la Tunisie.

Il a, par la même occasion, annoncé la réouverture de l’ambassade de son pays en Tunisie, après une fermeture qui a duré 15 ans pour des raisons financières. La réouverture aura lieu en la présence de Margot Wallström, ministre suédoise des Affaires étrangères.

par -

Quatre hommes ont été blessés, dont l’un grièvement, hier soir dans le centre de Malmö, la grande ville du sud de la Suède, sans doute pris pour cibles par des tireurs circulant à scooter, a annoncé la police.

La fusillade a éclaté peu avant 19H00 dans une rue du quartier de Fosie. Sur place, les patrouilles de police ont pris en charge un blessé immédiatement évacué vers l’hôpital de la ville.

«Trois autres blessés sont parvenus à se rendre par leurs propres moyens à l’hôpital», a précisé la police locale. Selon des témoins interrogés par le quotidien SydSvenskan, des riverains auraient emmené les blessés dans leurs voitures avant l’arrivée des secours.

«Les agresseurs auraient pu prendre la fuite en scooter. Une enquête a été ouverte pour tentative de meurtre. Aucun suspect n’a été appréhendé», indique la police.

Plusieurs témoins de la scène cités dans la presse suédoise ont évoqué une course-poursuite entre la voiture dans laquelle se trouvaient les quatre victimes et deux scooters.

La voiture prise en chasse par les scooters aurait fait une embardée et fini sa course contre un arbre. Plusieurs individus, au visage dissimulé, auraient alors ouvert le feu sur le véhicule, tirant une vingtaine de balles, croit savoir le quotidien Expressen.

par -

L’équipe féminine de Suède a réussi son entrée dans le tournoi olympique de football, en s’imposant face à l’Afrique du Sud (1-0), mercredi au stade Engenhao à Rio De Janeiro pour le compte de la 1ere journée du groupe E.
Les Suédoises se sont imposées sur le plus petit des écarts, grâce à
un but de Fischer (76e), après un énorme cafouillage de la gardienne sud-africaine.
Le deuxième match du groupe E, mettra aux prises le Brésil à la Chine
à partir de 20h00 (heure algérienne).

par -

Une fusillade a éclaté mardi 26 juillet 2016 dans un centre commercial de Malmö, en Suède. Selon les premiers éléments de l’enquête, un homme a été blessé et le tireur a pris la fuite. Aucun lien n’a été établi avec un acte terroriste, rapporte « ladepeche.fr ».

Selon le journal régional Sydsvenskan, un homme a été blessé par balles à la jambe gauche et transporté à l’hôpital en ambulance. La fusillade a eu lieu juste après 16 heures, dans un centre commercial. La zone a aussitôt été bouclée par la police jusqu’à environ 17 heures.

L’assaillant n’a pour l’instant pas été identifié. De nombreux témoignages ont été recueillis par les enquêteurs pour faire toute la lumière sur cette attaque. Selon le journal The Local, la ville de Malmö fait régulièrement la Une des journaux pour des tirs d’armes à feu, souvent liés à des gangs.

par -

La Suède prévoit d’expulser jusqu’à 80 000 migrants arrivés sur son sol en 2015 et dont la demande d’asile a été ou sera rejetée, a déclaré mercredi 27 janvier Anders Ygeman, le ministre de l’intérieur.

« On parle de 60 000 personnes, mais cela peut monter à 80 000 », a déclaré M. Ygeman au quotidien financier Dagens industri et à la télévision publique suédoise, précisant que le gouvernement avait demandé à la police et à l’Office des migrations de la Suède d’organiser ces retours.

En temps ordinaire, les expulsions s’effectuent sur des vols commerciaux, mais, compte tenu du nombre évoqué, « nous allons devoir utiliser plus d’avions charters » spécialement affrétés, et les expulsions s’étaleront sur plusieurs années, a fait savoir le ministre.

En 2015, 163 000 personnes ont déposé une demande d’asile en Suède. Rapporté à sa population, le pays scandinave a accueilli encore plus de réfugiés que l’Allemagne.

Sur les 58 800 dossiers traités l’an dernier par l’Office des migrations, 55 % ont été acceptés, moyenne sur laquelle se fonde le ministre de l’intérieur pour justifier l’estimation la plus haute.

par -

Selon des informations rapportées par le site « Expressen »,  un migrant tunisien a frappé une mère de famille et a craché sur ses enfants à Stockholm. Identifié et arrêté, le “migrant le plus détesté” de Suède doit désormais quitter le territoire.

Le 5 janvier dernier, les caméras de surveillance d’une station de métro à Stockholm ont permis d’enregistrer des images d’une rare violence. On y voit un homme, manteau brun et chapeau bleu, monter les escaliers de la station Gamla Stan sans intention apparente d’agresser quelqu’un. Tout s’accélère au moment où ce migrant tunisien découvre que la personne devant lui, une femme âgée, a oublié de fermer son sac à main. Il accélère le pas et change de position pour lui voler son bien.Une femme et ses deux enfants assistent à cette tentative de vol. Très courageuse, la mère de famille tente d’interposer. C’est alors que le migrant, furieux, décide de la frapper à la tête. Il va ensuite cracher sur ses enfants, a ajouté la même source.

[youtube=”https://www.youtube.com/watch?v=bWrcpxQkpms”]

INTERVIEW

«La politique africaine ne peut se développer uniquement avec les visites, sporadiques et de courte durée ou seulement à travers le seul ministre des...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux