Production, qualité et exportations : Le bon bilan des agrumes

Production, qualité et exportations : Le bon bilan des agrumes

par -

La récolte des agrumes au cours de l’année 2018/2019 devrait atteindre environ 440 mille tonnes contre 346 mille tonnes au cours de la saison précédente, soit une augmentation de 27%.
Selon les données du Groupement Interprofessionnel des fruits, la production de l’orange maltaise a enregistré une évolution de 42% et a atteint 135 mille tonnes. Le gouvernorat de Nabeul a produit environ 120 mille tonnes.
Les pluies enregistrées au cours des mois d’août et de septembre sont à l’origine de cette amélioration remarquable dans la récolte des agrumes, ce qui a contribué d’une manière concrète à l’amélioration de la qualité, ajoute la même source.

En ce qui concerne les autres variétés, la production de la clémentine a évolué de 29% pour atteindre 75500 tonnes contre 58500 tonnes au cours de la saison précédente.
La production du thomson (navel) a augmenté de 27% (110 mille tonnes) contre une quantité de 86500 tonnes en 2017.
La production du citron a évolué de seulement 4% pour atteindre une production de 9200 tonnes contre 7500 enregistrés au cours de l’année dernière.

En ce qui concerne la saison de l’exportation, le groupement a indiqué que certains exportateurs ont démarré la commercialisation de petites quantités de clémentine aux marchés du golfe arabe, indiquant qu’au cours de la saison précédente environ 374 tonnes ont été exportées: Qatar (218 tonnes) et les Emirats Arabes Unis (156 tonnes).
Le marché français se taille la part du lion des exportations tunisiennes des agrumes, surtout la maltaise d’où une quantité de 13500 tonnes exportée au cours de la saison écoulée. Le gouvernorat de Nabeul a produit plus de 75% de la production nationale des agrumes.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire