Tunisie : Les prix de légumes et fruits sont « acceptables »,...

Tunisie : Les prix de légumes et fruits sont « acceptables », selon des intermédiaires !

par -

Au cours de ces dernières années, les prix des légumes et fruits ont battu des records jamais atteints. Aux divers marchés de la République, les prix continent de grimper et les consommateurs boudent  de plus en plus les étals. Les marchands pointent du doigt, comme à l’accoutumée, les grossistes !

Il est six heures du matin, mais déjà ça grouille de partout. Lors d’une visite effectuée par Africanmanager au Marché de Gros de Bir El Kassâa, nous avons constaté que des centaines de véhicules et autres camions, garés ici et là aux abords des quais de cette aire immense qu’occupe le marché en question. Mais également un nombre incalculable de chariots que poussent des ouvriers de tous âges. Avec les cris qui vont avec.

L’espace comporte plusieurs pavillons et carreaux dont la majorité est dédiée à la vente des légumes et fruits frais. Des centaines de tonnes de produits nous entourent. Au début, nous avons fait notre va-et-vient pour avoir une idée générale sur les prix pratiqués. Lors de notre visite, nous avons constaté que les prix de vente de la plupart des légumes, fruits et poissons ont connu un trend haussier en comparaison avec l’année dernière.

Des intermédiaires que nous avons rencontrés, ont estimé que ”  vu la situation actuelle (la pluviométrie, le manque de main d’œuvre…) les prix de vente de divers  produits agricoles ne sont pas chers et sont relativement acceptables”.

Sur un autre volet, ils ont affirmé que tous les produits agricoles ( pommes de terre, tomates, piments, oignons…)  sont disponibles  en  grandes quantités .

INS : Un taux d’inflation de 6,5% en octobre

Selon l’Institut national de la statistique (INS), en octobre 2019, le taux d’inflation a atteint 6,5%, contre 6,7% les deux derniers mois (août et septembre 2019) .Ce repli est expliqué, essentiellement, par la décélération du rythme des augmentations des prix des produits de l’alimentation de 6,6%, contre 7,3% le mois dernier.

En octobre 2019, les prix de l’alimentation ont augmenté de 6,6% sur un an (7,3% en septembre 2019). Ce taux est dû par l’évolution des prix des légumes 9,6%, des fromages et œufs de 7,4%, des viandes de 7,2%, des fruits de 6,4% et des boissons et jus de 6,3%.

Toujours selon l’INS, les prix à la consommation ont augmenté, en octobre 2019, de 0,8%, contre 0,6% en septembre 2019. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix des articles d’habillement de 4,9%, des produits alimentaires de 0,9%, des biens et services divers de 0,8% et des produits et services de santé de 0,5%.

Force est de remarquer que les consommateurs tunisiens n’ont de cesse de s’inquiéter de leur pouvoir d’achat malmené par les successives  flambées des prix, et par conséquent les difficultés croissantes à subvenir à leurs besoins au quotidien.Les prix des produits alimentaires, des fruits et légumes de base se sont envolés, pour atteindre des niveaux préoccupants.Au point que la spirale des prix des aliments de base représente actuellement l’une des principaux soucis des Tunisiens, mais personne n’en parlait… Reste à déterminer qui sont les vrais responsables !

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire