20 C
Tunisie
jeudi 4 juin 2020
Accueil Actualités Ramadan 2020: A Tunis, les infractions économiques en hausse de 37%

Ramadan 2020: A Tunis, les infractions économiques en hausse de 37%

Les infractions économiques ont augmenté, de 37%, à Tunis, au cours du mois de Ramadan 2020. Leur nombre a atteint 951 infractions contre 694 durant la même période de l’année précédente, selon le directeur régional du Commerce à Tunis, Sami Bjaoui.
Il a ajouté dans une déclaration à l’agence TAP, qu’il a été procédé à 6735 opérations de contrôle durant tout le mois de Ramadan (24 avril -23 mai 2020), qui ont ciblé les différentes régions issues du gouvernorat de Tunis, tout en focalisant sur les quartiers et ceux à densité populaire, soit une hausse de 61% par rapport au mois de Ramadan dernier.
IL s’agit de 349 infractions concernent la non présentation des factures d’achats, 164 au niveau de l’augmentation des prix, 270 sur le non-affichage des prix, 31 à cause de l’interdiction de la vente, 18 sur le non respect des mesures de subvention et 6 infractions concernant des marchandises de source inconnue outre 93 dues à l’usage des appareils de mesure non-autorisés, 18 portant sur la fausse publicité et 12 autres diverses .
Selon le responsable, 178 infractions ont été enregistrées dans le secteur des fruits et légumes, 374 dans le secteur des produits alimentaires , 51 dans le secteur des volailles , 15 dans le secteur des poissons , 18 en matière de viandes, 83 dans le secteur des tabacs, 160 dans le secteur des boulangeries et des pâtisseries et 72 autres dans des secteurs divers.
S’agissant des produits saisis au cours du mois de Ramadan, la direction régionale du commerce a enregistré 5,4 tonnes de fruits et légumes, 7440 œufs, 4 tonnes de miel, 6,4 tonnes de farine et 8 tonnes de semoule outre 6329 paquets de cigarettes, 434 litres de lait outre 519 litres de l’huile végétales subventionnées, 330 kg de sucre subventionné, et 130 kg de viandes.
Parallèlement, 342 réclamations sur un ensemble de plaintes reçues, soient auprès de l’Instance Nationale pour la Lutte Contre la Corruption ou à travers le numéro vert des services de contrôle économique ont été traitées.
La direction régionale du Commerce à Tunis a intensifié le contrôle sur les secteurs vulnérables de consommation pour assurer un approvisionnement régulier du marché en différents produits alimentaires à l’occasion du mois de Ramadan et dans le cadre de la lutte contre les pratiques de monopole qui ont surgi lors du déconfinement ciblé pour lutter contre le nouveau coronavirus.
Un programme de contrôle a été, dans ce cadre, élaboré pour toucher les différents secteurs et les circuits de distribution dans les quatre coins du gouvernorat, en collaboration avec les services sécuritaires et de la santé et des commissariats régionaux de développement agricole dans la capitale de Tunis, qui compte à elle seule, près de 50 mille points de vente dans les différents secteurs d’activités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La plateforme [email protected] d’AMEN BANK

Dans le cadre de sa mobilisation continue, pour faire face aux répercussions économiques et sociales, engendrées par le COVID-19, AMEN BANK vient...

Réseaux Sociaux

103,215FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,287SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles