AccueilActualitésTunisie : Les patrons ont le moral, selon Oxford Business !

Tunisie : Les patrons ont le moral, selon Oxford Business !

« Les PDG des sociétés tunisiennes sont relativement optimistes, quant à l’amélioration de l’environnement des affaires dans le pays » a indiqué, vendredi, le directeur éditorial du cabinet de recherche et de conseil, Oxford Business (OBG) pour l’Afrique du Nord, Jaime Pérez-Seoane de Zunzunegui.
Intervenant à une table ronde organisée à Tunis, pour présenter le premier sondage réalisé par l’OBG en Tunisie, pour l’année 2017, en partenariat avec le cabinet d’audit, KPMG, il a précisé que ce sondage permet de connaitre la perception des chefs d’entreprises quant à l’environnement d’affaires et les conditions économiques en Tunisie.

- Publicité-

Mené auprès de 300 dirigeants d’entreprises tunisiennes, ce recensement a révélé que 77% des PDG ont des attentes positives quant à la situation économique du pays pour les 12 prochains mois et environ la moitié, prévoit une croissance du PIB de 2 à 3% sur la même période.
« Sept ans après la révolution, la Tunisie poursuit la consolidation de sa croissance économique, avec une implication de plus en plus grande dans plusieurs secteurs » selon les résultats du sondage.
Les PDG ont également une vision positive quant au degré de transparence du pays, 70% d’entre eux le décrivent comme étant élevé où très élevé.
Interrogés sur le type de compétence dont le pays a le plus grand besoin, environ la moitié des patrons ont désigné le leadership, suivi par la recherche et le développement (15%) et le service à la clientèle (13%).
En réponse à la question portant sur le niveau de transparence requis pour faire des affaires en Tunisie par rapport aux autres pays de la région, les chefs d’entreprises ont également une vision positive quant au degré de transparence du pays, 60% d’entre eux le décrivent comme étant élevé.

Par ailleurs, plus que la moitié des PDG interrogés ont jugé insuffisant le Plan de Développement Stratégique (PDS) 2016-2020 du gouvernement tunisien pour relancer l’économie tandis que 18% le jugent très insuffisant et seulement 20% le considèrent suffisant.
Par ailleurs, les dirigeants des entreprises tunisiennes qui ont participé à table ronde ont recommandé de réformer et moderniser l’administration pour accélérer la création des projets, notamment dans les régions intérieures, d’examiner le dossier de la privatisation et de simplifier le code du travail, afin d’assurer une relance de l’économie tunisienne.
Ils ont pointé du doigt l’absence d’une vision claire dans l’élaboration des plans stratégiques et le manque d’exécution des plans d’action.
A noter que le cabinet d’intelligence économique et de conseil Oxford Business Group (OBG) est l’un des leaders de l’information économique et financière sur les économies émergentes. Ses équipes sont présentes en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie, en Europe de l’Est et aux Caraïbes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,455SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles