AccueilAutomobilesPrix des voitures neuves : il n'y a pas que le montant

Prix des voitures neuves : il n’y a pas que le montant

Les prix des voitures neuves en Tunisie pour l’année 2023, dévoilés par des sites spécialisés dont le site tunisien Automax, restent, pour certains modèles de certaines marques, à la portée des budgets moyens, fort heureusement. Cependant, le recours aux prêts bancaires est incontournable.

Reste, les défis liés à la disponibilité, et la tendance universelle au remplacement des voitures thermiques par des voitures à 100% électriques, ou hybrides, carburants classiques et électricité en même temps.

Puis, comme l’ont noté certains commentateurs, il faut avoir aussi à l’esprit le relèvement du taux directeur de la Banque centrale de Tunisie à deux reprises en 2022 qui influe le prix du crédit bancaire à la hausse.

En attendant, tels qu’affichés par le site Automax, les prix des voitures neuves en Tunisie, pour cette nouvelle année , hors voitures subventionnées dites « voitures populaires »,vont de 30 mille dinars pour les voitures de la marque Dfsk et la marque Wallys à 427 mille dinars pour les voitures de la marque PORSCHE.

Les candidats  ont aussi la possibilité d’opter pour des voitures de marques SUZUKI et TATA proposés à partir de 34 mille dinars, ou encore des voitures de marque Mahindra à partir de 36 mille dinars, de marque Nissan à partir de 38 mille dinars.

De leur côté, les constructeurs KIA, Changan et DACIA proposent des voitures à partir de 40 mille dinars, Hyundai à partir de 43 mille dinars, Chery et BYD à partir de 44 mille dinars, contre 45 mille dinars pour la marque FIAT et 51 mille dinars pour la marque Peugeot.

La marque Ford propose des voitures à partir de 74 mille dinars, Haval  à partir de 89 mille dinars, Skoda à partir de 90 mille, tandis que les voitures de marque Audi sont offertes à partir de 132 mille dinars, Alfa Roméo à partir de 198 mille dinars, Jaguar à partir de 265 mille dinars et Land Rover à partir de 282 mille dinars.

S’agissant des voitures subventionnées dites « populaires », le plus grand problème est lié aux délais d’attente qui sont longues pour certaines marques  et changent en fonction des nouvelles inscriptions et des livraisons effectuées.

A titre indicatif, pour la voiture Chery qq, les délais d’attente vont de 4 à 6 mois, contre 8 mois pour la marque Mitsubishi, 2 ans minimum pour la Peugeot 208 et 4 à 5 ans pour la Suzuki Célério. Pour la Fiat Panda, les délais sont aussi courts. 

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -