Rejiche gagne, face à l’ONAS : Un air pur, une mer belle

Rejiche gagne, face à l’ONAS : Un air pur, une mer belle

par -

Un accord pour la suppression de l’émissaire marin d’eaux usées, à Rejiche, a été conclu, jeudi, au siège du gouvernorat de Mahdia, entre le président directeur général de l’ONAS (Office National de l’Assainissement) et des représentants de la société civile. Le document prévoit le lancement, à partir de 2022, des travaux de construction d’une nouvelle station d’épuration.

En attendant, l’ONAS s’engage à lutter contre les odeurs nauséabondes dégagées par l’actuelle station d’épuration et à y introduire le traitement biologique complémentaire, avant le 24 juin 2019.

L’Office est, également, tenu d’assurer la maintenance de l’actuelle station d’épuration et de transmettre, à la municipalité de Rejiche, les résultats des analyses de l’eau de mer, de manière mensuelle.

En outre, l’accord prévoit de transmettre, à la commune de Rejiche, le rapport sur l’incident, du 9 juin 2019, ayant causé le noircissement de l’eau de mer que les riverains attribuent au déversement des eaux usées.

Les habitants de Rejiche mènent, depuis le mois de mai, des actions de protestation contre la pollution de la mer, par les rejets d’eaux usées, et réclament la déviation de l’émissaire marin.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire