29 C
Tunisie
dimanche 9 août 2020
Accueil Actualités Tataouine: Des unités de l'armée sécurisent les établissements officiels et des entrepôts

Tataouine: Des unités de l’armée sécurisent les établissements officiels et des entrepôts

Des unités de l’armée ont été déployées , dimanche soir, dans la ville de Tataouine, pour assurer la sécurité des établissements de souveraineté et un certain nombre d’entrepôts (relevant de la municipalité et de la douane …), à l’issue des affrontements violents qui se sont poursuivis depuis, dimanche matin, entre des jeunes manifestants et les forces de l’ordre, intervenues pour lever le campement d’El Kamour dans différentes zones de la ville de Tataouine.
Une source sécuritaire a indiqué à l’agence TAP que huit agents ont été blessés, dimanche, lors de ces affrontements, parmi une vingtaine de blessés qui ont été transportés par la protection civile à l’hôpital régional de Tataouine pour recevoir les secours.
A rappeler que le comité administratif de l’Union régionale de Travail (URT) de Tataouine, relevant de l’UGTT, a décidé, lors sa réunion, tenue dimanche, d’entamer une grève générale lundi, 22 juin 2020, dans tout le gouvernorat, pour condamner l’intervention sécuritaire forcée pour mettre fin au sit-in du Kamour.
Les membres de l’URT ont, également, réclamé la tenue d’un conseil ministériel dans les plus brefs délais.
De son côté, le gouverneur de Tataouine, Adel Ouergui, a précisé dans un entretien téléphonique avec le correspondant de TAP dans la région, que l’intervention sécuritaire intervient en application de la loi, en vue d’ouvrir les routes et un retour à la normale pour toutes les activités économiques et sociales. Et d’ajouter que cette intervention vise, également, l’arrestation d’une personne faisant l’objet de trois mandats d’arrêt.
Au sujet des confrontations ayant eu lieu entre forces de l’ordre et sit-inneurs, Ouergui a souligné que les forces de l’ordre étaient en état de défense des locaux sécuritaires, une information confirmée par le ministère de l’Intérieur.
Le gouverneur a écarté, pour le moment, toute possibilité d’un dialogue avec les sit-inneurs ou le comité de coordination du sit-in du Kamour.
 » L’accord de Kamour ne sera pas enterré et ‘une réunion aura lieu, le 23 juin courant, au siège du ministère de l’Energie, des mines et de la transition énergétique en vue d’examiner les dossiers de l’augmentation des salaires des ouvriers de la Société d’environnement, de plantation et de jardinage ainsi que le point relatif à la dernière tranche des recrutés qui concerne 500 personnes, sur n total de 3000 ouvriers et cadres « , a expliqué le Gouverneur.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,257FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,290SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles