15 C
Tunisie
mardi 2 mars 2021
Accueil Finances Tunisie : Les bons chiffres de la BIAT en dépit d’une année...

Tunisie : Les bons chiffres de la BIAT en dépit d’une année 2012 difficile

La Banque internationale arabe de Tunisie (BIAT) compte s’implanter d’ici fin l’année 2015 hors des frontières nationales, principalement en France, en Libye et en Algérie, c’est ce qui a été annoncé par Ismaïl Mabrouk, président du conseil d’administration de la banque, lors de l’Assemblée générale ordinaire annuelle des actionnaires de la BIAT, tenue, vendredi, 21 juin 2013, dans un hôtel à Tunis. La banque poursuivra, également, l’extension de son réseau d’agences de 200 points de vente d’ici la fin de cette année et achèvera, dès 2014, la mise en place de son nouveau système d’information moderne et la construction de la deuxième tranche de son siège social. Le plus grand nombre des filiales qui seront implantées par la banque sera créé à Béja et Jendouba et dans d’autres régions où la présence de cette banque est très faible.

- Publicité-

La banque a procédé, également, au recrutement de 120 jeunes diplômés issus des zones défavorisées et à la création d’un fonds d’Investissement de 10 MD pour le financement de projets dans les zones de l’intérieur.

Sur les réalisations de l’année 2012, il a été indiqué qu’en dépit d’une année difficile, la banque est parvenue à réaliser de bons résultats, voire des réalisations conformes aux prévisions avec un bénéfice net exceptionnel de 94,7MD, en progression de 96,5% par rapport à 2011. La répartition de ce bénéfice a fait l’objet de longue discussion au niveau du Conseil d’administration. L’option finale retenue a favorisé la constitution d’un volume consistant de réserves tout en maintenant une rémunération du capital convenable. Ce choix s’inscrit dans le cadre d’un souci généralisé de consolidation des fonds propres des banques tunisiennes eu égard au manque de visibilité quant à l’évolution du contexte national et international. Cette option qui consiste à favoriser la constitution des réserves, sera adoptée dans le cadre de la répartition de bénéfices au titre des 3 prochaines années (300 MD d’ici 2015), ce qui permettra à la banque de consolider ses fonds propres sans recourir à une augmentation de capital.

Au niveau mondial, l’année 2012 a été caractérisée par le ralentissement de l’activité économique et l’affaiblissement de la demande, sous l’effet de la crise de la dette souveraine dans la zone Euro, ce qui a généré une détérioration de la confiance des opérateurs économiques dans les marchés. Ainsi, la croissance mondiale est revenue à 3,2% contre 3,9% en 2011, ralentissement qui a touché aussi bien les pays avancés (1,3% contre 1,6%) sous l’effet de la récession enregistrée dans la zone Euro (-0,4% contre 1,4%), que les pays émergents (5,1% contre 6,3%).

Au niveau de l’emploi, la BIAT a procédé au recrutement de 133 personnes dont 100 enfants du personnel. Plus généralement, la banque a recruté 698 personnes, depuis l’année 2008, date du démarrage de son plan stratégique, ce qui représente un taux de renouvellement de 27% de l’effectif (contre 23,5%, en 2011). Sur la même période, l’effectif n’a augmenté que de 192 personnes pour s’établir à 2594 personnes au 31/12/2012 contre 2402, en 2008.

Il faut souligner, cependant, que l’effectif commercial a augmenté de 61%, durant la période 2008-2012.

A fin décembre 2012, les dépôts de la clientèle de la BIAT totalisaient 6339,7MD, en accroissement de 10,1% par rapport à fin décembre 2011, soit une part de marché de 14,8%, en baisse, toutefois, de 0,3 point par rapport à 2011.

Représentant 11,6% des crédits du système bancaire, les crédits bruts à la clientèle de la BIAT se chiffrent, au titre de l’exercice 2012, à 5.575,9 MD, marquant une hausse de 7,6% par rapport à fin décembre 2011. Cette progression s’explique essentiellement par la hausse des crédits immobiliers (acquéreurs) de 27,5% à 1.259,3MD et des comptes débiteurs de 13,8% à 519,9MD.

Le volume des engagements par signature, baisse de 7,6% à 1.322,2MD au terme de l’année 2012. Cette baisse a concerné essentiellement les engagements en faveur d’établissements bancaires et financiers (-21,6%) et, à un degré moindre, les engagements en faveur de la clientèle (-1,3%).

Le volume global des opérations traitées par la BIAT avec l’étranger est porté à 9.771 MD au terme de l’année 2012, en augmentation de 17,9% comparativement à l’année 2011. Cette baisse concerne essentiellement le volet des dépenses qui enregistrent une progression de 40,9% à 5.048 MD sous l’effet de la hausse des opérations d’importations. Les recettes se stabilisent, quant à elles, aux alentours de 4.723 MD.

Kh.T

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles