AccueilLa UNETunisie : Les grèves décélèrent de 43% depuis janvier 2012

Tunisie : Les grèves décélèrent de 43% depuis janvier 2012

La prolifération des grèves et sit-in continue de faire partie du quotidien des Tunisiens dans maintes régions du pays, mais une cadence moins effrénée. Les nombreuses fédérations du patronat tunisien n’en tiennent pas mois à exprimer leur inquiétude face à l’impact des grèves qui sont déjà ressentis dans plusieurs secteurs d’activité, comme l’industrie chimique, les travaux publics et la construction…

Certes, les entreprises dispensent d’un attirail de moyens pour amortir les perturbations dues aux mouvements sociaux, mais leurs dirigeants s’inquiètent des retombées négatives de ces grèves itératives sur leurs résultats annuels. Aussi, les fédérations du patronat s’emploient-elles à exhorter les syndicats à ronger leur frein et à faire entendre raison à leurs affiliés

Selon les chiffres communiqués du ministère des Affaires sociales, le nombre de grèves a régressé de 43% durant les quatre premiers mois de l’année courante en comparaison de la période correspondante de 2011. Toujours selon la même source, le nombre des employés qui ont participé aux grèves a baissé de l’ordre de 47%, alors que celui des entreprises concernées par les grèves a baissé de 130 entreprises contre 180, durant les 4 premiers mois de l’année dernière. S’agissant de la participation aux grèves, le nombre des employés impliqués a régressé de -51% par rapport à ce qu’il était en 2011.

En ce qui concerne les jours de travail perdus à cause des sit- ins, une régression remarquable de 38% a été enregistrée durant la même période.

 

Force est de constater que le nombre des grèves a concerné environ 130 entreprises dont notamment 116 privées et 14 autre publics, à savoir (la compagnie de phosphate de Gafsa, la Société tunisienne de l’électricité et du gaz, la société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens…).S’agissant du statut des grèves durant les quatre premiers mois de l’année en cours, les chiffres montrent qu’environ 48% des sit- ins sont autorisées ; par contre 20% ne l’étaient pas , durant les quatre premiers mois de l’année2011.

 

Ces grèves n’étaient pas observées pour demander de l’emploi aux chômeurs, mais elles étaient à 42% au titre des demandes relatives à l’amélioration des conditions de travail et 35% à celui des demandes salariales. Le nombre de grèves observées est réparti selon plusieurs secteurs, dont notamment la sous-traitance (21%), les industries mécaniques (16%) et les chaussures &habillement (11%).

 

En ce qui concerne la répartition des grèves selon les régions, le gouvernorat de Sfax figure parmi les régions les plus affectées par les grèves, soit 27%, suivi de Ben Arous (13%) et du gouvernorat de Médenine de (8%).

Préavis de grève !

Durant les quatre premiers mois de 2012, environ 310 préavis de grèves ont été déposés contre 233, durant la même période de l’année 2011, soit une augmentation de (33%).

De même, 164 préavis ont été annulés, 76 ont été exécutés. Les préavis de grèves sont répartis selon plusieurs secteurs : la sous-traitance (25%), les industries mécaniques (13%), le textile&habillement (9%). Signalons dans ce contexte que la région de Sfax, demeure la plus concernée par les préavis de grèves de (28%), Ben Arous (15%) et Médenine (7%).

Nadia Ben Tamansourt 

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -