AccueilLa UNETunisie-Libye: C'est l'heure des bonnes et grandes résolutions!

Tunisie-Libye: C’est l’heure des bonnes et grandes résolutions!

La Tunisie a l’ambition d’établir un partenariat économique gagnant-gagnant avec son voisin libyen. A la faveur de la chute des régimes dictatoriaux qui les gouvernaient, les deux pays aspirent à promouvoir des fortes relations économiques et d’investissements pilotés par les différents acteurs économiques.

- Publicité-

Un défi qui a tout pour être conjointement relevé eu égard aux potentiels qui sont ceux des uns et des autres. Cependant, la bonne volonté devrait être totale étant une condition sine qua non pour réussir cette gageure face aux multiples obstacles auxquels sont confrontés les investisseurs, notamment.

L’essentiel aujourd’hui est de prospecter tous les champs de ce partenariat en identifiant les problèmes rencontrés. Il s’agit de revoir les accords conclus entre les deux pays depuis des décennies afin de débusquer les mécanismes nécessaires pour inciter les investisseurs et booster les échanges qui restent encore limités.

Un cadre politique et gouvernemental est envisagé !

Dans ce contexte, le secrétaire général de la Chambre économique tuniso-libyenne, Ali Dhawadi, a assuré, ce mercredi 31 mars 2021, que les relations commerciales et économiques entre la Tunisie et la Libye n’ont jamais été suspendues.

Dans une interview accordée à Africanmanager ar, Dhawadi a considéré que les relations économiques entre les deux pays nécessitent un « cadre politique et gouvernemental » afin de résoudre toutes les difficultés et crises qui surgissent dans les relations bilatérales entre les pays.

Il a, en effet, évoqué certaines erreurs qui ont été commises par les gouvernements tunisiens envers la partie libyenne, à savoir  la fermeture de l’ambassade tunisienne restée  longtemps sans représentant,  des erreurs  qui  ont  été à l’origine  de la fluctuation des relations tuniso-libyennes et ont également perturbé les intérêts des hommes d’affaires tunisiens et libyens.

Le responsable  a également précisé  que l’absence de la politique tunisienne dans le dossier libyen avait provoqué la baisse de la part de la Tunisie sur le marché libyen, essentiellement ces dernières années, exprimant en même temps son optimisme quant au retour des relations et des échanges commerciaux entre les deux pays , notamment après la nomination d’un nouvel ambassadeur tunisien en Libye, tout en le qualifiant de diplomate «jeune et de terrain».

Un retour progressif mais à pas sûrs

A noter que la Libye et la Tunisie ont  récemment convenu  de réactiver l’accord sur le guichet douanier unique de Ras Jdir dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine douanier. Ce fut au cours d’une réunion tenue à Djerba entre les autorités douanières libyennes, leurs homologues tunisiens et l’ambassadeur de Tunisie à Tripoli.

L’accord vise à trouver des solutions à de nombreux problèmes liés à la circulation des marchandises et des passagers entre les deux pays et à la facilitation des procédures bilatérales au passage des frontières.

On rappelle que le gouvernement d’unité nationale en Libye est entré officiellement en fonction, lundi 15 mars 2021, après la prestation  de serment devant le Parlement à Tobrouk dans l’Est du pays. L’entrée en fonction du gouvernement en Libye marque un début d’unification des institutions de l’Etat qui était divisé en deux gouvernements, l’un à Tripoli et l’autre à Beidha.

1 COMMENTAIRE

  1. tant que les turcs nouveaux ottomans occupent l’ouest de la Libye notre pays ne récolte que des miettes déjà les produits turcs envahissent notre pays grâce à l’accord de libre échange entre la Tunisie et la Turquie signé au temps de la troïka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,683FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,456SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles