14.3 C
Tunisie
mardi 26 janvier 2021
Accueil Actualités Pas de mandat contre Gharsalli, entendu comme simple témoin

Pas de mandat contre Gharsalli, entendu comme simple témoin

Le Procureur général de la direction militaire a démenti vendredi l’information faisant état de l’émission d’un mandat de dépôt contre l’ancien ministre de l’Intérieur Najem Gharsalli sur fond de l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat impliquant l’homme d’affaires Chafik Jarraya.
L’information relayée par les médias et sur les réseaux sociaux selon laquelle le juge d’instruction militaire près le Tribunal militaire permanent de première instance a émis un mandat de dépôt contre l’ancien ministre de l’Intérieur Najem Gharsalli est infondée, a indiqué le Procureur général de la direction militaire dans un communiqué.
A ce stade de l’enquête, la seule mesure qui a concerné à l’heure actuelle Najem Gharsalli consiste au fait qu’il a été entendu en tant que témoin en sa qualité d’ancien ministre de l’Intérieur, précise le Procureur général de la direction militaire.
Tout changement dans la situation des parties concernées par l’enquête exige la finalisation de certaines procédures préliminaires, a ajouté le communiqué.
Dans des déclarations accordées cet après-midi à des radios, Najem Gharsalli, ancien ministre de l’Intérieur et ancien ambassadeur de Tunis au Maroc a indiqué que le juge d’instruction du Tribunal militaire l’a entendu en tant que témoin et n’a pas émis à son encontre un mandat de dépôt.
Des médias et réseaux sociaux ont relayé l’information selon laquelle un mandat de dépôt a été émis à l’encontre de l’ancien ministre de l’Intérieur dans l’affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,043FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles