33 C
Tunisie
mercredi 23 septembre 2020
Accueil La UNE Tourisme médical: La Tunisie au milieu du gué

Tourisme médical: La Tunisie au milieu du gué

La Tunisie se positionne déjà comme une destination médicale émergente. Au regard de ses prix compétitifs et de son infrastructure sanitaire qui n’a rien à envier à celles des pays occidentaux, elle occupe une très bonne place sur le continent africain dans le domaine du tourisme de santé après l’Afrique du sud.
Avec 500 à 800 patients étrangers par an en chirurgie plastique et 30 à 40 en chirurgie de reconstitution, la Tunisie se doit d’ambitionner davantage de patients moyennant un service irréprochable dans le respect de la déontologie et de l’éthique.
Le secteur constitue un réel atout pour la République. Ainsi, d’un point de vue global, il participe à l’intégration du pays dans l’économie mondiale. Ce phénomène a également des répercussions importantes, notamment en termes de développement économique et de valorisation spatiale de la République.
C’est dans ce contexte que l’île de Djerba accueille, pour la première fois, le Forum Djerba médical, les 24 et 25 septembre 2020, dans le cadre d’un plan visant à promouvoir l’île en tant que pôle mondial pour le tourisme de santé. D’ailleurs, plusieurs experts tunisiens et étrangers mais également des représentants de cliniques privées et agences de voyage spécialisées dans le tourisme médical y sont attendus.
Selon l’organisateur de l’événement, Lotfi Khelifi, les invités qui seront présents débattront ainsi des pistes à même de promouvoir l’expérience tunisienne en la matière à l’échelle continentale et internationale.
Il a assuré que le Sud tunisien dispose de véritables atouts en matière de tourisme de santé, lesquels devraient être davantage promus et valorisés.
Il estime aussi nécessaire de réhabiliter l’infrastructure touristique, d’améliorer les services de transport et de créer des centres de services thérapeutiques dans les régions du Sud afin de renforcer la compétitivité des contrées méridionales en matière de tourisme médical et thérapeutique.
Une alternative au tourisme de masse !
Il faut dire que l’organisation du Forum Djerba médical est un véritable défi dans un contexte marqué par la pandémie du coronavirus, mais c’est nécessaire pour promouvoir une alternative au tourisme de masse.
Khelifi indique que les revenus du tourisme médical dépassent les 56 millions de dollars dans plus de 104 pays, affirmant que la Tunisie occupe le 38ème rang mondial dans ce domaine, alors que ses différents atouts auraient pu lui permettre d’intégrer le top 10 mondial.
De son côté, le commissaire régional du tourisme à Médenine, Hichem Mahouachi, a souligné que l’organisation de ce forum contribuera au développement du tourisme médical et thérapeutique dans l’île qui dispose de tous les atouts nécessaires pour devenir une destination mondiale pour ce genre de tourisme (centres de thalassothérapie, unités hôtelières, aéroport international…).
Ayachi Tanazefti, membre du comité d’organisation dudit événement et propriétaire d’une clinique privée, assure, pour sa part, que le tourisme thérapeutique et médical dans le Sud n’a pas encore connu son essor se limitant actuellement aux touristes libyens…
Il est vrai que le tourisme médical représente l’un des nouveaux fers de lance d’une montée en gamme du tourisme tunisien. Cependant, les différentes parties concernées par ce tourisme devront faire encore des efforts en vue d’élaborer de nouvelles législations pour régir l’exportation des services médicaux et de développer la formation dans les spécialités chirurgicales et médicales répondant aux besoins de la clientèle étrangère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,607FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,302SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles