AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelProjet tuniso-italien pour les pratiques agricoles intelligentes

Projet tuniso-italien pour les pratiques agricoles intelligentes

Le projet tuniso-italien ICAPT « Implémentation de Pratiques Agricoles intelligentes face aux Changements Climatiques en Tunisie », a été lancé, vendredi, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’agriculture, Mahmoud Elyes Hamza.

Fruit d’une coopération technique entre le ministère Italien de la Transition Ecologique et le ministère Tunisien de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, ce projet financé par un don du ministère italien et mis en œuvre par le Centre Méditerranéen des Energies Renouvelables (MEDREC), vise à identifier et à mettre en œuvre des solutions efficaces et durables en vue d’optimiser l’utilisation des terres avec un rendement eau-valeur maximal et des pratiques à faible consommation d’énergie dans les Périmètres Publics Irrigués (PPIs) en aval du barrage de Nebhana, dans les gouvernorats de Kairouan, Sousse, Monastir et Mahdia.

Ce projet a pour objectifs la réduction des émissions de Gaz à Effets de Serre (GES) en utilisant des technologies à faible consommation d’énergie, la mise en place d’une gestion intelligente et économe en énergie dans des zones agricoles et le développement des chaînes de valeur associées et des ressources associées.

Le renforcement de la résilience des communautés agricoles et des moyens de subsistance ruraux face au changement climatique en adoptant une approche participative basée sur la concertation entre les différents acteurs locaux et en implémentant des solutions énergétiques efficaces et durables, figure aussi parmi les objectifs fixés.

ICAPT vise, par ailleurs, la sensibilisation et l’implication des agriculteurs dans une approche agricole intelligente face au climat par la mise en place de zones agricoles intégrées pilotes, et par l’échange d’expériences techniques et managériales, l’amélioration de la productivité et la durabilité de l’agriculture ainsi que l’installation d’une centrale photovoltaïque et d’une armoire à variateurs de vitesse pour l’alimentation de la station de pompage d’eau potable à Chott El Fejij, Gabès.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -