AccueilMondeTotal voit rouge au terme du 3e trimestre !

Total voit rouge au terme du 3e trimestre !

Avec la dégringolade de la demande mondiale de pétrole et l’accumulation des stocks, l’énergéticien français Total a signalé de mauvais résultats financiers, au terme du troisième trimestre de cette année, rapporte l’agence Ecofin.

- Publicité-

Le groupe pétrolier français Total vient de publier ses résultats financiers pour le compte du troisième trimestre de l’année. Avec l’effondrement des cours du brut, le résultat net de la société s’est chiffré à 202 millions de dollars, soit 93 % de moins que les résultats à la même période en 2019, pour un cash-flow à 4,3 milliards de dollars, soit une baisse 41 % sur la même période.  

Pour ce qui est du résultat opérationnel ajusté, il s’est chiffré à 1,46 milliard de dollars, contre 3,67 milliards de dollars un an plus tôt.

Avec le programme de réduction des coûts, adopté pour faire face à la conjoncture, la production quant à elle, a reculé de 11 % à 2,71 millions de barils équivalents pétrole, par rapport au troisième trimestre de l’année dernière. Globalement, les prévisions annuelles de production ont été revues à la baisse par rapport aux prévisions, passant sous la barre des 2,9 millions de barils équivalents pétrole par jour.

Par ailleurs, les prévisions d’investissement pour l’ensemble de l’année ont baissé de 1 milliard $ par rapport aux 14 milliards prévus en début d’année.

« Après un deuxième trimestre au cours duquel le groupe a fait face à des circonstances exceptionnelles avec un prix du pétrole passé sous les 20 dollars le baril et un très fort ralentissement de l’activité mondiale lié à la crise sanitaire, nous avons bénéficié au cours du troisième trimestre d’un environnement plus favorable, avec un prix du pétrole supérieur à 40 dollars le baril, grâce à la forte discipline des pays de l’OPEP+ et une reprise de la demande en produits pétroliers dans le transport routier », a commenté Patrick Pouyanné, le patron de la société.

Si par rapport au second semestre, la demande mondiale a légèrement repris, Total a indiqué que compte tenu de l’environnement pétrolier incertain, l’amélioration des résultats sur les prochaines échéances dépendra de la vitesse de reprise de cette demande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,577SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles