AccueilMondeSuède : Elections législatives dominées par la question migratoire

Suède : Elections législatives dominées par la question migratoire

Quelque 7,5 millions d’électeurs ont commencé à voter dimanche en Suède lors de législatives à suspens qui devraient signer la fin de la domination des grands partis au profit de l’extrême droite.

Alors que le Premier ministre social-démocrate Stefan Löfven présente ces législatives comme un « référendum pour l’Etat-providence », l’extrême droite en a fait un plébiscite contre sa politique migratoire.

La Suède, qui compte 18,5% d’habitants nés à l’étranger, a enregistré 160.000 demandes d’asile pour la seule année 2015, la plus forte proportion d’Europe rapportée au nombre d’habitants, 400.000 au total depuis 2012.

Les enquêtes d’opinion créditent de 16 à près de 25% des voix le parti des Démocrates de Suède (SD) qui, à l’image du parti Alternative pour l’Allemagne (AfD), dénonce l’immigration comme une menace « culturelle » et réclame le renvoi de centaines de milliers de personnes.

« Les sociaux-démocrates et un gouvernement conduit par les sociaux-démocrates sont l’assurance que les Démocrates de Suède, un parti extrémiste et raciste, n’auront pas d’influence sur l’exécutif », a déclaré Stefan Löfven à sa sortie de l’isoloir dimanche.

Ancien métallo de 61 ans, le Premier ministre et son parti devraient réaliser leur plus mauvais score depuis l’introduction de la proportionnelle en 1911.

Stefan Löfven a perdu des électeurs sur sa gauche et sur sa droite, les uns lui reprochant d’avoir laissé grand ouvertes les portes du pays aux demandeurs d’asile, les autres de les avoir aussitôt refermées.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,017SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -