AccueilActualitésTunisie : Le ministère de l’enseignement supérieur lorgne l'Afrique

Tunisie : Le ministère de l’enseignement supérieur lorgne l’Afrique

Une stratégie d’intégration sur le marché africain à travers l’exportation des compétences tunisiennes parmi les professeurs, pour former les formateurs, a été fixée par le ministère de l’enseignement supérieur, a annoncé Noureddine Selmi, Chef de Cabinet du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, dans une déclaration à l’agence TAP, lors du Forum économique Tuniso-guinéen, tenu mardi, à Conakry.
Le ministère s’emploie également, à attirer les étudiants des pays africains, surtout avec la création prochaine de l’université allemande en Tunisie, a t-il souligné.
Le responsable du ministère a mis l’accent sur l’importance d’intéresser les étudiants des pays africains, vu la baisse continue du nombre d’étudiants tunisiens qui atteindra en 2018, 240 mille personnes, contre 300 mille en 2016 et 270 mille actuellement.
Face à cette régression, le nombre des professeurs est en augmentation puisque la Tunisie compte 20 mille professeurs chercheurs et 207 établissements universitaires.
Il a indiqué que la Guinée Conakry dispose de seulement 18 institutions universitaires publiques, contre 40 universités privées, ce qui peut constituer une opportunité pour le secteur de l’enseignement supérieur en Tunisie.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,565SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles