Tunisie/ ARP : Les nouveaux députés prêtent serment sous haute tension !

Tunisie/ ARP : Les nouveaux députés prêtent serment sous haute tension !

par -

La nouvelle Assemblée des représentants du peuple a tenu ce mercredi 13 novembre 2019, sa première plénière qui marquera l’inauguration de la deuxième législature 2019-2024.Elle a été  consacrée à la lecture de la liste définitive des nouveaux députés et la prestation du serment constitutionnel.

L’ordre du jour de la séance inaugurale comportait l’élection du président du parlement et des premier et deuxième vice-présidents à une majorité de 109 voix.

Intervenant  à l’ouverture de la séance plénière consacrée à la prestation de serment, le président du Parlement sortant, Abdelfattah Mourou, a affirmé que les nouveaux élus sont appelés à s’atteler à une séries de tâches en premier lieu l’attention qu’ils doivent attacher à la réalité de la Patrie et la nécessité d’en améliorer la situation, ajoutant qu’au rang des priorités figurent la loi des finances et les discussions budgétaires.

«  Vous devrez apprendre à ne pas tomber dans les travers de ceux qui vous ont précédés », a-t-il dit à l’adresse des nouveaux députés.

Prestation du serment constitutionnel

Les nouveaux élus de l’Assemblée des Représentants du peuple ont prêté serment, de manière collective, à la reprise de la séance inaugurale de la législature 2019-2024, conformément à l’article 8 du règlement intérieur du parlement.

Néanmoins, Abir Moussi, présidente du parti destourien libre( PDL) , est intervenue pour contester la prestation collective de serment. Elle a qualifié cette démarche d’”illégale eu égard à l’absence de certains députés” et a refusé de prêter serment.

Le président de la séance, Rached Ghannouchi, lui a rappelé qu’il lui est interdit de réclamer un point d’ordre, de voter ou de se présenter candidat tant qu’elle n’a prêté serment.

Moussi, a affirmé dans une déclaration accordée à Mosaïque fm, que les membres du groupe parlementaire de son parti ont prêté serment individuellement, ajoutant que la vidéo immortalisant ce moment sera mise en ligne sur le site du parti.Elle a appelé tous ses pairs à prêter serment de nouveau, la première prestation de serment étant illégale, a-t-elle soutenu.

A noter que deux cents neuf  nouveaux députés ont déclaré leur patrimoine alors que 6 autres ne l’ont pas encore fait. Les députés n’ayant pas déclaré leur patrimoine ne pourront pas prêter serment. Cette procédure est la condition pour pouvoir prendre leurs nouvelles fonctions, a affirmé Nadia Saadi, directrice générale chargée des déclarations à Mosaïque fm.

Quatre  candidats  officiellement en lice pour la présidence de l’ARP

Quatre  candidats étaient officiellement en lice pour la présidence de l’Assemblée des Représentants du Peuple, avant les éventuels désistements et compromis. Rached Ghannouchi, qui compte sur le soutien de son bloc parlementaire, la coalition Al-Karama et très probablement Qalb Tounes.

Candidat consensuel du parti Al-Tayar et Al-Chaâb, Ghazi Chaouachi, connu pour son assiduité lors du précédent mandat, vise également la présidence.  Il y avait aussi le candidat de Tahya Tounès , Marouane Felfal, et  enfin, l’élue du PDL Abir Moussi.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire