AccueilLa UNERécolte céréalière: Chacun joue sa propre partition!

Récolte céréalière: Chacun joue sa propre partition!

En définitive, personne ne sait à combien va s’élever la production céréalière en Tunisie cette année. Le ministère de l’Agriculture a ses propres chiffres  et prévisions, et l’Union des agriculteurs les siens. Et le décalage entre les uns et les autres est immense, il va du simple au double. Si les services officiels parlent de 17 millions de quintaux contre 15 millions de quintaux l’année écoulée, les prévisions de l’organisation  agricole ne vont pas au-delà de 8,5 millions de quintaux au mieux. Faudrait-il y voir une « guerre de canards » – étant entendu par  canard une fausse nouvelle- ou s’agirait-il d’approches d’évaluation différentes  voire antinomiques ? Le fait est que l’UTAP (Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche) s’en tient mordicus à ses projection, évoquant par le truchement de son chargé des grandes cultures, Mohamed Rjaibia, une récolte céréalières oscillant entre 8 à 8,5 millions de quintaux, soit une augmentation de 10 à 13% par rapport à la récolte de la saison écoulée qui était de 7 millions de quintaux.

- Publicité-

La moisson enregistre un taux d’avancement de 40%, a-t-il ajouté, en marge de la réunion du bureau exécutif élargi de l’Union,  écartant la possibilité de rencontrer des problèmes de stockage étant donné qu’il s’agit «d’une récolte modeste par rapport au record de 2018-2019 qui était de 24 millions de quintaux ». Toujours selon lui « la récolte de la saison actuelle aurait pu être catastrophique en l’absence des pluies de mars et Avril 2021 qui ont sauvé la saison ».

« Le manque d’intrants, notamment les engrais ( Ammonitrate et DAP ((Di-Ammonique Phosphate)) en quantités nécessaires et au temps opportun, associée aux conditions climatiques qui n’étaient pas favorables aux cultures durant les premiers mois de la saison ont failli anéantir la saison agricole », estime le responsable.

32 millions de quintaux de céréales à importer

Il a souligné que la Tunisie aura besoin d’importer prés de 32 millions de quintaux de céréales, soit 70% de ses besoins en céréales et 90% de ses besoins en blé tendre.

D’après lui, l’incapacité d’atteindre l’autosuffisance en céréales souligne plus que jamais la nécessité de trouver des solutions véritables à cette situation d’autant plus que « la Tunisie est capable d’atteindre l’autosuffisance en céréales en quelques années si la volonté y est et si certains préalables sont réunis ».

Parmi ces préalables, il  a cité la bonne préparation de la saison agricole, l’anticipation des besoins en intrants et le traitement des grandes cultures comme étant un système agricole intégré. Il a, en outre, mis l’accent sur l’importance de la recherche scientifique pour améliorer l’adaptation aux changements climatiques (irrégularité des précipitations, rareté des ressources en eau, sécheresse…) et la nécessité de mettre en place une nouvelle carte agricole et d’inciter les centres de recherche à développer des semences qui s’adaptent au climat tunisien et aux changements climatiques.

Le chargé des grandes cultures a aussi appelé à soutenir les petits agriculteurs, qui représentent la majorité des producteurs, à adopter le mécanisme des prix variables en fonction de l’évolution des coûts et à mettre en place un système de vulgarisation agricole proche des agriculteurs.

Réfutant l’opinion dominante selon laquelle les agriculteurs ont tendance à ne pas privilégier les semences sélectionnés, il a déclaré  que « cette idée ne reflète en rien la vérité d’autant moins que les coopératives et les sociétés publiques et privées qui produisent les semences sélectionnées ne fournissent pas les quantités et les variétés demandées par les agriculteurs ».

Il a, à ce titre, proposé d’adopter de nouvelles approches d’action basées sur la coordination entre les coopératives et les agriculteurs, tout en fixant les besoins qualitatifs et quantitatifs de ces derniers avant le début de chaque saison conformément à une nouvelle carte agricole qui identifie les zones de production selon les variétés utilisées.

Il a également indiqué que « l’utilisation des semences sélectionnées par les agriculteurs reste aussi tributaire de la mise en place de mécanismes d’appui et de financement au profit des producteurs pour garantir le bon rendement de ces semences ».

La production mondiale de blé en hausse de 1,4%

Alors que les besoins de la Tunisie en céréales étrangères  ne semblent  pas devoir décroître, il est essentiel de savoir  que les premières prévisions de la FAO concernant la production en 2021 s’établissent à présent à près de 2 821 millions de tonnes (y compris le riz en équivalent usiné), soit un nouveau record et une progression de 1,9 pour cent par rapport à 2020. La production mondiale de blé devrait, quant à elle, enregistrer une hausse de 1,4 pour cent en glissement annuel et il est prévu que la production de riz progresse de 1,0 pour cent.

L’utilisation mondiale de céréales en 2021-2022 devrait croître de 1,7 pour cent et atteindre un nouveau niveau record de 2 826 millions de tonnes. La consommation alimentaire totale de céréales devrait augmenter au même rythme que la population mondiale et donc rester à un niveau annuel stable de 150 kg par habitant.

Selon les premières prévisions de la FAO, les échanges mondiaux de céréales en 2021-2022 devraient augmenter de seulement 0,3 pour cent par rapport à leurs niveaux d’ouverture élevés de 2020-2021, mais cela dépendra en grande partie du volume de céréales importé par la Chine. Les échanges mondiaux de céréales en 2020-2021 devraient progresser de pas moins de 6,3 pour cent et atteindre le niveau record de 468 millions de tonnes. La plus grande partie de cette hausse s’explique toutefois par l’envolée des importations de céréales en Chine, qui devraient augmenter de 30 millions de tonnes (123 pour cent) par rapport à la campagne précédente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,451SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles