AccueilLa UNETICAD8: La Tunisie passerelle vers l'Afrique et l'Europe

TICAD8: La Tunisie passerelle vers l’Afrique et l’Europe

Les relations tuniso-japonaises ont connu ces dernières années, un développement important, avec l’augmentation du volume des investissements nippons dans divers domaines en Tunisie, notamment dans le  secteur industriel, les composants automobiles, les câbleries , le tissu technique et l’énergie.

Le Japon est le troisième pays investisseur en Tunisie après la France et l’Italie, avec 7,5 milliards de dinars, et une capacité opérationnelle de l’ordre de 20 000 emplois directs. Il est prévu que ces investissements connaîtront un développement accru à l’avenir, notamment après la Conférence internationale de Tokyo sur le développement en Afrique « TICAD8 », qui se tiendra en Tunisie les 27 et 28 août prochain, ce qui procure une opportunité historique pour la Tunisie  qui prendra rang de  capitale économique du continent africain pendant 3 jours.

Le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie est à pied d’œuvre  pour préparer ce rendez-vous important pour la Tunisie en participant aux travaux du Forum économique du partenariat public-privé au Japon et en Afrique, qui s’est tenu mardi dernier à Nairobi, capitale du Kenya, en présence du ministre japonais des Affaires étrangères Takako Suzuki et du ministre japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie Kenichi Hosoda et de la ministre kényane de l’Industrie, du Commerce et du Développement des entreprises Betty Chemutai Maina.

Ont également pris part à ces assises  le président du conseil d’administration de l’Association japonaise des chefs d’entreprise, le vice-président du Conseil japonais des affaires pour l’Afrique Mustsuo Lwai, le président du conseil d’administration de Toyota Motor Corporation Jun Karube, le président de la Chambre tuniso-japonaise de l’industrie et du commerce Hédi Abbas et l’ambassadeur de Tunisie au Kenya Hatem Andalousi, ainsi qu’un nombre important de ministres de pays africains, d’opérateurs économiques et de patrons de grandes entreprises japonaises.

Ultimes préparatifs  dans les meilleures conditions

La ministre de l’Industrie, Neila Nouira Gonji, a également participé aux travaux d’une séance de travail bilatérale tuniso-japonaise en marge du forum, en présence des PDG des sociétés Toyota et Tobacco Japan, consacrée  aux  ultimes préparatifs  du  sommet TICAD 8, qui ont lieu dans les meilleures  conditions, note-t-on.

La ministre  a assuré que l’Etat tunisien a mis en place tous les moyens pour  garantir la réussite  de cette grande manifestation visant à soutenir les opportunités de coopération entre la Tunisie, le Japon et les pays africains dans divers secteurs porteurs, qui feront de la Tunisie une porte d’entrée des investissements vers l’Afrique et l’Europe.

Elle a, également,  indiqué  que  la conférence TICAD 8 permettra l’instauration d’une nouvelle forme de partenariat tripartite basé principalement sur l’initiative privée, la compétitivité des  entreprises , l’investissement, le transfert de technologie, l’innovation et la connaissance, et la création d’entreprises émergentes, notant que la Tunisie dispose de toutes les capacités pour faire de cet événement international une réussite.

La ministre a aussi souligné la nécessité de promouvoir les investissements en Tunisie et en Afrique, notamment à la lumière des répercussions de la guerre russo-ukrainienne et de la hausse des prix des carburants, des céréales et des matières premières, et de soutenir les efforts internationaux pour la transition énergétique et la production d’électricité à partir des énergies renouvelables en Tunisie, d’autant plus que 40% de la population africaine n’a pas accès à l’électricité, en plus du développement de l’infrastructure industrielle et technologique du continent africain.

Déjà 25 000  emplois à la clé

Le volume des investissements japonais en Tunisie Le volume des investissements japonais en Tunisie est estimé à 2,5 milliards de dollars,  a déclaré Nassef Belkhiriya, secrétaire général de la Chambre de commerce et d’industrie tuniso-japonaise, dans un précédent entretien avec African Manager.

Il a affirmé que les entreprises japonaises qui investissent en Tunisie  procurent environ 25 000 emplois et sont actives dans de nombreux secteurs, notamment celui de la fabrication de composants automobiles, le dessalement de l’eau, les infrastructures et la production d’énergie.

Dans le cadre de la préparation du sommet « TICAD8 » en Tunisie, le secteur privé a élaboré une feuille de route couvrant la période décembre 2020-avril 2022. Elle  porte sur de  nombreux  domaines économiques et d’investissement, qui montrent à travers  une multitude de projets que la Tunisie est capable d’être pionnière en la matière.

Ces secteurs, qui seront présentés au partenaire japonais, sont les secteurs médical et pharmaceutique, étant donné que la Tunisie est un exportateur de services de santé aux niveaux africain et européen, en plus de l’industrie des composants automobiles, où environ 280 entreprises sont actives  en Tunisie, offrant environ 90 000 emplois.

Y figure aussi le secteur de la numérisation où de nombreuses entreprises tunisiennes ont réussi dans ce domaine qui se caractérise par la présence de 9 000 ingénieurs et techniciens tunisiens.

Selon secrétaire général de la Chambre de commerce et d’industrie tuniso-japonaise, les autres secteurs qui seront présentés dans le cadre de la feuille de route sont les infrastructures, l’énergie solaire et la technologie.

Il convient de noter que la Tunisie, lors de la précédente conférence TICAD en 2019, n’a pas été en mesure d’obtenir des fonds similaires à l’Égypte, au Maroc, au Kenya et à l’Afrique du Sud, tandis que le Japon a alloué 20 milliards de dollars lors de la conférence TICAD 7 pour soutenir les entreprises à valeur ajoutée et les projets renouvelables.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -