AccueilActualitésStart-up tunisienne parmi les 10 choisies par le 1er accélérateur de Google

Start-up tunisienne parmi les 10 choisies par le 1er accélérateur de Google

La start-up tunisienne « Dabchy », un site de vide-dressing sécurisé pour vendre et acheter des articles de mode neufs ou d’occasion à des prix abordables, vient d’être choisie parmi les 10 start-up de la région MENA, par le premier accélérateur « Google For Startups Accelerator ».

- Publicité-

Sur plus de 500 startups, seules 10 ont été choisies pour bénéficier du monitoring et de l’accompagnement de cet accélérateur du géant américain, qui cherche à travers ce mécanisme à identifier les  » solutionneurs  » de problèmes les plus innovants de la région, selon le site www.Thestartupscene.me.

Ces jeunes entreprises seront maintenant, mises à l’épreuve dans le cadre de ce nouvel outil destinée à la région et annoncé en octobre 2020, dans le cadre de l’initiative «  Grow Stronger with Google  ».

Le programme qui cible les startups technologiques s’est basé sur des critères incluant plusieurs facteurs, y compris le problème que les start-ups tentent de résoudre et la façon dont elles créent de la valeur pour les utilisateurs.

Il s’agit aussi de leur volonté d’utiliser la technologie d’apprentissage automatique pour résoudre les défis commerciaux et la viabilité de la mise à l’échelle à long terme.
Les 10 entreprises de la région ont été sélectionnées sur plus de 500 candidats. Elles sont spécialisées dans plusieurs domaines allant de la technologie de la santé, au commerce électronique.

Il s’agit de 3 start-up jordaniennes (Careers, Abwaab, Viavii), 3 des Emirats arabes unis (EAU) (Designhubz, Lamsa et 360VUZ ), une start-up de l’Egypte (Chefaa) , une start-up de l’Arabie Saoudite (Lendo), et une start-up du Sultanat d’Oman ( Nafas Meditation). Le programme de Google va demander à chaque startup de décrire et d’établir le problème qu’elle s’efforce de résoudre.

« A partir de là, des experts compétents du secteur de la start-up et de Google vont assurer le monitoring et aideront à relever les défis auxquels chaque startup est confrontée et à organiser des ateliers axés sur les technologies d’apprentissage automatique, la conception de produits, l’acquisition de clients et même le développement du leadership « .

« La région MENA est riche en entrepreneurs locaux qui, pendant la pandémie, se sont mobilisés pour résoudre des défis inattendus avec une technologie innovante et une résilience », a déclaré Salim Abid, responsable régional de Google de l’écosystème des développeurs dans la région MENA, cité par le site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,566SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles