8 C
Tunisie
jeudi 25 février 2021
Accueil La UNE Tunisie-Développement régional : Déblocage de 278 MD et lancement de fonds régionaux...

Tunisie-Développement régional : Déblocage de 278 MD et lancement de fonds régionaux d’investissement

Une enveloppe de 278 millions de dinars en faveur du développement régional a été annoncée par Jameleddine Gharbi, ministre du Développement régional et de la Planification, lors d’une rencontre de presse, ce vendredi, à la Kasbah. Cette enveloppe est destinée à la finalisation d’un ensemble de projets dans les régions de développement régional.

- Publicité-

Elle servira à financer le reste du programme de développement régional qui a nécessité des investissements globaux de l’ordre de 620 millions de dinars.

Au sujet de l’investissement à Siliana, le ministre a fait savoir que seulement 15 projets sont actuellement en difficultés, et ce suite à la lenteur des procédures foncières relatives au changement de la vocation des terres agricoles, la faiblesse des garanties des investisseurs et l’absence de l’encadrement et de la coordination. Cela est dû aussi, selon le ministre, à des difficultés financières et l’absence de l’autofinancement au niveau des investissements privés.

Le ministre a cependant souligné que 157 projets ont été achevés dans cette région, tandis que 36 projets sont en cours de réalisation, 45 en phase d’appel d’offres et 51 en phase d’étude.

Et pour assurer un développement équitable entre les différentes régions, le ministre a annoncé la création des fonds régionaux d’investissement. L’objectif est d’instaurer et garantir le principe de la décentralisation. L’objectif de ces fonds qui seront gérés par un fonds gouvernant est de résoudre les problèmes financiers, rechercher les solutions et partager les risques avec les investisseurs.

Au sujet de l’emploi, le ministre a déclaré que le nombre des demandeurs d’emploi parmi les inscrits auprès de l’agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant (ANETI) a atteint, jusqu’à fin octobre dernier, 293 855, enregistrant ainsi un recul de 6,4% par rapport à la même période de l’année dernière, période durant laquelle, 247 997 demandeurs d’emplois se sont inscrits auprès du bureau de l’ANETI.

Les opérations de recrutement ont évolué pour atteindre 44177 opérations, fin octobre de cette année, contre 37895, durant la même période de l’année 2012, soit une hausse de 16,6%. Quant aux offres d’emploi, elles ont atteint, durant les 10 premiers mois de l’année en cours, 90 mille offres.

Le ministre a rappelé également que le taux de chômage a atteint 17,6% actuellement, contre 18,1% au cours du premier trimestre et 18,3%, durant le deuxième trimestre de l’année 2012.

Il a indiqué, en outre, qu’environ 61 mille nouveaux emplois ont été créés depuis le début de l’année en cours à aujourd’hui.

Quant à la situation économique du pays, le ministre a révélé que l’indice des prix à la consommation familiale a augmenté de 5,5%, durant les 10 premiers mois de l’année en cours contre 3,4% durant la même période de l’année 2011, enregistrant ainsi une hausse de 0,8% par rapport au mois de septembre 2012 et une hausse de 4,8% en comparaison avec le mois de décembre de l’année 2011.

Pour leur part, les exportations ont progressé de 3,9%, durant les 10 premiers mois de l’année 2012, contre une évolution de 8,8%, durant la même période de l’année 2011, enregistrant ainsi que baisse de 5,1%.

Quant aux importations, elles ont augmenté de 13,5% contre 6,3%, durant la même période de l’année dernière. C’est la raison pour laquelle le déficit commercial s’est aggravé. Le taux de couverture a diminué, pour sa part, de 6,3 points, pour atteindre 68,8%, durant les 10 premiers mois de l’année 2012, contre 75,1% durant la même période de l’année 2011.

Le ministre a fait savoir aussi que, d’après les chiffres de l’Institut national des statistiques (INS), l’indice de production industrielle a progressé de 1,7%, durant les 8 premiers mois de l’année en cours, contre un recul de 4,4% enregistré, durant la même période de l’année 20111. Sans compter l’énergie, l’indice de production industrielle a accusé un recul de 4% durant l’année 2011.

Quant à l’indice de production dans les industries manufacturières, il a augmenté de 0,8%, durant les huit premiers mois de l’année en cours, contre un recul de 2,3% durant la même période de l’année dernière.

Le PIB a atteint, durant le troisième trimestre de l’année en cours, 3,5% aux prix constants, et ce par rapport au troisième trimestre de 2011.

Au sujet des indices sectoriels, les ventes locales des ciment ont progressé de 12,8%, durant les 9 premiers mois de l’année 2012, contre un recul de 6%, durant la même période de l’année 2011, enregistrant de ce fait un taux de croissance de 3,4%, durant les 9 premiers mois de l’année actuelle, par rapport à 2011.

Les quantités des phosphates produites, à fin septembre 2012, ont augmenté de 28% contre une diminution de 68,7% durant la même période de l’année 2011. Durant cette période, les exportations du phosphate ont augmenté de 32,9% contre un recul de 38,7%.

Enfin, les intentions d’investissement ont augmenté de 15,8% dans l’industrie et de 32,6% dans les services associés à l’industrie, durant les 10 premiers mois de l’année 2012, contre des baisses respectives de 0,7% et de 7,4%, durant la même période de l’année 2011.

Khadija

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles