AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelRentrée scolaire : 2,3 millions d’élèves mais 560 écoles à moins de 50...

Rentrée scolaire : 2,3 millions d’élèves mais 560 écoles à moins de 50  écoliers

Le ministre de l’Education, Fethi Salaouti, a annoncé  que durant la nouvelle année scolaire 2022/2023, le nombre des élèves atteint au total 2 millions 300 mille élèves (exactement 2 millions, 299 mille 367 élèves). La rentrée  aura lieu jeudi 15 septembre 2022, a-t-il confirmé au cours  d’une conférence  de presse, ce lundi, trois jours avant de rendez-vous.

Ce nombre est réparti entre  1 million 224 mille 012 élèves dans le primaire, 552 mille 417 dans le préparatoire et 416 mille 651 dans le secondaire.

Cependant, la politique de généralisation optimale de l’enseignement, la grande fierté nationale de la Tunisie, n’a pas manqué de créer parfois des excès de zèle. Ainsi, 560 écoles primaires comptent moins de 50 élèves. Il y en a qui comptent à peine 15 élèves, sans quoi les enfants seraient obligés de faire 20 kilomètres par leurs propres moyens pour accéder à leur droit à l’éducation.

Des regroupements sont prévus mais auparavant, il faudrait assurer le transport adéquat, la collation et toues les conditions favorables nécessaires.

Le nombre des établissements éducatifs s’élève, au total, à 6134 dont 4589 écoles primaires, et 1545 entre écoles préparatoires et lycées secondaires.

Après les reculs enregistrés à la fin des années 1990 et au début des années 2000, le nombre des élèves tunisiens commence à augmenter. Cette année 2022/2023, il a augmenté de 1,5% par rapport à l’année scolaire précédente (35066 élèves de plus).

Par contre, le nombre des éducateurs et enseignants a baissé de 0,8% (1215 de moins), atteignant 154 mille 309 dont 77 mille 827 dans le primaire et 76 mille 482 dans le préparatoire et le secondaire.

Le ministre a assuré que grâce aux mesures de gouvernance et de bonne gestion appliquées en matière de ressources humaines, ce manque en particulier n’affectera pas l’opération éducative.

Mais pour le pourvoi des postes vacants, le ministère aura recours autant à la base des données qu’au recrutement d’office des nouveaux diplômés de la licence appliquée en sciences de l’éducation.

Le ministre a évoqué, à cette occasion, l’action généreuse entreprise au niveau de la maintenance des établissements éducatifs, exprimant sa considération aux contributions particulières apportées dans ce domaine de la part de la société civile et de plusieurs organisations et associations professionnelles dont l’association professionnelle des établissements bancaires et financiers qui a consenti à cet effet 50 millions dinars.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,018SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -