AccueilChiffreTunis : L’EU somme toutes les forces politiques de ...

Tunis : L’EU somme toutes les forces politiques de trouver un compromis inclusif

La dégradation de la situation en Tunisie marquée par une crise politique dont on ne voit pas encore le bout du tunnel et le soulèvement populaire dans plusieurs régions du pays préoccupent certes l’ensemble des intervenants tunisiens, mais aussi les pays voisins et plus encore l’Union Européenne.

En effet, la suspension du Dialogue national et la montée de la grogne sociale suscitent l’inquiétude du partenaire stratégique de la Tunisie. Une situation jugée si sérieuse qu’elle a poussé Laura Beaza, l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne (UE) en Tunisie, à rencontrer, ce jeudi 28 novembre, le quartet parrainant le Dialogue national. Il s’est agi essentiellement de faire le point sur les efforts entrepris pour trouver une issue à la crise qui secoue le pays depuis l’assassinat de Mohamed Brahmi, le 25 juillet dernier, dont les répercussions seraient sans doute néfastes sur l’ensemble des secteurs.

Accompagnée de 17 ambassadeurs des Etats Membres de l’UE représentés en Tunisie, Laura Baeza, a également passé en revue les conclusions adoptées unanimement par le Conseil Européen, le 18 novembre, et qui reflètent, en fait, la position des 28 gouvernements européens en ce qui concerne la situation actuelle en Tunisie.

L’UE prête à soutenir la Tunisie, à condition…

Malgré la persistance de cette crise qui continue de faire l’objet des discussions, L’UE n’a pas manqué d’apporter son soutien au Dialogue national et aux efforts du quartet, estimant que la médiation de ce dernier sert l’intérêt national de la Tunisie.

« Nous avons affirmé notre soutien aux efforts déployés dans le cadre du Dialogue national. L’EU a appelé toutes les forces politiques tunisiennes à trouver un compromis qui soit inclusif et qui aide le pays à sortir de cette phase assez critique de la transition politique », a souligné Laura Baeza. Et d’ajouter que « les conclusions du conseil appellent la Tunisie à finir au plus vite la rédaction de la constitution tout en organisant des élections libres et transparentes qui permettraient d’avoir un gouvernement solide pour 4 ou 5 ans, capable de résoudre la crise socio-économique ».

D’après Laura Baeza, l’UE poursuit son soutien financier à la Tunisie malgré la complexité de la situation. D’ailleurs, la commission européenne vient de décider l’octroi 55 millions d’euros supplémentaires au titre de la dotation déjà prévue pour la Tunisie, et ce dans le cadre du programme « Spring ». Laura Baeza a, dans ce contexte, estimé « pouvoir payer avant la fin 2013, 65 millions d’euros dans le cadre dans l’aide budgétaire européenne. Dans le même processus, une autre aide macro financière de l’ordre de 250 millions d’euros est prévue pour le début de l’année prochaine ».

Elle a cependant noté dans une déclaration à Africanmanager qu’avant tout cela, le Fonds Monétaire International devrait analyser son programme de prêt accordé à la Tunisie.

De son côté, Houcine Abassi, secrétaire général de l’UGTT a mis l’accent sur l’urgence de reprendre le Dialogue national et de réaliser dans les plus brefs délais un consensus national pour éviter une aggravation de la situation politique et économique dans le pays.

Il a aussi relevé que la multiplication des manifestations est le reflet d’un malaise en raison de la lenteur à concrétiser les objectifs de la révolution, dont notamment l’amélioration de la situation sociale et économique du pays.

« Le peuple ne peut plus résister et les mouvements sociaux dans plusieurs ne sont qu’un début et un simple avertissement adressé aux acteurs politiques » a-t-il ajouté, indiquant que « les derniers incidents laissent prévoir un schéma encore pire pour la Tunisie. C’est pour cette raison qu’il est temps de prendre en considération la gravité de la situation pour pouvoir trouver les solutions adéquates, et ce, dans les brefs délais de manière à éviter les mauvais scénarios car si le dialogue échouait, la Tunisie s’exposerait sans doute à de réels dangers, a-t-il prévenu.

Wiem Thebti

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,015SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -